Drapeau français Drapeau britannique  

 

 

French Pop in Japan, between fact and fiction

日本のフレンチポップ

This page has not yet been fully translated

Colour of the foreground link text :  Internal and external links 

 

 

Myths and realities

 
The 60s
 
Charts
 
 
"Myths and realities", please find notably:

Yvette Giraud

Jacqueline François Line Renaud
Juliette Gréco Yves Montand Gilbert Bécaud Sylvie Vartan
France Gall Adamo Enrico Macias  Charles Aznavour
Danièle Vidal Serge Gainsbourg  Jane Birkin
Michel Polnareff Michel Delpech Danyel Gérard Julien Clerc
Johnny Hallyday Dalida Mireille Mathieu Françoise Hardy
 Nana Mouskouri Georges Moustaki Barbara Yves Simon
Maxime Le Forestier Alain Chamfort Dave Amanda Lear
  Kongas Viktor Lazlo Patricia Kaas Vanessa Paradis Zaz
Paul Mauriat Franck Pourcel  Raymond Lefèvre Caravelli
Danièle Licari  Richard Clayderman Pierre Porte Michel Legrand

 

"Tours", please find notably :
Juliette Gréco Yves Montand  Gilbert Bécaud Sylvie Vartan
 France Gall Adamo Enrico Macias Charles Aznavour
Serge Gainsbourg et Jane Birkin Michel Polnareff  Julien Clerc
Dalida Johnny Hallyday Mireille Mathieu Françoise Hardy
Georges Moustaki  Barbara Patricia Kaas Zaz Paul Mauriat
Franck Pourcel Raymond Lefèvre Caravelli Danièle Licari
Richard Clayderman Pierre Porte Michel Legrand

 

 

"French Pop" : c'est ainsi que très tôt les japonais désignent la musique pop française apparue dans les années 60 pour la distinguer de la chanson française traditionnelle connue depuis toujours.

 

Dans les années 60 et 70, surfant sur l'engouement des japonais pour la culture française  en particulier dans le domaine de la musique pop, de nombreux chanteurs tentent leur chance dans ce pays. Une fois rentrés en France,  certains d'entre eux n'hésitent pas à se faire passer pour des stars au Japon, voire même pour des demi-dieux,  sans songer à le démontrer, relayés en cela par une presse complaisante. La variété serait-elle un domaine trop léger pour mériter des vérifications? ... Il est vrai que la véritable histoire des artistes français au Japon nous échappe en grande partie en raison des barrières linguistiques qui rendent bien difficile le contrôle des informations.

 

Pour tenter d'y voir plus clair entre mythes et réalités, nous  avons consulté de nombreuses archives américaines (Billboard et Cashbox, deux références dans le domaine de l'industrie musicale mondiale depuis 1957) et japonaises (magazine "Music life' et livres "Oricon"). 

 

Nous sommes à présent en mesure de présenter une synthèse exhaustive quant à la réalité du rayonnement de la "French pop" au pays du soleil levant. Pour cela nous allons passer en revue des éléments tangibles et méconnus en nous intéresserant tour à tour aux tournées, hit-parades, et aux classements de ventes, et sans oublier l'utilisation des chansons dans la publicité qui est d'une importance capitale au Japon.  

Share "INTRO FRENCH POP" on facebookShare "INTRO FRENCH POP" on twitterPermalink
 

 

Les chanteurs français au Japon

_______________________________________

Mythes et réalités
_______________________________________
 
神話と現実

 

 

Pour un étranger la conquête du marché du disque japonais n'est pas chose facile, mais une fois qu'il aime un artiste, le public japonais se montre fidèle et les longues carrières ne sont pas rares. Le cas de la France est particulier car il existe au Japon un public authentiquement francophile, pour lequel l’évocation de l’Europe et de sa culture passe nécessairement par Paris...

 

Dans les années 1930, le succès d'une luxueuse revue musicale, "Mon Paris"  provoque un engouement pour la capitale française et son mode de vie. De nombreux standards de la chanson française sont adaptés en japonais, surtout, ceux évoquant Paris. Une célèbre soprano, Yoshiko Sato, devient la première interprète d'un  tout nouveau genre musical nommé シャンソン  [Shanson] ;  nous dirons "Chanson".

 

Dans les années 1940/50, Saint-Germain-des-Prés et ses mouvements littéraires enrichissent d'une dimension intellectuelle l'imaginaire lié à Paris, qui était jusque là, essentiellement cantonné au romantisme. 

 

                           Sylvie Vartan reçoit trois disques d'or au Japon en 1971
 

  Remise de trois disques d'or à Sylvie Vartan

par  RCA Japan, Tokyo, mai 1971

● Les années 1960 voient l'avènement d'une génération d'artistes dont le répertoire "Pop" se démarque fondamentalement de  "La Chanson". Il s'agit d'une ère nouvelle, par son rythme, mais aussi dans la mesure où les artistes se font d'abord connaitre par les disques, voire même par d'autres biais comme la mode ou la publicité, puis par les concerts. Ce renouveau est porté par les yéyés, principalement Sylvie Vartan et France Gall. Au début des années 70 apparait le terme de "French pop" pour désigner la chanson française inspirée de la pop anglo-américaine. Michel Polnareff en est la star incontestable...

 

● Avant les deux sections respectivement consacrées aux hit-parades et aux classements de ventes, nous évoquerons ici les tournées des chanteurs français au Japon.

 

● On trouvera les agendas exhaustifs des tournées de concerts, ou de visites promotionnelles des "stars" de la chanson française au Japon, des années 1950 aux années 2020. Nous avons entrepris de répertorier l'ensemble des tournées qui ont été effectuées par les chanteurs français, dans les deux genres principaux, connus des Japonais : le récital de chansons , les concerts pop sans oublier les tournées gigantesques des stars du "Easy Listening" ou le genre "Musiques de films" très populaire au Japon.

 

●  Aux cotés de ceux qui ont fait une carrière au Japon, nous parlerons aussi de ceux, nombreux, qui y ont un jour tenté leur chance en participant à des concerts ou des festivals

 

●  La synthèse de tous les éléments permettra d'apprécier le niveau de succès de chaque artiste et par la même, de faire la part entre mythes et réalités ...  

Share "Mythes & Réalités: Introduction " on facebookShare "Mythes & Réalités: Introduction " on twitterPermalink
 

 

Les années 50

__________________________________________________________

    Le "Récital de chansons"

 

Sp japonais de Charles Trenet SP japonais de Yvette Giraud SP japonais de Jacqueline François Juliette Greco Single japonais "Bonjour tristesse" Yves Montand SP japonais Les Feuilles Mortes SP japonais de Gilbert Bécaud
Charles Trenet Yvette Giraud Jacqueline François Juliette Gréco Yves Montand Gilbert bécaud

 

Fondée à Tokyo en 1954, l’"Association des amis des arts" encourage les tournées d'artistes étrangers. Le jazz reste le genre musical le plus en vogue. Les grands orchestres tels ceux de Benny Goodman ou Ricardo Santos font salle comble. C'est une période pionnière pour les concerts sont rares, le public encore peu exigeant, et les tournées se transforment assez facilement en succès...


A leur grande surprise, les artistes français débarquent au Japon en terrain conquis. On applaudit sans réserves, aussi bien, les légendes du passé, comme Damia et Josephine Baker que les stars du moment, comme Charles Trenet, Juliette Gréco et Yves Montand.

 

Encouragés par l'activisme culturel de l'Ambassade de France et auréolés du label "Récital de chansons", nombreux sont les artistes qui entreprennent d'importantes tournées alors même que la distribution de leurs disques est confidentielle. Pour certains d'entre eux, le Japon, c'est aussi l'espoir de relancer des carrières devenues moribondes en France...

 

Dans le style "Récital de chansons" Damia vient la première en 1953. Elle sera suivie par beaucoup d'autres, à un rythme régulier pendant plus de dix ans. Voir le calendrier exhaustif des tournées d'artistes français au Japon    

 

 

YVETTE GIRAUD  ◆ イベット・ジロー 

 


Les informations concernant Yvette Giraud, dite "Mademoiselle Hortensia", sont rares . Sa première tournée remonte à 1955. En 1957, elle est la première artiste occidentale à enregister un titre en japonais. En Juillet 1962, elle entame sa quatrième tournée et en 1978, sa dix septième. Sur scène, elle reprend ses propres créations mais aussi des classiques de la chanson française d’Edith Piaf à Léo Ferré, tout en se faisant un devoir d’interpréter de nombreuses titres en japonais.

 

En France, elle tombe dans l'oubli dès les années 60 et artistiquement le Japon devient sa seule patrie. Elle s’y rend plus de trente fois accompagnée de son mari, Marc Herran. Au fil du temps, elle se produit dans des salles plus modestes, et même parfois, en fin de carrière, dans des institutions culturelles ou des maisons de retraites ...

 

Quelques marques de notoriété : En 1970, elle publie un livre de recettes cuisine de famille. En 1994, l’Empereur Akihito lui remet "LOrdre De La Couronne Précieuse 宝冠章".  ☛ Voir plus: 1955 1957 1958 1960 et 1962

Yvette Giraud: Programme japonais 1964

 

 

Jacqueline François SP Japon

JACQUELINE FRANCOIS ジャクリーヌ・フランソワ

Dite "Mademoiselle de Paris", de la même génération qu'Yvette Giraud, n'effectuera quant à elle  "que" trois  tournées au Japon....    ☛ Voir plus: 1958 1967 et 1971

 

 

LINE RENAUD ◆ リーヌ・ルノ

Dite "Mademoiselle d'Armentières", enregistre elle aussi deux titres en Japonais dès 58, (dont une adaptation de "La vie en rose"). En 1961, elle enregistre deux duos chantés, en français et en japonais avec Hiroshi Ashino. Pourtant, dans l'ensemble très peu de ses enregistrement ont été distribué.

 

En 1989 elle est l’invitée du "Festival de  Paris" qui se tient à Tokyo au moi de juillet depuis 1963. Celui qui l'invite n'est autre que Hiroshi Ashino son partenaire de 1961, devenu entre temps le fondateur du "Musée de la Chanson" au Japon. Elle y retourne deux ans plus tard avec la revue du Paradis Latin.   

45 tour japon, duo Line Renaud et Hiroshi Ashino

 

 

JULIETTE GRECO  ジュリエット・グレコ

 

 

Quand Juliette Gréco pose le pied au Japon en 1961, elle est annoncée et attendue comme "La reine de la Chanson". Sa venue est considérée comme un événement culturel de premier plan. Yukio Mishima et d’autres figures du monde des Arts et Lettres assistent à ses concerts*. Après cette tournée triomphale, elle ne cesse de se produire dans le pays où elle est considérée comme l’âme de la "Chanson Rive Gauche". Cette dimension littéraire la distingue d'Yvette Giraud malgré des répertoires assez semblables...

 

En 1969, bien qu'elle soit en capacité de remplir sur son nom des salles de 3000 places, elle chante au "Café Jean-Jean", un théâtre de poche de 140 places. Une attention envers ses fans, pour leur permettre de vivre avec elle l'ambiance des caves de Saint-Germain-des-Prés...

 

En 1976, elle fait partie du jury du Festival De Tokyo qui décerne un prix d'argent à Véronique Sanson et un prix d'interprétation à Isabelle Aubret. C'est aussi le moment ou le disco marginalise tous les autres styles de musique.

 

En 1979, elle retrouve son public d’amateurs de "Chansons" au Sogestu Hall, une nouvelle salle intimiste à Tokyo.

 

Elle s'y produit régulièrement tout au long des années 1980. On la voit beaucoup à la télévision. Dans les années 90, toujours avec la même aura, elle chante au Japon presque tous les ans dans des salles prestigieuses ...

 

Juliette Gréco a prouvé qu'elle n'avait pas usurpé son titre de "reine de la chanson". Elle a effectué vingt-quatre tournées au Japon. Celle prévue en 2016 a été annulée en raison de son état de santé. Voir plus  

 
Poster Juliette Gréco, Japon tournée 1969Juliette Gréco SP Japon Les feuilles mortes

 

 

YVES MONTAND ヴ・モンタン

 

Une tournée d'Yves Montand est annoncée dès 1959. Elle  annulée à la suite d'une grêve des comédiens à Hollywood qui retarde le tournage de son film "Le Milliardaire"

 

Le chanteur se rend une première fois au Japon pendant deux mois pour le tournage du film "Ma Geisha"  en 1961, mais il faut attendre 1962 pour qu'il entreprenne une première série de concerts. Par son ampleur, elle illustre le prestige d'Yves Montand et de la chanson Française au début des années 60; 12 concerts à Tokyo et Osaka!

 

Quand le chanteur reprend la scène en 1982, sa tournée internationale s'arrête au Japon pour trois semaines, signe que son aura n'avait pas diminué en 20 ans. 

 

"Les feuilles mortes" par Yves Montand, est le premier disque français dont on retrouve le classement au Japon dans le magazine Cashbox en Juin 1962.   Voir plus  

 

 

 

Flyer Japon Gilbert Bécaud 1975

GILBERT BECAUD ◆ ジルベール・ベコー

 

 

Au Japon, Gilbert Bécaud est une référence et son répertoire figure dans tous les "récitals de chansons". Avant même sa première tournée sa signature est  remarquée puisqu'en 1957 le chanteur travesti Akihiro Miwa obtient un véritable succès avec l'adaptation de "Mequé-mequé" (メケ・メケ), un titre co-écrit par Bécaud et Charles Aznavour. Sa première tournée est triomphale et se classe dans le Top 5 des tournées d'artistes étrangers pour 1962... Tout au long de sa carrière il ne cesse de se produire au  Japon et participe à de nombreuses émissions de télévision. Dans les années 50/60 il est qualifié par la presse de "chansonnier N°1" , et dans les années 70 de "précurseur de Michel Polnareff"... Après 1975, dans la presse, on égraine surtout les noms des interprètes internationaux qui chantent Bécaud. 

 

Au fil du temps, son prestige a été quelque peu éclypsé par celui de Charles Aznavour.Voir plus  

 

 

●  Les années 50

__________________________________________________________         

     En résumé

 

 

 Nulle part ailleurs qu'au Japon la chanson française n'aura été autant célébrée, donnant naissance à une école japonaise d'interprètes de chansons. Tout au long de l'année, on peut écouter des artistes japonais interpréter les standards de la chanson française dans des cabarets ou des salons de musique.

 

● De très nombreux artistes sont invités à se produire devant un public acquis, Yvette Giraud marque les esprit. La "Chanson Rive-Gauche" personnifiée par Juliette Gréco prend le relai au début des années 60. 

 

La carrière des interprètes de chansons passe par la scène plus que par le disque. Des chanteuses comme Juliette Gréco ou Yvette Giraud se sont produisent au Japon sans véritable  "tube" à leur actif, mais en puisant dans un répertoire commun...

Flyer Récital Fubuki

 

Les années 60

__________________________________________________________         

    1962 - 1966 : La déferlante yéyé

 

● Une deuxième vague de talents étrangers arrive au Japon vers la fin des années 1950. L'économie japonaise d’après-guerre est florissante, les promoteurs locaux peuvent engager les plus grandes Stars. Nat King Cole en 1961, Frank Sinatra en 1962, Ella Fitzgerald, Ray Charles, Miles Davis, Tony Bennett et d'autres se produisent dans les grandes villes du Japon, que ce soit dans des auditoriums ou des nightclubs. Les professionnels du show-business considèrent la période 1961-1965 comme un "âge d'or".  Jusque là, le rock n’intéresse que les adolescents des grandes métropoles. Son impact se mesure essentiellement, à travers les disques.  La population lycéenne, dont le pouvoir d’achat est faible, n’est pas encore la cible des tourneurs...  

 

 

Sp japonais de Chantal Kelly SFL-1122 SP japonais de Chantal Goya 1966 SP japonais de Sheila 1966 SP japonais de Marjorie Noêl "je te dis mon age" Danièle Denin  SP japonais SP japonais de Annie Philippe SFL-1159
Chantal Kelly Chantal Goya Sheila Marjorie Noêl Danièle Denin Annie Philippe

 

● Un changement intervient en 1964, avec pour point de départ le succès considérable, et inattendu du film "Cherchez l'idole" et de Sylvie Vartan, guest-star du film, perçue par les japonais comme sa tête d'affiche... Ce succès favorise l'émergence des vedettes féminines du yéyé (nouveau courant musical français sans filiation avec la "Chanson"). Les disques de  France GallFrançoise Hardy, Sheila, Chantal Goya, Chantal Kelly, Danièle Denin  et quelques garçons, font leur apparition chez les disquaires et de nombreux titres entrent dans les charts, ou caracolent en tête des hit-parades.

 

Néanmoins seules Sylvie Vartan et France Gall se produisent en concert... En mai 1966, Marjorie Noël se rend au Japon pour enregistrer quelques titres en langue locale mais doit se contenter de participer à des émissions de télévision ou de radio.  ☛ Voir le calendrier exhaustif des tournées d'artistes français au Japon dans les années 60

 

 

SYLVIE VARTAN シルヴィ・ヴァルタン

Discographie vinyle: 55 SP + 1CD single / 10 EP /

2 maxi 45t / 5 mini LP/ 65 LP

Sylvie Vartan SP juke Box 21, japon 1965Sylvie Vartan à Tokyo 1965 aéroport d'Haneda.

Sylvie Vartan, programme tournée Japon 1977Elle est la première à faire entendre la Pop française au Japon. En se classant N°1 en 1964 avec "La plus belle pour aller danser" elle obtient un rare succès dont l'ampleur lui procure une célébrité immédiate. Elle incarne alors la figure de  "l'idole" pour les adolescents.

 

En 1965, elle tourne des spots publicitaires pour la marque Renown qui contribuent à la faire connaitre au delà de son public de fans.

 

Dès sa première tournée, elle chante aussi bien dans de grands auditoriums que dans le Night Club le plus élitiste de Tokyo, le "New Quartier Latin".

 

Dans les années 70, elle multiplie les succès de disques et les tournées.

 

Les années 80, moins fastes, sont plus orientées "business" que "show". Elle signe des contrats publicitaires, notamment pour le lancement de Coca-Cola light . En 1985 et elle ouvre une école de danse à Tokyo...

 

Dans les années 1990,  elle reprend les tournées et retrouve le sommet des charts en 2001 grâce à la mise en avant d'un de ses anciens succès, "Irrésistiblement" dans le film "Water boys"

 

La longévité de sa carrière au Japon tient sans doute au fait qu'elle a su s'imposer dans plusieurs styles, du rock au disco ...

 

"Reine de la French Pop", considérée comme une des divas du show-business international, Sylvie Vartan s'est toujours tenue éloignée du genre "Chanson", qui est pourtant la voie royale, ou de repli, pour les artistes français. 

Elle demeure à ce jour l'une des seules chanteuses étrangères à  avoir obtenu une place de numéro 1 au Japon (avec Mary Hopkin, Irene Cara et Céline Dion). Ses chansons sont régulièrement utilisées pour des publicités.  

 

Elle bat plusieurs records de longévité, tant par ses classements dans les charts (37 ans) que par sa présence sur les scènes japonaises (53 ans séparent son premier passage au Kyoto Kaikan de ses concerts au Bunkamara de Tokyo et au NHK Hall d'Osaka en mai / juin 2018).  Voir plus   

 

 

FRANCE GALL   フランス・ギャル

Discographie vinyle22 SP / 7 EP / 7LP

 

A la suite au triomphe de "Poupée de cire, poupée de son" plusieurs de ses singles, tous signés Serge Gainsbourg se classent dans les France Gall au Japon, 1966charts. Début 66, elle succède à Sylvie Vartan comme chanteuse N°1. Une popularité qui restera éphémère.

 

En juin 1966, elle se rend au Japon pour une série de concerts, mais, les Beatles, en tournée au même moment, captent toute l'attention de la presse et du public. Les Japonais parlent "d'effet Beatles". Ce sera  la première et dernière fois qu'elle se produit au  Japon...

 

Après  1970  ses   disques  ne  sont  plus distribués régulièrement. En milieu de décennie, sa nouvelle maison de disque tente de la repositionner comme chanteuse "Pop" musicalement plus mature, sans références à la première partie de carrière..

 

Aux yeux des japonais, elle reste cependant  une parfaite incarnation du yéyé. A l'annonce de son décès en 2018 une de ses compilations est apparue dans le classement de vente Oricon.

 

Ses chansons signées Gainsbourg font la joie des publicitaires

Voir plus   

Share "Mythes & Réalités: 1 ère partie" on facebookShare "Mythes & Réalités: 1 ère partie" on twitterPermalink
 

 

Les années 60

__________________________________________________________

   1967-1969 : "La "Nouvelle Chanson"

 

● Une deuxième vague de talents étrangers arrive au Japon vers la fin des années 1950. L'économie japonaise d’après-guerre est florissante, les promoteurs locaux peuvent engager les plus grandes Stars. Nat King Cole en 1961, Frank Sinatra en 1962, Ella Fitzgerald, Ray Charles, Miles Davis, Tony Bennett et d'autres se produisent dans les grandes villes du Japon, que ce soit dans des auditoriums ou des nightclubs. Les professionnels du show-business considèrent la période 1961-1965 comme un "âge d'or".  Jusque là, le rock n’intéresse que les adolescents des grandes métropoles. Son impact se mesure essentiellement, à travers les disques.  La population lycéenne, dont le pouvoir d’achat est faible, n’est pas encore la cible des tourneurs... 

 

 

SP japonais de Adamo "Tombe La Neige" SP japonais de Enrico Macias "je le vois sur ton visage" Laurent, single Japon "Ma Reine de Saba" Gainsbourg & Birkin single Japon "Je 'time moi non plus" FD-2004 Sp japonais de Charles Aznavour "L'amour c'est comme un jour" Daniele Vidal SP Japon "Je suis une chanson"
Adamo Enrico Macias Laurent Gainsbourg & Birkin Charles Aznavour Daniele Vidal

 

 

• Le traditionnel "récital de chansons" marque le pas, quand Adamo apporte un nouveau souffle à la "chanson" dans un genre proche de ce que les japonais appellent "enka" par opposition à "pop" (et qui est en fait un compromis entre "chanson" et yéyé). Il ouvre ainsi la voie à Enrico Macias

 

• Soucieux de ne pas laisser le champ libre à Gilbert Bécaud, son rival de l'époque, Charles Aznavour, fait une première tournée en 1968... 

 

 

ADAMO  アダモ

Discographie vinyle   (hors rééditions singles et LP)

44 SP + 3 CD single /  55-60 LP

Poster Adamo concerts à Tokyo, Japon 1974Adamo Flyer concerts à Tokyo 1973Après un premier succès en 1964, "Dolce Paola", Adamo voit sa notoriété grandir quand la chanteuse Fubuki Koshiji adapte plusieurs de ses chansons dont "Yuki ga furu" ("Tombe la neige"). Le titre est devenu un standard dont il existerait 500 versions!

 

Dès 1967 et jusqu'au milieu des années 80, il se produit au Japon presque chaque année.

 

Dans les années 1970, son succès prend des proportions considérables. 

 

En 1973, il est choisi pour inaugurer le NHK-Hall. La même année, accompagné de 40 musiciens, il devient le premier chanteur francophone à l'affiche du Nippon Budokan, une salle habituellement réservée au stars américaines. (Michel Polnareff  sera le seul autre chanteur français à se produire dans cette salle).
 

Ses activités artistiques au Japon s’intensifient tout au long de la décennie pour culminer en 1976 avec une tournée de 29 dates dont deux nouveaux concerts au Budokan.

 

En 1979, il se rend à trois reprises au Japon, puis après 1990, les tournées s'espacent. Son dernier passage remonte à 2010 et, à cette occasion, lors d'une émission de télévision, il explique que mises bout à bout, les périodes de sa vie passées au Japon représenteraient trois années pleines...

 

Avec près de 400 concerts, Adamo est de loin le recordman des tournées dans l'archipel pour un chanteur étranger, toutes nationalités confondues.   Voir plus    

 

 

 

ENRICO MACIAS ◆  エンリコ・マシアス

Discographie vinyle : 26 SP  dont 3 en japonais - 33 LP

 

En avril 1967, Enrico Macias rencontre à Moscou la chanteuse et productrice Yoshiko Ishii*. Par son intermédiaire, il se rend à Tokyo en octobre de la même année. Son titre "L’amour c’est pour rien" devient un très gros succès et ses chansons sont reprises par des artistes japonais, comme la chanteuse Kishi Yoko.

 

Deux albums live sont édités, le premier en 1969, le second en 1972 lors d'une tournée de 25 dates. Il figure parmi les artistes français ayant fait le plus de concerts au Japon. Avec Adamo et Sylvie Vartan, il fait partie des trois artistes français à avoir enregistré un LP spécialement pour le marché japonais" Pour mes amis du Japon".  Voir plus   

LP "Macias in Japan '72"

 

 

CHARLES AZNAVOUR ◆  シャルル・アズナヴール

Discographie vinyle : information non disponible. Discographie importante.

La carrière internaCharles Aznavour poster Japon 76tionale de Charles Aznavour passe bien évidemment par le Japon. Il y fait une première tournée en 1968 et revient à huit reprises tout au long de sa carrière, affichant toujours des tarifs pour ses spectacles parmi les plus élevés.

 

  Sa discographie comporte trois LP live enregistrés à Tokyo. Son plus grand succès au Japon, "Isabelle" est  méconnu en France.

 

Il est l'heureux auteur pour Sylvie Vartan de la chanson française la plus vendue au Japon et la seule à avoir été classée N°1, "La plus belle pour aller danser".  Son interminable tournée d'adieux "Derniers concerts au Japon", débute en 1991, avant d'être rebaptisée, "Tournée des adieux" en 2007, puis "Dernière tournée au Japon" en 2016 ...

 

En 2018, il reçoit la médaille de "l'Ordre du Soleil Levant" - 旭日章Kyokujitsu-sho - et annonce son retour au Japon pour deux spectacles intitulés "Concerts anniversaire". Le 18 mai il doit fêter son quatre-vingt-quatorzième anniversaire sur scène à Osaka, mais les concerts prévus sont reportés en raison d'une fracture du poignet.

 

C'est finalement au Japon que Charles Aznavour donne les deux derniers concerts de sa carrière les 17 et 19 septembre 2018 au NHK Hall de Tokyo puis d'Osaka. Il s'éteint en France le 1er octobre 2018...   Voir plus   

 

 

SERGE GAINSBOURG & JANE BIRKIN ◆ セルジュ・ゲーンスブール & ジェーン・パーキン

 

"An an" Cover  Gainsbourg and  Birkin, 1971, JapanEn 1969, Jane Birkin connaît un premier moment de gloire au Japon grâce au film  "Les chemins de Katmandou" qui la  propulse à la une de tous les magazines. Le duo "Je t’aime moi non plus" qu'elle interprète avec son pygmalion Serge Gainsbourg (#47  Oricon) fait bénéficier le couple d'une exposition médiatique encore plus forte.

 

En 1971, Jane et Serge, désormais indissociables, sont invités pour la première fois dans l'archipel pour promouvoir le film "Cannabis". Des avant-premières et une émission de télévision sont organisées à Tokyo, Osaka et Kyoto. Lors des interviews, fidèle à sa réputation sulfureuse, Gainsbourg fait assaut de provocations... 

 

En 1975, ils  participent tous deux au Festival de Tokyo en tant que membres du jury. Puis pendant plusieurs années le public japonais  semble ne plus s'intéresser à eux...

 

En 1989 Jane parvient à faire revivre la musique de Gainsbourg en classant "L’aquoiboniste" # 48 au top Oricon, cette même année, elle donne ses premiers concerts au Japon. En 1994 son CD "Best of" se classe # 15 du top albums Oricon et devient double disque d'or ... Jane Birkin est devenue une icône.  Un livre intitulé Love Jane Birkin lui est consacré.    Voir plus   

 

 

DANIELE VIDAL   ダニエル・ビダル

Discographie vinyle : 8 EP /  17 SP / 13  LP

Daniele Vidal chanteuse française au Japon
Daniele Vidal Album vinyle Japon 1976

 

 Cette Française, née au Maroc, a fait carrière au Japon tout en restant totalement inconnue dans son pays. Elle obtient de nombreux succès, en français comme en japonais, avec des chansons originales ou des reprises. On trouve peu d'informations sur d'éventuels concerts. Il n'existe d'ailleurs ni albums live, ni programmes de tournées...

 

Dans les années 70, elle devient une figure familière des émissions de télévision, et s'illustre dans d'innombrables campagnes publicitaires allant de Toyota aux yahourts Meiji en passant par les dentifrices Sansta.

 

Son plein succès ne dure que 5 années, après quoi, Danièle Vidal tente d'imposer un personnage plus mature.

 

En 1977, sous l'objectif de David Hamilton, elle pose pour des photos de charme dans 週刊プレイボーイ (Weekly Playboy).

 

Ses enregistrements se font rares, son dernier single est publié en 1978. En 1985, elle s'essaye au genre "Chanson", avec l'album "Paris je t'aime d'amour". Elle réenregistre de nouvelles versions de ses tubes... puis, on perd sa trace. Il faut attendre 2006 pour que ses enregistrements originaux soient réédités en CD.

 

Avec ses cinq premiers singles, tous disques d'or, c'est une des chanteuses françaises les plus classées dans les charts Oricon. Pendant quelques années, elle s'impose même comme meilleure vente à l'export pour les disques Barclay.

 

Depuis la fin des années 80, Danièle Vidal vit dans le sud de la France. En dépit d'une actualité musicale inexistante, elle n'est pas oubliée des japonais qui la sollicitent encore en diverses occasions, comme, par exemple, le "Festival de Paris" en 2018...

 

Enfin, à la surprise de tous, en 2019, elle sort chez Sony, un album de 6 titres enregistrés au Japon*. Une preuve de plus de la formidable fidélité du public japonais.

 

* "Rendez-vous" - CD  MHCP-1369   

 

Les années 60

__________________________________________________________

   En résumé

 

A partir du milieu des années 60, la France est présente sur la scène musicacle japonaise à travers deux courants distincts :

 

• la toute nouvelle "Western Pop" (pop occidentale) dont l'étendard est porté par Sylvie Vartan, génère un engouement sans précédent auprès de la jeunesse. Celle-ci est aussitôt suivie par de nombreuses chanteuses du courant yéyé .

 

• Après un moment d'essoufflement, la traditionnelle "Chanson", quant à elle exclusivement française, connaît un  renouveau avec Adamo, dont les albums passent en têtes des ventes.

 

• Dans la conception des tournées, la venue des Beatles en 1966 marque une rupture . Ils sont les premiers à se produire au Nippon Budokan, une salle de 11 à 15.000 places  originellement destinée aux compétitions d’arts martiaux. A leur suite, le "virus de la pop" se diffuse rapidement et, bientôt toutes les grandes villes japonaises mettent à l’affiche un groupe ou un artiste étranger, ce qui a pour effet de saturer  le marché. On commence à voir des flops retentissants, comme celui du groupe War qui en 1968 joue au Budokan devant 2000 personnes...

 

• Le yéyé ne résiste pas à la déferlante anglo-saxonne. La carrière japonaise de France Gall s'arrête. En 1968 un accident de voiture prive Sylvie Vartan d'une deuxième tournée, son étoile se ternit.

 

• Pressentant une opportunité, un producteur japonais incite Danièle Vidal à tenter sa chance sur place. Imitant la recette du succès de l'anglaise Mary Hopkins "Those were the days" #1 Oricon), on adapte pour elle un air du folklore russe "Aime ceux qui t'aiment" qui se classe dans le top 20 des charts en décembre 1969. Depuis trois années, c'est la première fois qu'une chanson en français est un succès... 

 

• La pop française est prête pour un come-back.  

Share "Mythes & Réalités: 2ème partie" on facebookShare "Mythes & Réalités: 2ème partie" on twitterPermalink
 

Les années 70

__________________________________________________________

    L'âge d'or de la French Pop

     Première période : 1970 - 1973

 

▸ Après la disparition du yéyé, le succès persistant de Sylvie Vartan et d'Adamo, qui profite respectivement à RCA Victor et Toshiba Odéon, incite les maisons de disques concurrentes à unir leurs forces pour  lancer de nouveaux artistes français. Cette campagne de promotion s'appuie notamment sur les festivals de musique .

En outre, à l'initiative de Mme Misa Watanabe, une personnalité influente du show-business japonais, Gilbert Bécaud et Dalida sont invités à se produire pour l'Exposition Universelle d' Osaka en 1970. Dans le Pavillon Français, dont l’aménagement a été pensé par Roger Tallon, le visiteur découvre les gigantesques moulages des visages de Sylvie Vartan, Johnny Hallyday, Françoise Hardy et Georges Moustaki sur lesquels des films sont projetés alors que leurs chansons sont diffusées. 

 

Affiche Japan Expo 70
Affiche EXPO'70 Le parc de l'exposition universelle d'Osaka, 1970.  Les "Têtes chantantes" de Roger Tallon

 

 

Eclair rouge   L'article "Beautiful sound campaign" donne les détails d'une campagne de marketing aux retombées les plus diverses :

 

 

TOKYO - Cinq maisons de disques ont décidé de lancer une campagne intitulée "Beautiful Sound" centrée sur la musique française. Elle s'étalera de l'été à l'automne. Messieurs Shimizu pour Columbia, Mori pour King Records, Mitsuka pour PhonogramTakaku pour CBS Sony et Kaneko pour Teichiku Records joindront leurs efforts pour mener à bien cette campagne. Il est prévu que le magazine SLC sorte désormais chaque mois au Japon et un concert sera organisé au moins une fois par mois.Les artistes qui seront promotionnés par les cinq maisons de disques sont les suivants :

Pour Columbia: Saint Preux.

Pour  King: Danielle Vidal, Jean Ferrat, Charles Aznavour, Dalida, Nicoletta, Poppys, Michel Delpech.

Pour Phonogram : Serge Priset, Zaza, Sheila, l'orchestre de Jean Claudric, Les Yamasukis, Hervé Vilard, Johnny Halliday, Nana Mouskouri.

Pour CBS-Sony : Michel Polnareff, Michel Fugain, Joe Dassin, Caravelli et ses violons magiques .

Pour  Teichiku Records : Mireille Mathieu. (Cashbox 14-08-71)

 

Voir l'article original 

 

 

Sp japonais de Joe Dassin SP japonais de Michel Fugain LP japonais des Yamasuki LP japonais de Jean Ferrat SP japonais d'Hervé Vilard SP  japonais de Daliele Vidal
Joe Dassin Michel Fugain Les Yamasuki Jean Ferrat Hervé Vilard Daniele Vidal

 

 

● A la lecture des noms cités dans l'article, on se rend compte que les réussites sont rares. Au début des 70s, le challenge pour les maisons de disques est de moderniser l'image de la French Pop. La musique yéyé est définitivement révolue. Sylvie Vartan fait exception à la règle, ses pochettes de disques reprenant souvent des photos des 60's.  

                                                                                                                                   

Logo CBS Japon  "French pops"

Flèche à gauche Dans cette volonté de repositionner les artistes français sur la scène pop/rock, CBS remporte le plus vif succès avec Michel Polnareff. La firme crée une sorte d'estampille "French Pops", qu'elle place sur tous les disques. ("French Pop","French Sound" pour Warner),

 

● Toutefois, dans les faits, la promotion des artistes français ne repose que sur leur visibilité pendant leurs tournées. Américains et anglais tirent profit d'une abondante presse spécialisée en pop anglo-saxonne, ce qui leur permet d’être présent dans les médias tout au long de l'année. On ne trouve aucun espace équivalent pour la chanson française et à plus forte raison pour la "French Pop".  Dans les années 60, au plus fort du yéyé, la "Western Pop" était encore globale et on trouvait, entre les Beatles et les Stones, une place pour des articles sur Sylvie Vartan, France Gall ou même Adamo

 

Les années 70 sont différentes et la "French Pop" se retrouve marginalisée. La possibilité, un temps envisagée, de faire publier SLC au Japon est abandonnée. A défaut, pour que les fans japonais puissent trouver des informations sur leurs chanteurs préférés, les livrets des LP et EP regorgent d’éléments sur l’actualité des chanteurs, et donnent toutes les clés pour les replacer dans leur contexte français. 

 

● Pendant une courte période, d'environ cinq années, la "French Pop" stricto sensu, représente 20% des ventes de "Western Pop".  

 

Echange de bons procédés : dans la seconde moitié des années 70,  la star japonaise Kenji Sawada, poulain de l'écurie Watanabe, tente sa chance en France. Il connaîtra une réussite réelle mais de courte durée...

 

Dans la vidéo extraite de son show "Julie in Paris", on peut voir Kenji Sawada aux cotés de Misa Watanabe et  de stars de la "French Pop"  (Sylvie Vartan, Adamo, Dalida , Johnny  Hallyday , Michel Sardou ...). Flèche à droite

   
Sp japonais de Johnny Hallyday "Que je t'aime" SP Japon Michel Polnareff "Holidays" SP Japon de Julien Clerc "elle voulait qu'on l'appelle Venise" SP japonais de Danyel Gérard "Butterfly" SP  japonais de Michel Delpech
Johnny Hallyday Michel Polnareff Julien Clerc Danyel Gérard Michel Delpech

 

 

MICHEL POLNAREFF   ミッシェル・ポルナレフ

Discographie vinyle (hors rééditions LP) 24 SP  / 2 EP  / 34 LP

Les charts démontrent le succès de Michel Polnareff au Japon. Dans les années 1970, il domine les hit-parades avec 13 titres classés au All Japan. Ses 11 singles qui figurent dans le classement Oricon en font le recordman français des ventes. Michel Polnareff se voit attribuer simultanément les qualificatifs de  "Prince", "Roi", "Superstar" de la "French Pop". Sa musique est décrite comme "la rencontre du Rock et de la Romance" et surtout, ses prestations scéniques d'avant Michel Polnaref publicité CBS Japongarde, lui assurent un statut à part et une grande influence sur la Pop japonaise du moment.

 

Lors de sa tournée de 1975, il devient le premier chanteur français* a donner des concerts au Nippon Budokan de Tokyo (10/12 000 places). Sa dernière tournée qui a lieu en 1979, marque le déclin de sa popularité... Les années 80 ne sont pas favorables aux européens ni à notre fantasque chanteur a déjà cessé de se produire sur scène. Un dernier album sort en 1981, et après cette date, ses albums ne sont plus distribués.

 

Il faudra attendre 1998 pour que sa popularité reprenne des couleurs quand "Tout, tout pour ma chérie" est choisi pour être l'hymne de l'équipe nationale de foot dans une opération appelée "Let's go to France". En 2000, l'une de ses compilations entre dans le Top 40 Oricon.

 

En 2007 et 2016, de nombreux japonais se déplacent à Paris pour suivre ses concerts à Bercy. Michel Polnareff exprime souvent le souhait de retourner chanter au Japon...

Avec des ventes estimés par Sony à 800.000, "Tout, tout pour ma chérie" est l'un des titres français les plus connus au Japon. Voir plus   

 

* Francis Lai est le premier musicien français à avoir joué au Budokan en 71.

* Adamo (Belge), est le premier chanteur francophone à s'y être produit en 1973.   

 Japon Flyer Michel Polnareff au Festival Hall d'Osaka 1975

 

 

 

Michel Delpech, presse japon 1972

 MICHEL DELPECH  ミッシェル・デルペッシュ

Après le succès surprise de "Pour un flirt" # 28, en 1972, Michel Delpech est invité à chanter au Tokyo Music Festival. Dans la foulée, il effectue une tournée qui passe par Tokyo et Osaka. Accompagné de seulement quatre musiciens, les concerts ne rencontrent pas un franc succès, faute de titres suffisamment connus. Il ne retournera pas au Japon. En 1980, le groupe japonais Circus reprend l'une de ses chansons  去りゆく夏 ("La Maison en ruine"). Le single se classe # 95 au top 100 Oricon.            Voir plus   

 

DANYEL GERARD  ダニエル・ジェラール 

Son succès international, "Butterfly" atteint le top 10 en 1971 et on le retrouve au coté de Michel Delpech lors du premier Tokyo Music festival de 1972. Les sources restent étrangement muettes à son sujet.    

 

 

JULIEN CLERC ◆ ジュリアン・クレール

 

Son impressario, Charley Marouani, met tout en oeuvre pour tenter de le lancer au Japon. En 1972 il enregistre un disque en japonais 都会のマリ ("Si l'on chantait"). On le présente comme le chanteur français n°1 et surtout comme le rival de Michel Polnareff. Sur le modèle des Pop Stars japonaises, on lui attribue un surnom de "Juju". Il accomplit deux tournées, une en 1974 puis l'année suivante en 1975. La pop française ayant déjà perdu de son influence l'entreprise tourne court.   Voir plus   

 

Charley Marouani était l'imprésario de Gilbert Bécaud, Juliette Gréco, Barbara, Enrico Macias, Yves Montand, Sylvie Vartan et Adamo. Si on excepte Charles Aznavour et Michel Polnareff dont il ne s'occupait pas, il apparait comme étant un homme clé pour réussir au Japon.  

 

 

Poster Japon, Julien Clerc 1975

 

 

JOHNNY HALLYDAY   ジョニー・アリディ 

Discographie vinyle : 29 SP / 4 EP / 17 LP

Johnny Hallyday au Japon billet de concert du 27 janvier 1973En 1963, il est le premier chanteur yéyé classé dans la revue "Music Life" avec "Douce Violence" # 17 . Après la sortie du film "Cherchez l 'idole" en 1964 il est souvent désigné comme étant "le Mari de Sylvie Vartan"...

En 1973, le film "Johnny on stage" sort sur les écrans, avec la participation de Sylvie Vartan et Michel Polnareff. Cette même année il entreprend son unique tournée au Japon*.

En 1978, il est  membre du jury au Tokyo Music festival. A cette occasion, Mme Watanabee et la haute société tokyoïte donnent une fête pour célébrer son 35 ème anniversaire, en présence de Catherine Deneuve et de Sylvie Vartan, alors en tournée dans l'archipel.  Voir plus

 

* Le livret du LP SX-205 de Sylvie Vartan contient l'interview d'un journaliste de la presse musicale japonaise qui délivre l'information suivante: "Johnny est jaloux du succès de sa femme et lui aussi veut réussir au Japon"

Share "Mythes & Réalités: 3ème partie" on facebookShare "Mythes & Réalités: 3ème partie" on twitterPermalink
 
 

Les années 70

__________________________________________________________

    L'âge d'or de la French Pop

     Deuxième période : 1974 - 1975

 

 

"Restez à Tokyo un an et vous y verrez toutes les plus grandes stars du monde".

 C'est ce que proclament les Japonais, et c’est vrai!  Deuxième plus grande ville du monde,

après Shanghai, Tokyo est devenue le "Las Vegas" de l’Extrême-Orient.

 

Japan Grows to Talent Crossroads For The World - Billboard 75-3-1

 

 

 

Affiches french pop, Vartan, Adamo, Hallyday, James Brown, Sarah Vaughan

 

↰ Nagoya 2020  Exposition  organisée à la mémoire du promoteur de spectacles

Junji Kasugai.

Johnny Hallyday, Harry Bellafonte, Van McCoy,

Sarah Vaughan, James Brown,

Sylvie Vartan,

The Crusaders, Adamo.

 

 

En 1974, Frank Sinatra, Tom Jones, Paul Simon, les Carpenters, Shirley Bassey, Jackson Five, Elton John, Eric Clapton, James Brown, Dionne Warwick, Harry Belafonte, Diana Ross, Ella Fitzgerald, Marlène Dietrich, Maria Callas et Elisabeth Schwarzkopf font partie de la multitude d’artistes ayant joué à Tokyo.

 

Coté français, "elles sont venues, elles sont toutes là" : Dalida, Nana Mouskouri, Mireille Mathieu, Marie Laforêt, Françoise Hardy et Sylvie Vartan.  

 

 

SP Japon Nana Mouskouri SFL-1705 SP japonais de Dalida Hit-2193 Mireille Mathieu SP Japon MA-13V SP japonais de Marie Laforet LL-2322-F SP japonais de Françoise Hardy ECPB-235 SP  japonais de Barbara "L'Aigle Noir"
Nana Mouskouri Dalida Mireille Mathieu Marie Laforet Françoise Hardy Barbara

 

 

DALIDA   ダリダ

Discographie vinyle (Hors rééditions singles et LP)

30 SP / 6 EP / 25 LP 30 et 25 cm

Dalida au Japon signant des autographes pour ses fans Ses disques sortent au Japon dès le début des années 60. Après Yvette Giraud, c'est l'une des premières françaises à enregistrer en japonais. En 1970, elle  se produit au Japon pour la première fois au au cours  de l'Exposition Universelle d'Osaka

 

La suite est marquée par la malchance et les rendez-vous contrariés. Son duo avec Alain Delon "Paroles, paroles" (# 28 Oricon) est l’une des meilleures ventes de 1973 et trois dates sont planifiées pour septembre. Un projet reporté à février 1974 où six concerts sont programmés. Lors du premier, à Tokyo, elle n'est pas en mesure de chanter en raison d’une extinction de voix. Les promoteurs, tentent de la convaincre de monter sur scène pour s’excuser devant le public, ce qu'elle refuse de faire obstinément.

 

Le public commence à huer, et c'est l'un des organisateurs qui vient sur scène pour excuser Dalida. On procède à des remboursements ou des changements de dates... Les cinq autres dates de la tournée qui s'achève à Tokyo le 15 février, se déroulent normalement. Dalida ne retournera jamais au Japon.

Le film retraçant sa vie sort sur les écrans japonais le 15 mai 2018.  Voir plus    

 

 

MIREILLE MATHIEU    ミレイユ・マチュー

Discographie vinyle :  23 SP / 9 EP / 60LP

Parrainée par deux stars, Paul Mauriat et Francis Lai, elle participe à sa premièreMireille Mathieu, couverture d'un magazine japonais FM 1974 grande émission de télévision, "Music of the world" (NHK), en marge du Festival de Tokyo 1971. Il y aura trois tournées en 1974, 1976 et 1978 ainsi qu'un album live enregistré en novembre 1974 au Nakano Sun Plaza.

 

En 1978 la NHK lui consacre un show d'une heure, "Captivating Fantasy".

 

Après cette date, sa carrière japonaise décline et Mireille ne reviendra plus dans ce pays. Un dernier SP sort en 79 et ses albums français sont édités jusqu'en 1986. Depuis, seul son album "Mireille Mathieu chante Ennio Morricone" est réédité en CD.

Voir plus

 

 

FRANCOISE HARDY   フランソワーズ・アルディ

Discographie vinyle  (Hors rééditions LP): 17 SP / 1 EP / 22 LP

Française Hardy au JaponAu plus fort des années yéyé ses apparitions dans les  films "Un château en Suède" et Grand prix"  favorisent sa visibilité dans l’archipel.

 

En 1974, en raison du succès inattendu de "Comment te dire adieu" #40 Oricon, elle est invitée dans une émission de variétés des plus en vue, "Music Fair". Arrivée au Japon le 16 avril pour promouvoir un LP, elle repart précipitamment dès le 20 pour se rendre au chevet de son fils Thomas tombé malade (rougeole).

 

En 1991, elle séjourne un dizaine de jours à Tokyo pour la promotion de la compilation "Profil", participant même à deux showcases. En 1996 elle revient pour promouvoir son LP "Le danger" ...

 

Ses chansons sont activement exploitées dans les publicités, y compris pour de l'électro-ménager ! 

 

En 74, elle est classée 20 ème au classement "Music Life" dans la catégorie "Western Pop female singer".  Voir plus       

 

 

NANA MOUSKOURI    ナナ・ムスコリ

Discographie importante

Au Japon, Nana Mouskouri est  considérée tantôt comme 45 tours japonais de Nana Mouskouriune chanteuse grecque, tantôt comme une française… Appréciée  pour son interprétation des  "Parapluies de Cherbourg", elle se rend pour la première fois dans l'archipel en juillet 1974.

 

La  "Vénus à la voix de cristal venue de la Méditerranée" donne deux concerts à Tokyo et enregistre un show TV, qui fera l'objet d'un LP. Lors d'une conférence de presse, elle jette un froid en s'interrogeant sur la longueur des traductions de l'interprète en regard de ses propres interventions. Elle n’apprécie pas non plus la présence lors des concerts  d'un traducteur chargé d'expliquer au public le sens des chansons. Elle ne reviendra pas au Japon, du moins pour y chanter.

 

La force de distribution de sa maison de disques (Philips), font que sa discographie japonaise est importante. Les dates d'une tournée ont été annoncée en 1978 par Kyodo mais elle a été annulée quelques semaines avant le début. Voir plus   

 

 

GEORGES MOUSTAKI ◆  ジョルジュ・ムスタキ

flyer japonais de Georges MoustakiLa premiere visite de Georges Moustaki au Japon a lieu en 1973 lors du Tokyo Music Festival mais c’est en 1974 avec "Ma solitude" en générique du feuilleton バラ色の人生 ("La vie en rose")  qu'il obtient son premier succès. Il s'ensuit trois années consécutives de  tournées en 1975, 1976 et 1977 et de conséquentes ventes d’albums.

 

Il est identifié comme un auteur typiquement "Rive Gauche" mais également reconnu comme auteur de "protest songs", genre prisé des étudiants japonais.

 

Son personnage de "poète-vagabond" lui assure un public fidèle, d'autant qu'il arrive à un moment où les auteurs compositeurs japonais prennent leur envol l'accueillent comme l'un des leurs.

 

Ses chansons ont été adaptées en japonais. En 84, il enregistre un duo avec Kaori Momoï sur un album entièrement dédié à Moustaki "Essai d'amour".

 

Le 10 mars 1999 au Musashino Hall Tokyo, il assiste à "Chanter Moustaki", un spectacle donné en son honneur. Deux mois plus tard il entame son ultime série de galas dans l'archipel...  Voir plus  

 

 

BARBARA  バルバラ

Affiche Japon "Hommage à Barbara""Barbara vous fait respirer l’air du temps présent plus encore que celui de Paris. C'est pourquoi on prête attention à l'une des plus importantes auteure-compositrice-Interprète de la chanson contemporaine… Une auréole de mystère virevolte devant vos  yeux."  


C’est ainsi que Barbara est présentée dans l'introduction de son programme en 1975 lors sa première tournée. A l’automne 71, Barbara était déjà venue  comme "Invitée d'Honneur" pour un mini récital lors du Festival de Yamaha

 

Barbara reviendra au Japon deux fois, à la fin des années 80. Malheureusement, confrontée à des problèmes de voix, certaines représentations ont été annulées. 

 

Aujourd’hui, son prestige n’a jamais été aussi important auprès des amateurs de "Chansons". Des spectacles lui sont consacrés, son autobiographie a été traduite et le film retraçant sa  vie sort sur les écrans japonais le 10 novembre 2018 sous le titre "La rose noire de la Seine".   Voir plus

 

 

YVES SIMON  イヴ・シモン

 

Son premier LP "Au pays des merveilles de Juliet" est publié avec un titre plus propice à faire rêver les japonais, カルチェ・ラタンの孤独  (La solitude du quartier latin). Il fait une tournée en février 1977. Quelques articles de presse soulignent son succès, même s'il n’apparait pas dans les charts. En 82, l'album "Concert à Tokyo" enregistré en 77 au Bunkayo Hall, sort exclusivement en France. Cette année là, il chante à Hiroshima lors d'une commémoration. Ses romans sont publiés au japon et désormais, c'est comme auteur qu'on parle de lui.    ☛ Voir plus

 

 

MAXIME LE FORESTIER ◆ マキシム・ル・フォレスティエ

 

Sa chanson, "L'éducation sentimentale" a été adaptée en japonais 感情教育 pour être le générique d'un téléfilm. 

Il entreprend une tournée en 1978.     Voir plus  

 

 

Single Japon - Yves Simon - les gauloises bleues

Maxime Leforestier SP Japon, "l'éducation sentimentale"

     

▸ Avant l'émergence du Disco, la musique des night-clubs est le plus souvent du Rhythm & Blues américains que les Japonais nomment "Black Sound".  L'engouement pour le rythme apporte son lot de tubes instrumentaux qui surfent sur les modes du moment. Le groupe Banzai (alias Bernard Estrady), cartonne en parodiant les B.O des films de Bruce Lee ou la musique Afro-Cubaine. 

 

L'érotisme est une valeur sûre, et de nombreux magazines consacrés aux stars du cinéma et de la chanson, intègrent des photos de charme, souvent explicites.

 

▸ Dans ce contexte, le battage publicitaire autour du film "Emmanuelle", permet à Pierre Bachelet d'obtenir un succès important mais éphémère en 1975 avec la chanson titre "Emmanuelle". On ne trouve pas d’autres enregistrements de lui les années suivantes sur le marché japonais.

 

 

SP Japon groupe Banzaii "Viva America" SP Japon groupe Banzaii "Chinese Kung Fu" SP Japon Pierre Bachelet "Emmanuelle"
Viva America ( #28 Oricon) Chinese Kung Fu (#25 Oricon)  Emmanuelle (#28 Oricon)

 

Share "Mythes & Réalités: 4ème partie" on facebookShare "Mythes & Réalités: 4ème partie" on twitterPermalink
 

●  Les années 70

__________________________________________________________         

     1976 - 1979 : Les années disco

 

• Au cours de l'année 1976, 105 artistes étrangers sont venus  au Japon pour donner des concerts. 70 venaient des États-Unis,  seize de France, huit de Royaume-Uni, six d'Italie, deux d'Allemagne de l'Ouest et un respectivement pour la  Hollande, l'Argentine et Cuba. Parmi les  groupes américains, une majorité était des groupes de rock et de soul.        


• En 1977, environ 130 artistes (non classiques) sont venus au Japon: 67 % en provenance des États-Unis, un peu moins de 10 % du  Royaume-Uni, suivis dans l'ordre de la France, l'Italie et d'autres pays. Une ventilation par genre donne 25 % pour le rock'n'roll, 25 % pour le jazz et 8 % étaient pour la musiciens soul, la part restante abritant une  variété d'artistes jouant de la musique country, de la variété, de la musique latine et des "Chansons". Akira Terabayashi,  responsable du département R.P d'Udo Artists, principal tourneur de stars US, déclare «Cette évolution est en partie due à la dépression qui touche l’Europe, ce qui motive les artistes  américains à investir   les marchés australien et japonais".  

            
• Chaque année, les promoteurs doivent dépenser de plus en plus  d'argent pour la logistique et les systèmes de sonorisation. Le nombre des  salles de concert reste le même, et leur capacité excède rarement les 3.000 places, à l’exception du Budōkan. Les salles doivent être réservées un an à l'avance et leurs frais de location ne cessent d’augmenter. Par  exemple, en un an, le coût de la location du Nippon Budōkan  pour   une soirée, est passé de 10 000 $ à près de 12.000 $ . En raison de la flambée des coûts de production, promoteurs et les dirigeants des  firmes de disques privilégient les artistes américains susceptibles de  générer plus de ventes de disques que les européens.


The many "BOOMS" of the Japanese Music Market by Alex Abramoff. Billboard April 30, 1977 

 

SP Japon Martine Clémenceau "Un Jour L'amour" Isabelle Aubret SP Japon "Un premier amour" SP japonais de Nicolleta SP japonais de Michele Torr SP japonais de Nicole Croisille DP 1979 SP  japonais de Veronique Sanson
Martine Clémenceau Isabelle Aubret Nicoletta Michel Torr Nicole Croisille Véronique Sanson

 

ALAIN CHAMFORT ◆ アラン・シャンフォー (9 SP / 1 EP / 4 LP)
DAVE ◆ デイヴ (3 SP / 2 LP)
JULIE BATAILLE ◆ ジュリー・バタイユ (3 SP connus  / 1 LP connu) 

 


 SP Japonais de Dave "Ginza Red" pour KaneboA partir de 1974 une troisième vague de chanteurs français, dit "chanteurs à  minettes" tente de conquérir le Japon. 

 

Un moyen efficace y parvenir consiste à utiliser une chanson comme  support à une publicité. Alain Chamfort (75), Dave (76) et Julie Bataille (77) utilisent cette formule avec succès en partenariat avec Kanebo Cosmetic. Les trois chanteurs classent ainsi leurs singles dans les charts.

 

 Néanmoins, les promoteurs ne tentent pas de tournées, se limitant à des visites promotionnelles et des participations à des festivals de chansons. Pourtant depuis  "Un jour l’amour" de Martine Clémenceau en 1971, aucun succès n’est sorti d’un de ses festivals ou se sont pressés: Véronique Sanson, Nicole Croisille, Michele Torr, Nicoletta, Gérard Lenorman, Nicola Peyrac et Daniel Guichard, parmi les plus célèbres.

 Sp japonais de Alain Chamfort Bonjour OmemesanSP japonais de Julie Bataille Chantez Pinkish 

ISABELLE AUBRET  イザベル・オーブレ

Désignée meilleure chanteuse au Festival de Tokyo 1976, les promoteurs tentent avec elle une tournée limitée en 77. 

  Voir plus   

 

 

Sp japonais de Alec R constendidos "romeo & juliet" Patrick Hernandez SP "Born to be alive"  japon SP Japon Cerrone "Supernature" SP japonais de Sheila B. Devotion "singin in the rain" SP japonais de Karen Cheryl "sing to me mama" SP japonais de Patrick Juvet "Got a feeling"
Alec R. Costandidos Patrick Hernandez Cerrone Sheila B. Devotion Karen Cheryl Patrick Juvet

 

 

AMANDA LEAR   アマンダ・レア

Discographie 5 SP / 4 LP

Amanda Lear au Japon pochettes de cinq 45 tours

 

En dépit d'une carrière disco assez brève, Amanda Lear s'est rendue au Japon en décembre 1978 pour participer, entre autre, à l'émission "Let's go young". Elle y interprète "Queen of Chinatown", titre pour lequel elle a reçu un disque d'or. Son single est classé #64 au top Oricon. 

 

Voir plus  

 

 

 

 

KONGAS (Cerronne)  コンガ (スセローン) 

 

Remix Tom Moulton Kongas "Jungle" JaponKongas est le premier groupe de Cerronne. Les musiciens sont repérés à St Tropez par Eddy Barclay en 1973. Après les avoir signé,  il envoie le groupe jouer un peu partout dans le monde. C'est dans ces circonstances que Kongas se produit à Tokyo dans un club très en vue: le "Mugen".

 

En 1979, "Jungle" un titre de 73, remixé par Tom Moulton, fait un carton, #39 Oricon. A l'origine de l"Afro disco", ce succès encourage les maisons de disques japonaise à sortir les disques de Manu Dibango et de bien d'autres. Le livret de ce remix, ne mentionne pas Cerronne dont les disques sont désormais distribués par Oversees-Records, sans grand succès. 

 

Le 10 août 1991, son rock opéra "Peace & Harmony" est créé en direct   sur le port de Tokyo pour le lancement du 1er satellite de la chaîne de télévision "T V.HD, JSB".


Le producteur disco, Alec R. Costandinos est entré dans les charts avec "Romeo & Juliet" (#89). Même si cela peut nous surprendre, les Japonais voient une filiation entre cet Eurodisco symphonique et les arrangements sophistiqués de Paul Mauriat.   

 

 

▸ Pour clore ce chapitre, il nous faut mentionner une autre facette de l'intérêt que les japonais ont pu porter à la chanson française :  les adaptations. 

 

• La chanson de Gérard Lenorman, "Gentil  dauphin  triste" 秋物語qui signifie "Légende d'automne", adaptée en japonais et interprétée  par Kiyohiko Ozakii, est devenue le  générique d'un feuilleton  multidiffusé (1977, 1984, 1988).

 

Le tube de Michel Fugain, "Une belle histoire" enregistré en japonais par le groupe Circus en 1978 devient 「Mr.サマータイム」et se classe # 1 et devient un standard. Ils reprennent un autre titre de Fugain, "La fête" qui se classe # 28 au Top 100 Oricon sous le titre 「愛で殺したい」. Les Circus adapteront encore en "La maison en ruine",「去りゆく夏」 de Michel Delpech en 1980. 

 

• Popularisée par Danièle Vidal, 「Au Champs-Elysées」la chanson de Joe Dassin est devenue un classique. 

 

Sp japonais de Circus "Mr.Monday" SP "La maison en ruine" version japonaise par Circus SP "La Fete" version japonaise par Circus SP japonais de Gérard Lenorman "Gentil Dauphin triste" SP japonais de Daniele Vidal "Au Champs Elysées"
Circus [Mr.サマータイム] Circus [去りゆく夏] Circus [愛で殺したい] Gérard Lenorman Daniele Vidal

 

●  Les années 70

__________________________________________________________         

     En résumé

 

"Le Japon est  Le marché à conquérir, et c’est un marché dans lequel un artiste peut  se produire plusieurs années de suite à condition de savoir y faire"  

Billboard 1975 - A.Abramoff

 

Jamais plus que dans les années 70 autant de chanteurs français auront tenté leur chance au Japon , avec une certaine réussite (mais de courte durée) sur le plan discographique, durant la première moitié de la période.

 

Les tournées quant à elles restent l'apanage d'un club fermé d'artistes ayant émergé dans les années 60. On y retrouve essentiellement Adamo,  Charles Aznavour, Enrico Macias,  Juliette Gréco, Gilbert Bécaud pour les "interprètes de Chanson" et  Sylvie Vartan pour la "French Pop". Aucun "nouveau venu" ne s'impose durant cette décennie, à l’exception de Michel Polnareff qui connait un succès fulgurant à partir de 1972 et dans une moindre mesure de Georges Moustaki. Julien Clerc ne fera que deux tournées, les tentatives de Michel Delpech, Johnny Hallyday, Dalida, Nana Mouskouri, Yves Simon et Maxime Le Forestier resteront sans lendemain.


Si la "French Pop" est clairement à la peine, la situation de la "Chanson" traditionnelle est plus nuancée. Juliette Gréco poursuit son magistère et Barbara débute au Japon une longue "carrière d'estime" . On constate toutefois que les salles  sélectionnées offrent des capacités plus limitées et que la durée des tournées diminue.  Malgré une promotion intense avec shows télévisés à chacun de ses passages, Mireille Mathieu échoue à s’imposer durablement. Entre sa première (1974) et sa dernière tournée (1978), le prix des places de ses concerts est sans cesse revu à la baisse. Après la disparition du vinyl, dans les années 80, ses albums ne seront pas édités en CD.


Les interprètes et formations de musique instrumentale française connaissent un tout autre sort. Paul Mauriat et Raymond Lefèvre resteront  les plus gros vendeurs français de disques au Japon et leurs concerts ont battront des records de fréquentation...

 

Les années 80 viendront amplifier ces tendances...

 

Share "Mythes & Réalités: 5ème partie" on facebookShare "Mythes & Réalités: 5ème partie" on twitterPermalink
 

  Des années 80 jusqu'à nos jours 

__________________________________________________________         

     Le déclin

 

 

Sp japonais de David Hallyday SP japonais de Désireless SP japonais de Lio SP japonais d'Elsa Albul japonais de Vanessa Paradis Album japonais de Clémentine
David Hallyday Desireless Lio Elsa Vanessa paradis Clémentine

 

▸ L'étude des classements de ventes révèle que le déclin de la chanson française au Japon s'amorce dès la fin des années 70. En 1979, Polnareff est contraint de revoir à la baisse la capacité des salles de sa tournée. Pour Aznavour et Macias, qui venaient presque chaque année depuis 1968, les tournées s'arrêtent. Adamo et Sylvie Vartan changent de maison de disques dans l'espoir de trouver un nouveau souffle. Sylvie Vartan maintient un haut niveau d'activités: publicités, ouverture d'une école de danse. Désormais, ses spectacles, trop coûteux, se donnent essentiellement à Tokyo et Osaka. Adamo conserve le rythme d'une tournée tous les deux ans, mais à partir de 1984, il s'agit souvent de "dîners-spectacles" devant un public choisi mais plus restreint. En 1982, après 20 ans d'absence, Yves Montand se distingue avec une très importante tournée.

 

▸ La formule du "Récital de Chansons" après le creux des années 70, connait un "revival". La productrice japonaise Keiko Nakamura fait venir de nombreux artistes qui se produisent dans une salle intimiste, le Sogestu-Hall. Juliette Gréco, Cora Vaucaire, Catherine Sauvage, Yves Duteil et la polonaise Anna Prucnal viennent assez régulièrement tout au long des années 80.    Voir plus  

 

LP japonais de Juliette Gréco Récital Philips LP japonais de Juliette Gréco Récital vol.2 Philips LP japonais de Cora Vaucaire Récital LP japon Cora Vaucaire récital vol.2 LP Catherine Sauvage Récital au Japon 1983

Juliette gréco

Récital

Juliette Gréco

Récital Vol.2

Cora Vaucaire

Récital

Cora Vaucaire

Récital Vol.2

Catherine Sauvage

Récital au Japon

 

 

Dans les hit-parades, les succès se font rares. Sophie Marceau qui triomphe au Japon dans La Boum, permet à François Valéry de "décrocher un hit" avec leur duo "Dream In Blue". Desirless et Jordy font une apparition dans les charts.

 

Ce que l'on appelle "La Nouvelle Vague Française", entre tradition du texte et rock, tente une percée et on trouve des articles sur Jacques Higelin, Etienne Daho. Sapho et le groupe rock Téléphone font chacun un passage au Japon en 1984.

 

▸ Avec ses quelques années de succès, Viktor Lazlo fait figure d’exception dans ce paysage sinistré, mais au Japon, elle chantait en anglais.

 

▸ Vers la fin des années 80, l'oeuvre de Serge Gainsbourg semble redécouverte, et le chanteur vient pour la troisième fois au Japon mais cette fois pour une série de concerts. L'année suivante, c'est au tour de Jane Birkin de venir chanter. Depuis elle y est retournée régulièrement et on peut même parler d'une dynastie puisque Charlotte Gainsbourg est elle aussi devenue très célèbre comme actrice, chanteuse et icône de mode, au même titre que sa mère. 

 

▸ A l'aube des années 90, Charles Aznavour, Sylvie Vartan, Enrico Macias et Georges Moustaki retrouvent la scène japonaise. 

 

▸ Les noms de Vanessa Paradis, Elsa et Alizée apparaissent dans les médias. Leurs visages ou leurs chansons sont parfois utilisées pour des publicités. C'est un phénomène qui existe depuis les années 70, comme nous l'avons évoqué pour Alain Chamfort ou Julie Bataille. A partir des années 90, pour ce qui est de la chanson française, on ne peut guère attendre plus. Les ventes de disques sont de l'histoire ancienne*. On a donc des chanteurs qui peuvent avoir de la notoriété sans avoir vraiment de public. 

 

* Dans l'hebdomadaire "Le monde", La productrice Keiko Nakamura indique que Patricia Kaas avait vendu jusqu'à 50.000 exemplaires de ses albums*, bien qu'elle n'apparaisse pas dans les charts. L'importance de ses tournées laisse peu de doutes sur la vraisemblance des chiffres avancés. Il en est de même avec Vanessa Paradis dont l'album éponyme est assez commun sur les sites d'enchères japonais. 

 "Tradition française et modernité japonaise se croisent dans la chanson" - Le Monde, 22 avril 1995

 

 

VIKTOR LAZLO ◆ ヴィクター・ラズロ

 

 

Victor Lazlo 45t japon "Sweet, soft N'eazy"Le soft jazz étant en vogue depuis le succès de la chanteuse Sade, les titres de Viktor Lazlo sont choisis divers films publicitaires, ce qui est une porte d’entrée sur le marché japonais. Sur un spot Nissan, on entend "Pleurer des rivières" et la silhouette élégante de la chanteuse est mise à l’honneur pour un autre clip filmé à Paris, pour les soft drink Suntory

 

En 86, Son album "She" devient disque d’or et elle fait plusieurs tournées jusqu’en 1990. Si elle privilégie les clubs de jazz, au plus fort de son succès, elle passe au Shibuya Hall et au Nakano Sun Plaza de Tokyo. Le plus souvent, elle chante en anglais.   Voir plus 

 

 

PATRICIA KAAS ◆ パトリシア・カース

 

 

Comme Mireille Mathieu vingt ans plus tôt, Patricia Kaas vient au Japon avec ses propres chansons, tout en s'appuyant sur les standards "Chanson", à travers notamment, des hommages appuyés à Edith Piaf.


La Sstar japonaise, Miyuki Nakajima lui écrit une chanson, "かもめの歌". Un titre, qui adapté en français devient "Juste une chanson". Il figure en titre bonus de l'édition japonaise de l'album "Je te dis vous" en 1993。Voir plus 

 

 

 

VANESSA PARADIS ◆ ヴァネッサ·パラディ

 

 

Flyer Japon Vanessa ParadisOn retrouve souvent Vanessa Paradis en couverture des magazines de mode et certains de ses films ont été vus. Cependant, sa carrière de chanteuse est une suite de rendez-vous manqués.

 

En 1988, la veille de sa participation au Festival de Tokyo, l'évènement est annulé à la suite du décès de L'empereur.

 

En 1993 pour faire suite au succès d'estime de son album éponyme, une très importante tournée est programmée, avec pas moins de 4 dates au Bunkamura de Tokyo. Elle est annulée à moins de deux semaines de la premère représentation.

 

Enfin, deux autres dates annoncées en 2002 ont été aussitôt annulées.

 

A ce jour, Vanessa Paradis s'est rendue au Japon pour des événement liés à la mode, mais elle n'a jamais chanté au Japon.   

 

 

 

 Depuis 1988, la chanteuse Clémentine, totalement inconnue en France, à l'instar de Danièle Vidal dans années 70, fait une belle carrière au Japon avec un repertoire éclectique entre bossa-nova, jazz et contines pour enfants. Plusieurs de ses albums figurent dans les classements.

 

Les Gipsy Kings remportent beaucoup de succès à partir des années 90. Identifié sans ambiguïté comme un groupe français, ils sont néanmoins rattachés au flamenco et à la musique gitane qui est en vogue depuis les années 70. En plus d'accumuler les succès sur disques, Ils font de nombreuses tournées 1989, 2000, 2001, 2015 et 2017. 

 

• L’ambassade de France va continuer à promouvoir des artistes.

 

• Le Halou Festival est lancé en 1991 pour faire découvrir au Japon des artistes français, il durera plus de 10 ans. On y verra, La Mano Negra, Arthur H, Noir Désir, MC Solaar, Les Rita Mitsouko, Les Nubians, Lilicub, Francis Cabrel, Hélene Noguera, Katerine et pour la première fois, en 2002, Henri Salvador

 

• Le "Nouveau festival de Paris" organise des concerts pour de nombreux artistes, interprètes de chansons et, parfois, des chanteurs pop: Charles Dumont, Alice Donna, Marie-Paule Belle, Yves Duteil, Dany Brillant, Patricia Kass, Julien Doré.

 

• L'association France-Japon ou l'"Institut français" organisent des showcases: Jill Caplan, Raphael en 2007, Patrick Bruel en 2009, M en 2016, Vianney, Orelsan en 2018 etc…

 

• Parfois, on a eu recours à des stars pour présenter un nouvel artiste. Ainsi, pour leur première apparition, Olivia Ruiz est venue avec Adamo et Julien Doré avec Sylvie Vartan en 2010. 

 

Une artiste fait figure d'exception !

 

Zaz ザーズ

 

 

Le succès de Zaz au Japon se batit batit sur les mêmes fondements que celui de Yvette Giraud 60 ans plus tôt, mais aussi Mireille Mathieu et Patricia Kaas

 

En plus de son répertoire, Zaz reprend les standards "Chanson" les plus connus au Japon sans oublier d'évoquer la figure d'Edith Piaf. Son titre "Si jamais j'oublie" est choisi pour le générique d'une série télévisée diffusée sur Tokai TV : 朝が来る(Le jour se lève).

 

En 2017, Zaz apparait dans une émission d'apprentissage du français sur NHK E-TVZAZと一緒に単語を学ぼう (Apprenons avec Zaz).  ☛ Voir plus 

 

Share "Mythes & Réalités: Années 80-Bonus instrumental" on facebookShare "Mythes & Réalités: Années 80-Bonus instrumental" on twitterPermalink
 

Instrumental

   et bandes originales de films

__________________________________________________________         

     Introduction

 

Pour les interprètes et les formations de musique instrumentale, le Japon fût un véritable Eldorado. Pendant plus de vingt ans, Frank Pourcel, Paul Mauriat, Raymond Lefèvre, Caravelli, Francis Lai et Michel Legrand y ont entrepris des tournées triomphales, battu tous les records de fréquentation et ont vendu beaucoup de disques sans même que leurs compatriotes ne soient au courant de cette gloire...    

 

Single Japon Caravelli "comment te dire adieu" SP Raymond Lefèvre Japon SP Japon Paul Mauriat El Bimbo SP Japon Franck Pourcel Michel Legrand SP Japon SP Japon Francis Lai "La valse du retour"
Caravelli Raymond Lefèvre Paul Mauriat Franck Pourcel Michel Legrand Francis Lai

 

 

De toutes les formes de musiques occidentales que le Japon absorbe au sortir de la deuxième guerre mondiale, la musique instrumentale occupe une place de choix. 

 

Dans les années 60, en France, la musique instrumentale est désignée comme de la "Musique de fond", ou encore de la "Musique d'ascenseur". Cette connotation péjorative explique peut être l'indifférence des médias à son sujet et le peu d'informations disponibles quant à ses interprètes. Les américains préfèrent le terme plus neutre de "Easy listening". Les japonais quant à eux, ont adopté l'expression "Love Sound".

 

Instrumental

   __________________________________________________________         

     Les années 70

 

Frank Pourcel, Paul Mauriat, Raymond Lefèvre et Caravelli entreprennent pendant plus de vingt ans des tournées triomphales dans tout le Japon et ils y vendent beaucoup de disques sans même que leurs compatriotes ne soient informés de cette gloire. 

 

▸ C'est vers la fin des années 60, que nos "Quatre Mousquetaires" (souvent désignés au Japon comme "The Big Four") se font connaitre sur le marché japonais, aux cotés des orchestres américain de Mantovani, Alfred Hause, Billy Vaughn.

 

Ces quatre musiciens ont tous été formés au conservatoire de musique de Paris, avant de poursuivre des carrières d'arrangeurs, de chef d'orchestres et de compositeurs. Leur style est qualifié de "très  Français", c'est à dire classique. Les amateurs savent les distinguer les uns des autres, bien qu'ils enregistrent souvent les mêmes titres. Leurs innombrables albums ne comportent en moyenne que deux ou trois compositions personnelles. Les autres titres enregistrés étant des standards ou les succès du moment, de Vivaldi à Abba.  


 

Sp japonais de Daniele Licari "Histoire dO" HIT-2236 "Histoire d'O" SP Paul Mauriat - Japon Philips SFL-2052  Caravelli SP Japon "Histoire d'O" ECPB-359 Raymond Lefèvre SP japon "Histoire d'O" FM 1100 Franck Pourcel"Histoire d'O" SP Japon EOS-BD404
           Danielle Licari  Paul Mauriat Caravelli Raymond Lefèvre   Franck Pourcel

 

 

Franck Pourcel est le plus académique, Paul Mauriat le plus rythmique et moderne, Raymond Lefèvre le plus intellectuel, Rive Gauche, et Caravelli le plus flamboyant et pop. 

 

▸ En plus des disques, ce sont surtout les tournées innombrables qui marquent les esprits et qui font souvent l'objet d'articles dans les revues américaines, Billboard, Cashbox, Record World.  Parfois, après le Japon, les orchestres font escale à Hong Kong, Taiwan, Séoul et Moscou. 

 

"Ses tournées nécessitent des moyens énormes et une organisation sans failles, le respect d'un emploi du temps extrêmement précis. C'est une grande responsabilité, et un investissement financier très lourd. Il faut que l'organisateur soit à peu près sûr du succès et surtout de la rentabilité. Si on compte les trente-cinq musiciens, les deux solistes invités et le staff, environ quinze personnes qui s'occupent de l'installation de la scène, de la sonorisation, des lumières et de tout le reste, ça fait environ une cinquantaine de personnes ; c'est à dire qu'une tournée "pèse" entre cinquante et soixante millions de francs*".  (Paul Mauriat, "une vie en bleu", Editions Serge Elhaik)

* Entre 11 et 12 millions d'euros. 

 

En 1970, les japonais inventent le terme de "Love Sound" qui devient une sorte de label pour quelques années. Il regroupe la musique instrumentale et la variété Pop.  La station radio "Tokyo FM" lance un programme dédié à la musique instrumentale sponsorisé par Japan Airlines, "Jet Stream". Diffusée à partir de minuit, cette émission est la plus ancienne de la radio japonaise.

 

 

PAUL MAURIAT ポール・モーリア

 


Paul Mauriat flyer japonais. "Congratulations for 15 millions albums sold"Consécration d'une carrière de compositeur et d'arrangeur, Paul Mauriat est le seul français à s'être classé #1 aux USA en 1968 avec "Love is blue". Pourtant, ce n'est ni en France ni aux USA mais au Japon que sa renommée a eu le plus d'éclat.

 

Dans les années 60, les formations orchestrales remportent beaucoup de succès au Japon. C'est dans ce contexte qu’un promoteur local offre à Paul Mauriat l’opportunité de tenter sa chance.

 

Une première tournée en 1969 rencontre un certain succès. L'effet "boule de neige" escompté fonctionne et les albums de Paul Mauriat passent en tête des ventes.

 

A partir de 71, il se rend au japon chaque année. Ses tournées prennent une ampleur inédite et inégalée, le point d'orgue étant la tournée de 77/78. 50 concerts, dont 4 au "Nippon Budōkan" de Tokyo et 13 au "Festival Hall" d'Osaka, tous "sold out". Il attire un total record de 300.000 spectateurs.

 

Il mainle compositeur et arrangeur français Paul Mauriat devant ses disques d'ortient cette cadence tout au long des années 80 avant de ralentir le rythme. Incapable physiquement d’assurer les premières dates de la tournées 97, il est contraint de se faire remplacer et revient pour une tournée d’adieu l’année suivante.

 

Sa célébrité était telle, qu’on a pu le voir dans de nombreuses publicités et qu'il aura même une griffe de prêt-à-porter et d'accessoires à son nom.

 

Bien qu'il ait été l'un des plus gros vendeur de disques français, Paul Mauriat a souffert d'un manque de reconnaissance dans son propre pays. Ses ventes au Japon sont estimées entre 15 et 20 millions de disques.   Voir plus    

   

Paul Mauriat et ses fans          Le Grand Orchestre de Paul Mauriat

   Paul Mauriat salue ses fans 

                   Le Grand Orchestre de Paul Mauriat

 

 

 

FRANCK POURCEL  フランク・プゥルセル

 

 

Le grand orchestre de Franck Pourcel au JaponIl est le premier Français à se faire un nom au Japon, dès 1964 avec son LP "Serenade for Baby classé # 4 par Cashbox Ses thèmes musicaux, toujours élégants, sont utilisés pour en radio, comme "Mister Lonely" mais aussi comme générique de début de l'émission Jet Stream. Pour des programmes télévisés, le plus connu "Adoro" # 24 Oricon, sert de générique à une dramatique TV 

光る海 en 1972.

 

En dépit de sa notoriété et de ses succès, Franck Pourcel n'a fait que 3 tournées au Japon et il est le seul des "Big Four" à ne pas avoir d'album "Live in Japan".  Voir plus    

 

 

RAYMOND LEFEVRE レイモン・ルフェーブル 

 

 


Raymond Lefèvre LP Japonais "Live In Japan" - 1977Au Japon, la carrière de Raymond Lefèvre épouse les mêmes contours que celle de son ami Paul Mauriat. C’est avec sa version instrumentale d’une obscure chanson de Michel Laurent "La Reine de Saba" , que sa notoriété s'installe. Ce titre reste dans les charts 110 semaines. 

 

Si ses ventes de disques et ses tournées sont restées en deçà de celles de Paul Mauriat, elles n’en ont pas moins été considérables. Le point culminant de sa carrière se situe dans la deuxième moitié des années 70, quand ses tournées passent par le Budokan de Tokyo.

 

Il a effectué dix tournées avec son orchestre de 1972 à 1995, puis son fils Jean-Michel a pris la relève avec quatre tournées jusqu'en 2006. Voir plus    

 

Raymond Lefevre LP Japon Soul Symphonies SR 700    Raymond Lefevre LP Japon GP 320    Raymond Lefevre LP Japon GP 470
Soul Symphonies - SR 700     Da Troppo Tempo - GP 320      Eux - GP 470
         

 

 

CARAVELLI カラベリ 


Claude Vassori dit Caravelli vient pour la première fois au Japon en 71 pour créer le générique de l'émission de TV Music of the world. A cette occasion il dirige l'Orchestre Symphonique de la NHK. Comme son nom l'indique, sa formation,  "Caravelli Et Ses Violons Magiques" se distingue par un style enlevé, qui permet à son label Sony, de l'étiqueter French Pop.

 

Maestro Caravelli

En 1977, pour s'adapter à la demande japonaise, son orchestre devient "Le Grand Orchestre de Caravelli".

 

Caravelli est reconnu pour ses propres compositions comme, "Etoile de la Loire" créée en 77 pour la 2000ème de "Jet Stream" ou encore le thème  musical du spot publicitaire pour la "Prélude" de Honda en 78

 

En 1979, La chanson qu'il présente au World Music Festival "Comme un arbre en fleur" arrive en finale, et l'année suivante, il est membre du jury de Tokyo Music Festival

 

Il collabore souvent avec des artistes japonais et en 1980 avec l'album  "Caravelli plays"  (聖子) vendu à plus de 300.000 exemplaires, il connait son plus grand succès.       Voir plus    

 

Caravelli LP Japon EPCH-11 12    Caravelli LP Japon SONX 60067    Caravelli LP CBS LA, LA, LA SONP-50028
       Gift Pack Serie - EPCH-11 12                           Tango - SONX 60067                   LA,LA,LA - SONP-50028
     

 

 

DANIELE LICARI  ダニエル・リカーリ

 

Danièle Licari 45 tour JaponSa voix est indissociable des "Parapluies de Cherbourg" mais c'est véritablement le "Concerto pour une voix" de St Preux (#16 oricon) qui lui ouvre les portes de l'archipel. Les Japonais nomment "Scat" sa technique de chant.

 

On retrouve ses vocalises aériennes sur de nombreux titres publiés au Japon et des B.O de films. Danielle Licari a effectué deux tournées en 75 et 76. 

 

Elle a accompagné les tournées de Francis Lai, Raymond Lefèvre, Pierre Porte et Charles Aznavour.  Voir plus    

 

 

 

 

Instrumental

   __________________________________________________________         

     Les années 80

 

▸ Pour célébrer la 3000 ème, le 20 mars 1981, la station radio réalise un sondage auprès de ses auditeurs.  Il consacre l'arrivée d'un nouveau venu, le pianiste Richard ClaydermanLes orchestres français occupent tous, les premières places du classement. 

 

 

 

    Orchestres préférés      Titres préférés
     
1 - Le Grand Orchestre de Paul Mauriat   1 - "Ballade Pour Adeline" Richard Clayderman
2 - L'Orchestre de Richard Clayderman        2 - "La Reine De Saba" Raymond Lefèvre
3 - Le Grand Orchestre de Raymond Lefèvre   3 - "El Bimbo" Paul Mauriat
4 - Le Grand Orchestre de Franck Pourcel   4 - "L'amour Est Bleu" Paul Mauriat
5 - Caravelli et Son Grand Orchestre   5 - "Etoile de la Loire" Caravelli

 

 

 

▸ En 1980, après avoir conquis l'Europe, Richard Clayderman fait une entrée fracassante dans les charts et sur la scène japonaise. En 1982, il reçoit des propositions pour 100 concerts dans l'archipel!

 

Fort de ce succès, son producteur tente de mettre en orbite un autre chef d'orchestre, Jean-Michel de FranceBien que le lancement de l'artiste soit fait à grand renfort de publicité et le marketing pensé pour être au goût des japonais,  c'est un échec qui marque la fin d'une époque. 

 

Plus discrètement, mais durablement, Pierre Porte, un autre chef d'orchestre fait, avec succès, une carrière japonaise durant la décennie 80. 

 

Après 1980, les succès se font rares, les albums de Mauriat ou Lefèvre n'entrent plus dans les charts. Les concerts font toujours salles combles mais l'augmentation des coûts de production et le vieillissement du public, rendent difficile l'organisation de telles tournées dès la fin des années 80. 

 

 

RICHARD CLAYDERMAN ◆ リチャード・クレイダーマン

 

 

Richard Clayderman à Tokyo

Il est la seule star de la musique instrumentale à émerger dans les années 80. Au Japon, ses deux premiers LP se sont écoulés à plus de 500.000 exemplaires. "Ballade pour Adeline" est éditée 325 fois (LP, K7, CD, DVD, compilations multi-artistes etc), et 3,6 millions de partitions en ont été vendues.

 

Le 17 mai 1983 reste un moment fort dans sa carrière, quand il joue au Korakuen Stadium devant 35.000 personnes. (Simon & Garfunkel l'avaient précédé en 82 et après lui, seuls Stevie Wonder, Lionel Ritchie, Madonna et Michael Jackson en feront autant). Ce "Concert sous les étoiles" a fait l'objet d'un LP et d'une captation vidéo. 

 

Depuis 1980, il s'est rendu au Japon 53 fois et a effectué 41 tournées à ce jour.  Voir plus    

 

 

 

 

Richard Clayderman en concert au Japon 1983

Richard Clayderman au Korakuen Stadium de Tokyo en 1983 Richard Clayderman au Korakuen Stadium de Tokyo en 1982 Richard Clayderman au Korakuen Stadium de Tokyo en 1982

 

 

Pierre Porte flyer de la tournée japonaise de 1982

PIERRE PORTE ◆ ピエール・ポルト

 

Pierre Porte vient pour la première fois au Japon, en tant que chef d'orchestre de de la tournée de Sylvie Vartan en 78. Le label japonais de la chanteuse, Victor/RCA lui offre un contrat pour enregistrer des albums instrumentaux, entre pop et jazz. On le baptise "King of the new easy listening".

De 1982 à 1990, il entreprend plusieurs tournées, avec un orchestre ou en récital piano.

 

Sa musique la plus connue, est celle composée en 1982 pour le générique d'une série culte, "Gメン75". Toutefois, la première musique de Pierre Porte que l'on peut trouver dans une série japonaise, est un titre de 1973, "Royal Fluch".  On peut l'entendre dans le neuvième épisode de "UFO robo Grendizer" (Goldorak) en 1975. Pierre Porte n'est pas crédité pour ce titre.  Voir plus   

 

 

Actuellement des tournées sont encore organisées par des chefs d'orchestres qui dirigent des formations aux noms de Paul Mauriat, Raymond Lefèvre et Caravelli. Elles sont limitées au regard de ce qu'étaient les tournées des années 70/80. Richard Clayderman continue d'y faire une tournée par an mais désormais, la Chine est son plus gros marché. 

Share "Mythes & Réalités: Bonus instrumental" on facebookShare "Mythes & Réalités: Bonus instrumental" on twitterPermalink
 

Bandes originales de films

   __________________________________________________________         

     Les années 70

 

Parallèlement, Michel Legrand et Françis Lai, deux compositeurs français mondialement reconnus pour leur musique de films, font également des tournées pour y interpréter leur oeuvres les plus célèbres, au même titre que Quincy Jones, John Williams ou Burt Bacharach.

 

Le cinéma français est alors rayonnant et les versions single des B.O de films se retrouvent régulièrement classées dans les hit-parades. Francis Lai accumule les succès dans la première moitié de la décennie.

 

LP Japon "Les Parapluies de Cherbourg"SFL-7194 LP Japon  "Les Parapluies de Cherbourg" SFL-9120 SP Japon "Les Parapluies de Cherbourg" SFL-3075 SP Japon "Les Parapluies de Cherbourg"  SFL-1790 SP Japon "les Parapluie de Cherbourg" "Je t'attendrais toute ma vie"

 

 

MICHEL LEGRAND   ミシェル・ルグラン

 

La musique du film "Les Parapluies de Cherbourg" a un retentissement mondial qui s'étend au Japon. Les chansons du film sont adaptées et Michel Legrand supervise l'enregistrement de la BO en japonais. Par la suite, ses musiques pour des films américains, sa proximité avec le jazz, ne font que renforcer une célébrité, plus internationale que spécifiquement japonaise.

 

Au Japon, dans les années 70, il entreprend deux grandes tournées avec son orchestre. Celle de 1972 fait l'objet d'un LP  "Live in Japan".

 

En 79, il compose la musique du film japonais réalisé par Jacques Demi, "La rose de Versailles". 7ème succès au Box-office l'année de sa sortie, le film tout comme ses thèmes musicaux restent largement ignorés en dehors de l'archipel. En 1983 "Les parapluies de Cherbourg" devient une comédie musicale jouée sans interruption depuis. Michel Legrand ne cesse de se produire au Japon avec son trio jazz ou pour des concerts plus événementiels.

Voir plus   

 

 

FRANCIS LAI   フランシス・レイ 

 

Dans les années 60/70, le cinéma français est largement distribué au Japon, ce qui favorise le succès du compositeur de musique de film Francis Lai. Pourtant, c'est avec un film américain "Love Story" qu'il Francis Lai, billet de concert du 5 mars 1971 au Budokan de Tokyoremporte le plus de succès. Trois versions de la chanson du film, "Where do I begin", entrent dans le Top 10 Oricon. Le LP se classe #2.

 

En moins de 3 années, ce sont 5 de ses singles qui dépassent les 500.000 ventes. Son succès est inégalé. Il se rend au Japon pour une courte tournée qui débute le 26 février 1971 à Tokyo au Shibuya Hall, pour se terminer le 5 mars au Budokan. Francis Lai est le premier artiste français à jouer au Nippon Budokan. A cette occasion, il y dirige le "Japan Philharmonique". Le LP "Live In Japan" est extrait de ce concert. 

Francis Lai ne retournera pas au Japon avant 2010. En effet, sa phobie de l'avion l’a contraint à repousser de nombreuses propositions de tournées, ce qui a peut être eu un impact négatif sur sa popularité. Après 71, il disparait des charts.

 

Une formation baptisée "L'Orchestre de Francis Lai" a joué sa musique au Japon et dans d’autres pays mais, sans le Chef au pupitre...  

 

Mythes et réalités 

_________________________________________________________         

Conclusion

 

▸ Lors d'une conférence qui s'est tenue à Paris en avril 2005, M. Naoki Shimizu*  organisateur du Summer Sonic Festival déclare (page 4): "Le public japonais est en effet accoutumé au chant anglais . Parmi les artistes français qui chantent dans leur langue maternelle, c’est plutôt l’image sophistiquée que leur renvoient les chanteurs français qui va les attirer. Ainsi l’exemple de Vanessa Paradis, de Jane Birkin ou de Sylvie Vartan, véritables stars au Japon". (...)

 

Pressés de questions sur d'éventuels succès d'autres artistes français, Messieurs Shimizu et  Yasui s’accordent à dire que  :

 

"les auteurs–compositeurs de nationalité française n’intéressent guère les japonais. Les seuls français nouveaux venus sur le marché chantent en anglais ou font de la musique électro : Tahiti 80 (100.000 CD vendus), Phoenix ou Pleymo (20.000 CD vendus chez Sony Japan). Par contre, les Japonais raffolent des chanteuses comme Jane Birkin, Françoise Hardy ou Sylvie Vartan" (page 4)

 

La liste des chansons françaises disponibles en karaoké au Japon confirme cette réalité.

 

La vie en rose : Edith Piaf, 1946 Poupee de cire, poupée de son : France Gall, 1965
Les feuilles mortes : : Yves Montand, 1946 Irrésistiblement : Sylvie Vartan, 1968
Hymne à l’amour : Edith Piaf, 1950 Comment te dire adieu : Francoise Hardy,1968
Sous le ciel de Paris : : Edith Piaf,1951 Tout tout pour ma chérie : Michel Polnareff, 1969
L’Âme des poètes :: Yvette Giraud, 1951 Les Champs-Elysees : Danielle Vidal , 1969
Le Poinconneur des Lilas:: Serge Gainsbourg, 1959 Je t’aime… moi non plus : Jane Birkin & Serge Gainsbourg, 1969
Non, je ne regrette rien::   Edith Piaf, 1960 Pour un flirt : Michel Delpech, 1970
Tous les garcons et les fille :: Francoise Hardy, 1962 Paroles, Paroles : Alain Delon & Dalida, 1972
Dominique :  Soeur Sourire, 1963 L’aquoiboniste : Jane Birkin, 1977
Sans toi Ma mie :: Salvatore Adamo, 1963 T’en vas pas : Elsa, 1986
La plus belle pour aller danser :: Sylvie Vartan, 1964 Elastique : Charlotte Gainsbourg, 1986

 

 

Au terme de ce survol, une évidence s’impose : sans négliger le parcours des artistes français après 1970  notre étude nous ramène inlassablement aux années 50 et 60, les seules appréciées des Japonais. Ce qui perdure est ce qui est spécifiquement français. Plus que la musique, c'est plutôt le prestige de Paris et l’image sexy et glamour de nos Belles Chanteuses qui perdurent...

 

(*Manager Columbia en 1970 pour la campagne"Beautiful Sound")   

 

 

 

Share "Mythes & Réalités: Bonus BO film" on facebookShare "Mythes & Réalités: Bonus BO film" on twitterPermalink
 

 


 

 

 
Les chanteurs français au Japon
_______________________________________
Les tournées
_______________________________________
コンサート

 

 

 

 

  Calendriers des tournées année par année

 

 

 

 
__________________________________________________ __________________________________________________

 

1953   1954   1955   1956   1957   1958   1959   1960   1961   1962   1963   1964   1965   1966
1967   1968   1969   1970   1971   1972   1973   1974   1975   1976   1977   1978   1979   1980
  1981   1982   1983   1984   1985   1986   1987   1988   1989   1990   1991   1992   1993   1994  
  1995   1996   1997   1998   1999   2000   2001   2002   2003   2004   2005   2006   2007   2008  
    2009   2010   2011   2012   2013   2014   2015   2016   2017   2018   2019   2020   2021   2022    
 
__________________________________________________________________________________________________________

 

 

 
Share "calendrier 53 - 2020" on facebookShare "calendrier 53 - 2020" on twitterPermalink
 
 

   1953 ↴ 

       En tournée : Damia (Première artiste française de variété à avoir chanté au Japon)

 
Damia
Date City Venue Time
May 3       Tokyo        Hibiya Hall  6.00 pm
May 5 Tokyo Hibiya Hall  6.00 pm
May 8 Nagoya Civic Hall  6.30 pm
May 11 Kyoto Koraku Kaikan  6.00 pm
May 12        Osaka Takarazuka Theatre  6.30 pm
May 14 Fukuoka         Denki-Hall  6.00 pm
May 19 Sendai Civic Hall  6.00 pm
May 21 Tokyo Hibiya Hall  1.00 pm
May 21 Tokyo Hibiya Hall  6.00 pm
May 22 Tokyo Hibiya Hall  1.00 pm
Damia programme récital au Japon 1953

   Programme et billet 

 

 

 

    1954 ↴ 

        En tournée : Joséphine Baker

 

 

Joséphine Baker
Date  City Venue
April 19              Nagasaki Mitsubishi-Hall
April 20 Sasebo City Auditorium
April 21 Fukuoka Denki-Hall
April 22 Nagoya Suteto-za 
April 23 Hiroshima Toyo-za
April 24 Tokyo Imperial Theater
April 25 Tokyo Imperial Theater
April 26 Tokyo Imperial Theater
April 27 Tokyo Imperial Theater
April 28 Tokyo Imperial Theater
April 29 Tokyo Imperial Theater
May 1 Kyoto Yasaka kaikan
May 2 Osaka TakarazukaTheatre
May 3         Osaka           TakarazukaTheatre         

 

Joséphine Baker Japon 1954 Joséphine Baker Japon 1954

 

 

 

    1955 ↴

        En tournée : Yvette Giraud 

 

 

Yvette Giraud

Programme de la première des 35 tournées de  

Yvette Giraud  

Février 1955  

 

 

 

    1957 ↴ 

        En tournée : Yvette Giraud

 
Yvette Giraud
Date  City Venue
January 1 Tokyo Hibiya Hall
January 2 Tokyo Hibiya Hall
January 4 Toyama City Hall
January 5 Osaka Takarazuka Theatre
January 6 Kobe International Univ. College
January 7 Kyoto Palace Theater
January 9 Yawata  Labor House
January 10 Fukuoka Denki Hall
January 12 Hiroshima City Hall
January 14 Nagoya Auditorium
January 17 Tokyo Hibiya Hall
January 19 Sendiai Auditorium
January 22 Osaka City Hall
January 23 Kawasaki City Hall
January 25 Asahikawa Sukaraza
January 26 Sapporo Tohokoraku Theatre  
Yvette Giraud programme Japon 1957 Yvette Giraud programme chanteuse française Japon 1957
Yvette Giraud programme chanteuse française Japon 1957 Yvette Giraud programme chanteuse française Japon 1957

 

 

 

      1958 ↴ 

         En tournée : Yvette Giraud   Nicole Louvier   Jacqueline François

 
↳ focus  Jacqueline François 
Date  City Venue Time
January 9 Tokyo                Sankei Hall  6.30 pm
January 10 Tokyo Sankei Hall  6.30 pm
January 11 Yokohama Kanagawa Kenmin Hall 1:30 pm
January 11 Tokyo Sankei Hall  6.30 pm
January 12 Tokyo Sankei Hall  6.30 pm
January 13 Tokyo Sankei Hall  6.30 pm
January 15 Tokyo Sankei Hall  6.30 pm
January 18 Fukuoka Electric Hall 1:30 pm
January 18 Yawata Gymnasium 7:00 pm
January 19 Fukuoka Electric Hall 1:30 pm
January 20 Osaka Takarazuka Theatre 7:00 pm
January 21 Kobe Fundation Hall  6.30 pm
January 24 Sapporo Nakajima Sports Center  6.30 pm
January 26 Tokyo Sankei Hall 1:30 pm
January 26 Tokyo Hibiya Hall             6.30 pm

 programme de la tournée ↴

12x17cm

 

Share "Années 50 - 60 " on facebookShare "Années 50 - 60 " on twitterPermalink
 
 

     1959 ↴

         En tournée : Charles Trenet

 
Charles Trenet
Date City  Venue Time
March 6        Tokyo           Kyoritsu Auditorium 6.30 pm
March 7 Tokyo Hibiya Public Hall 6.30 pm
March 9 Osaka Mainichi Hall 6.30 pm
March 10 Kobe International House 6.30 pm
March 12 Hiroshima Asahi Hall 6.30 pm
March 13 Kumamoto Taiyo Hall 6.30 pm
March 14 Hachiman City hall 6.30 pm
March 15  Fukuoka Electric hall 6.30 pm
March 17 Kyoto Yaei Kaikan 6.30 pm
March 18 Nagoya Aichi Auditorium 6.30 pm
March 19 Toyama Public hall 6.30 pm
March 22 Tokyo Hibiya Public Hall 6.30 pm
March 25 Niigata Public hall 3.00 pm
March 25 Niigata Public hall 7.00 pm
March 26 Mito Ibaragi Kaikan 2.30 pm
March 26 Mito Ibaragi Kaikan 6.30 pm
March 29 Sapporo City hall 6.30 pm
March 30 Hakodate Public Movie Theater 6.30 pm
March 31 Morioka Public hall 3.00 pm
March 31 Morioka Public hall 7.00 pm
April 1 Sendai Resia Senkichi 6.30 pm
April 2 Osaka Prefectural Gymnasium 6.30 pm
April 3 Tokyo Metropolitan Gymnasium 6.30 pm
Programme, flyer Tokyo et billet de concert au Hibiya Hall ↴

 

Share "Charles Trenet" on facebookShare "Charles Trenet" on twitterPermalink
 

 

 

     1960 ↴ 

        En tournée: Les frères Jacques   Yvette Giraud

 
Les Frères Jacques

En tournée du 12 au 21 février 

Organisé par  Sankei Shimbun / Chubu Nihon Shimbun

Les Frères Jacques:

Georges Bellec, François Soubeyran,

André Bellec, Paul Tourenne.

Pianiste : Pierre Philipe


 

Flyer du concert du 19 février au Nagoya Aichi Auditorium ↱  

 

Les Frères Jacques au Japon 1960 flyer

 

 

Yvette Giraud
Date  City Venue Time
November 6           Tokyo             Hibiya hall  6.30 pm
November 7 Tokyo Sankei hall  6.30 pm
November 8 Tokyo Sankei hall  6.30 pm
November 11 Tokyo Sankei hall  6.30 pm
November 13 Koriyama  City hall  6.30 pm
November 14 Niigata  City gymnasium  5.30 pm
November 15 Nagaoka  Kosei kaikan  6.30 pm
November 17 Aomori  City hall  6.30 pm
November 19 Morioka  City gymnasium  6.30 pm
November 22 Toyama  City hall  6.30 pm
November 23 Kanazawa  Woman's College Hall  6.30 pm
November 25 Kyoto  Kaikan  6.30 pm
November 26 Osaka  Festival hall  6.30 pm
November 27 Tokushima  City hall  6.30 pm
November 28 Kochi  Central citizens-hall  6.30 pm
November 29 Kobe  Kokusai-kaikan  6.30 pm
November 30 Hiroshima  City hall  6.30 pm
December 3 Kokura  City hall  6.00 pm
December 4 Fukuoka  Denki hall  6.00 pm
December 5 Kagoshima City gymnasium  6.00 pm
December 6 Nagasaki  Mitsubishi-hall  6.30 pm
December 8 Tokyo Sankei hall  6.30 pm
December 9 Tokyo Sankei hall  6.30 pm
December 10 Aichi  Bunka-kaikan  6.30pm
Yvette Giraud 1960 programme tournée au Japon
Yvette Giraud 1960 programme tournée au Japon Yvette Giraud 1960 programme tournée au Japon

 

 

      1961 ↴ 

         En tournée : Juliette Gréco

 

 

 

 

      1962 ↴ 

         En tournée : Yves Montand   Yvette Giraud   George Ulmer

 
↳ focus  George Ulmer 
Date  City Venue
March 5 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan
March 8 Tokyo Club Hanabasha
March 9 Tokyo Club Hanabasha
March 10 Tokyo Club Hanabasha
March 13 Tokyo Bunkyo Public Hall
March 15 Kawasaki City Hall
March 19 Osaka Sankai Hall
March 20 Yawata City Hall
April 1 Kyoto Kaikan Small Hall
April 6 Nagoya Public Hall 
Georges Ulmer programme chanteur français au Japon en 1962 Georges Ulmer programme chanteur français au Japon en 1962
Georges Ulmer programme chanteur français au Japon en 1962 Georges Ulmer programme chanteur français au Japon en 1962

 

 

 

 

      1963 ↴ 

         En tournée :  Gilbert Bécaud   Marcel Amont

 
↳ focus Marcel Amont 
Date  City Venue
May 18  Tokyo                   Sankei Hall
May 20 Takasaki Gunma Music Center
May 21 Nagoya Auditorium
May 22 Toyama Auditorium
May 25 Tokyo Hibiya Public Hall
May 26 Akita City Hall
May 28 Kobe International House
May 29 Yokohama Culture Gymnasium
May 30 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan
May 31 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan
   

 

 

Marcel Amont chanteur français en tournée au Japon 1963
Marcel Amont chanteur français en tournée au Japon 1963 Marcel Amont chanteur français en tournée au Japon 1963
Marcel Amont chanteur français en tournée au Japon 1963

 

 

 

      1964 ↴ 

         En tournée : Zizi Jeanmaire

 

↳ focus  Zizi Jeanmaire

Date  City Venue
February 28 Tokyo Hibiya Hall
February 29 Tokyo Hibiya Hall
March 2 Tokyo Hibiya Hall
March 3 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan
March 5 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan
March 6 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan
March 7 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan
March 8 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan
March 10 Kobe International Hall
March 11 Nagoya City Hall
March 12 Tokushima City Hall
March 13

Kyoto

Kyoto Kaikan
March 14

Osaka

Sankei Hall

March 16 Fukuoka

Civic Hall

 

Organisé par Yoshida Music Office

Zizi Jeanmaire & Le Ballet de Roland Petit

Spectacle de chanson et danse.

 

Programme, flyer et billet concert du 11 Mars au Nagoya City Hall

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Zizi Jeanmaire au Japon 1962 programme Zizi Jeanmaire au Japon 1962, billet de concert
Zizi Jeanmaire au Japon 1962
Share "Année 50 - 60 / 2" on facebookShare "Année 50 - 60 / 2" on twitterPermalink
 
 
 

       1965 ↴

         En tournée : Juliette Gréco   Sylvie Vartan

 

 

 

 

      1966 ↴

         En tournée :  France Gall   Jean Sablon   Yvette Giraud

 

 

 

 
       1967

         En tournée :  Adamo    Enrico Macias     Yvette Giraud    Jacqueline François    Colette Renard

         En visite promotionnelle : Marjorie Noël

 
↳ focus Jacqueline François
Date  City Venue
March 3         Omiya Saitama Hall
March 5 Mitaka Public Hall
March 7 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan
March 8 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan
March 11 Kochi Taka New Hall
March 12            Matsuyama         City Hall
March 13 Takamatsu City Hall
March 15 Nagoya Aichi Cultural Hall
March 16 Hiroshima City Hall
March 17 Nagasaki City Public Hall
March 18 Beppu Tourism Center
March 19 Kurume Ishibashi Cultural Center
March 21 Yokosuka Culture Hall
March 22 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan
March 23 Osaka Sankei Hall
March 27 Kyoto Kyoto First Hall
April 3 Chigasaki Cultural Hall
April 4 Osaka Sankei Hall
April 5 Osaka Sankei Hall
April 6 Kashiwa City Hall
Programme Japonais de la tournée de Jacqueline François en 1968 Programme Japonais de la tournée de Jacqueline François en 1968
Programme Japonais de la tournée de Jacqueline François en 1968 Programme Japonais de la tournée de Jacqueline François en 1968
Billet de concert du 15-03 ↱   ticket Japonais de la tournée de Jacqueline François en 1968

 

 

↳ focus Colette Renard 
Date  City Venue Time
March 17 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan  6.30 pm
March 21 Tokyo Japan City Center Hall  6.30 pm
March 22 Tokyo Japan City Center Hall  6.30 pm
March 24 Nagoya Public Hall   6.30 pm
March 25 Kobe International House  6.30 pm
March 26 Beppu Tourism Center  6.30 pm
March 27 Osaka Sankei Hall  6.30 pm
March 28 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan  6.30 pm

 

Show TV 音楽は世界をめぐる - NHK
Diffusion : 29.03.67 09:40~10:29
Chansons :

A Paris dans chaques faubourg, Mon Paris,

Charmante nature, La Saint flemme,

Irma la Douce

 

 

programme de concert Japonais de la tournée de Colette Renard en 1967 programme de concert Japonais de la tournée de Colette Renard en 1967
billet de concert Japonais de la tournée de Colette Renard en 1967

 

 

 

     1968 ↴ 

        En tournée :  Adamo    Enrico Macias   Charles Aznavour

 

 

 

      1969 

        En tournée :  Adamo   Enrico Macias   Paul Mauriat

 

 

Share "Année 50 - 60 / 3" on facebookShare "Année 50 - 60 / 3" on twitterPermalink
 
 
       1970 ↴ 

         En tournée :  Gilbert Bécaud   Charles Aznavour    Dalida    Enrico Macias    Franck Pourcel

         Marcel Amont   Visite promotionnelle :    Serge Gainsbourg et Jane Birkin

 
   
focus Marcel Amont 
Date  City Venue Time
May 26 Kawasaki Industrial Culture Hall  6.30 pm
May 30 Yamagata Civic Center Hall  2.30 pm
June 1 Osaka  Festival Hall   6.30 pm
June 2 Tokyo Shibuya Hall 6.30 pm
June 6 Nagoya City Hall 7:00 pm
June 7 Tokyo Sankai Hall 6.30 pm

 

                  

 

 
       1971 ↴

         En tournée :     Sylvie Vartan     Adamo     Charles Aznavour    Gilbert Bécaud     Paul Mauriat  

         Michel Legrand  Jacqueline François.  Visite promotionnelle :     Barbara     Mireille Mathieu

 
focus Jacqueline François 
Date  City Venue Time
November 26       Osaka       Sankai Hall  6.30 pm
November 28 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan  6.30 pm
December 1 Nagoya Public Hall   6.30 pm
December 5 Tokyo Ginza Silver Paris 7:00 pm
December 5 Tokyo Ginza Silver Paris 9:00 pm
December 6 Tokyo Hibiya Hall 6.30 pm
December 7 Osaka Festival Hall 7:00 pm

 

 
 

       1972 ↴

          En tournée  :   Raymond Lefèvre   Sylvie Vartan   Michel Delpech    Enrico Macias   Caravelli

          Charles Aznavour   Gilbert Bécaud   Michel Polnareff    Adamo    Paul Mauriat

 
focus Michel Delpech 
First Tokyo Music Festival
May 13, 1972   Tokyo

Nippon Budokan

(Participation)

 

 

1972 Dates inconnues
May   Tokyo  
May   Osaka  
       
週刊FM 5/29 - 1972 Photos: Masami Hotta
1972 Michel Delpech en concert au Japon 1972 Michel Delpech en concert au Japon

 

 

 

       1973 ↴

         En tournée : Franck Pourcel   Enrico Macias   Michel Polnareff    Sylvie Vartan  Juliette Gréco   Adamo          Paul Mauriat   Visite promotionnelle :  Georges Moustaki   Alain Barrière

 
focus Alain Barrière 
1973 City Venue Time
July 14 Tokyo  Kosei Nenkin Kaikan 6:30 pm
       
Show TV 「 世界の音楽」World Music   NHK
Diffusion : 24.06.1973 / 8:45 - 9:30 pm
Chansons :

Une peu de sang Breton - Toi - Elle était si jolie

C'est la vie - Emporte moi - Ma vie

 

 

Billet de la tournée Japonaise de Alain Barrière à Tokyo en 1973

Alain Barrière en tournée au Japon 1973, programme Alain Barrière en tournée au Japon 1973, programme
Alain Barrière en tournée au Japon 1973, programme Alain Barrière en tournée au Japon 1973, programme

 

 

Share "Années 70 - 1" on facebookShare "Années 70 - 1" on twitterPermalink
 
 

      1974 ↴

         En tournée :  Johnny Hallyday   Dalida   Raymond Lefèvre  Julien Clerc  Nana Mouskouri

           Sylvie Vartan   Mireille Mathieu   Adamo   Paul Mauriat   Caravelli

         Visite promotionnelle :  Françoise Hardy  Alain Chamfort

 

focus Nana Mouskouri 
1974 City Venue Time

July 22

Tokyo 

Nakano Sun Plaza

7:00 pm
July 23 Tokyo  Nakano Sun Plaza 7:00 pm
 

Tokyo 

Club New Latin Quartier

10:00 pm

 
● Ticket price : A¥2,500 B¥2,000 C¥1,500 · Love Seats¥4,500
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Show TV

「ビッグショー」The Big Show - NHK

Diffusion  : 08.08.1973 / 8:45 - 9:30 pm
Avec  : 

Les Athéniens, Taro Okamoto, Minoru Muraok,

Kimiko Yamanouchi, Million Pop Orchestra

Chansons :

Ta Pedia Tou Pirea, Bridge Over Trouble Water,

Turn On The Sun, Plaisir D'Amour, White Rose Of Athens,

Scaborough Fair, Les Parapluies De Cherbourg,

Den Itan Nissi, Children Of The Stars, Enas Mythos,

Soledad

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nana Mouskouri chanteuse au Japon en 1974 Nana Mouskouri chanteuse au Japon en 1974
Billet 1974 Tokyo Nana Mouskouri chanteuse au Japon

 

 

 

 

      1975 ↴

        En tournée :  Charles Aznavour   Michel Legrand    Enrico Macias   Franck Pourcel    Julien Clerc

        Juliette Gréco     Georges Moustaki    Barbara   Danielle Licari   Michel Polnareff   Gilbert Bécaud   

            Raymond Lefèvre   Adamo   Paul Mauriat

 

 

 

 

 

      1976 ↴

        En tournée :   Mireille Mathieu   Charles Aznavour  Juliette Gréco   Caravelli  Danielle Licari

        Paul Mauriat   Gilbert Bécaud   Adamo  Georges Moustaki  

    

 

Share "Années 70 - 1 bis" on facebookShare "Années 70 - 1 bis" on twitterPermalink
 

 

 

        1977 ↴

        En tournée :   Sylvie Vartan    Raymond Lefèvre    Yves Simon    Enrico Macias    Caravelli

        Georges Moustaki     Isabelle Aubret    Adamo      Paul Mauriat

 
focus  Yves Simon 
Date City Venue Time

February 25

Tokyo 

Concert privé

Hotel New Otani 

8:00 pm
February 26 Tokyo  Bunkyo Kōkaido 7:00 pm
February 28 Osaka  kosei Nenkin Kaikan 6:30 pm

 

 

 

↳ Focus Isabelle Aubret
Date City Venue Time
September 26   Tokyo         Imperial Hotel 7:00 pm
September 29 Osaka Mido Kaikan 6:30 pm
September 30 Osaka Royal Hotel 7:00 pm
October 1 Tokyo Imperial Hotel 7:00 pm
October 2 Tokyo kosei Nenkin Small Hall 4:00 pm
October 3 Nagoya CBC Hall 6:30 pm

 

 

 

       1978 ↴

         En tournée :    Paul Mauriat     Caravelli    Charles Aznavour    Maxime Le Forestier    Mireille Mathieu      

         Sylvie Vartan    Gilbert Bécaud     Raymond Lefèvre

 
↳ Focus  Maxime Le Forestier
Date City Venue
May 30             Tokyo                   Shibuya Hall
May 31 Osaka  kosei Nenkin Kaikan
June 1 Fukuoka  Electrical Hall
June 5 Kyoto  Sakaki Kyoto Hall - Second Hall
June 6 Nagoya  Aichi Labor Hall
June 8 Sapporo  Doshin Hall
June 9 Sendai  Miyagi Kenmin Kaikan
June 10 Tokyo  Hibiya Hall
     
Ticket price : S ¥3,000 A ¥2,500 B ¥2,000

 

 

     1979 

       En tournée :    Adamo      Enrico Macias     Paul Mauriat    Les compagnons de la chanson

       Michel Polnareff    Juliette Gréco     Caravelli    En visite promotionnelle : Amanda Lear

Focus Amanda Lear
Show TV Let's Go Young -  NHK

Diffusion: 

21.01.1979 / 6:00 - 6:40 pm

Chansons :

Amanda Lear 「Queen of Chinatown」 

Kentaro Shimizu 「Draw」

Lazy 「愛には愛を」

Pink Lady 「Cameleon Army」

Karyudo 「誕生日」

Mayo Kawasaki 「天使の顔につばを吐け」

Naoko Kuga 「初めが肝心」

Mariko 「Graduation」

 

 

↳ Focus  Les Compagnons de la Chanson
Date City Venue Time
June 6 Tokyo Yurakucho Yomiuri Hall 6:30 pm
June 7 Tokyo Yurakucho Yomiuri Hall 6:30 pm
       

 

Les Compagnons de la Chanson au Japon 1979

 

Share "Années 70 - 2" on facebookShare "Années 70 - 2" on twitterPermalink
 
 

        1980 

          En tournée :    Adamo     Raymond Lefèvre   Cora Vaucaire     Richard Clayderman    Paul Mauriat

 

 

 
         1981 

          En tournée :      Gilbert Bécaud      Juliette Gréco     Richard Clayderman    Paul Mauriat       Adamo  

          En visite promotionnelle :   Sylvie Vartan

 

 

 

       1982 

          En tournée : Anna Prucnal   Catherine Sauvage   Yves Montand     Richard Clayderman,

           Paul Mauriat    Adamo

 

↳ Focus  Catherine Sauvage 
Tour 82 City Venue Time
July 8 Tokyo Sogetsu Hall 7:00 pm
July 9 Tokyo Sogetsu Hall 7:00 pm
July 10 Tokyo Sogetsu Hall 7:00 pm
July 11 Tokyo Sogetsu Hall 5:00 pm
July 14     Tokyo Pacific Hotel  8:00 pm
Catherine Sauvage programme tournée Japon 1982
   

 

↳ Focus Anna Prucnal
Tour 82 City Venue Time
December 3 Tokyo Sogetsu Hall 7:00 pm
December 4 Tokyo Sogetsu Hall 7:00 pm
December 5 Tokyo Sogetsu Hall 7:00 pm

 

Anna Prucnal chanteuse rive gauche au Japon 1982 Anna Prucnal chanteuse rive gauche au Japon 1984

 

 

        1983 

           En tournée :    Adamo   Sylvie Vartan    Cora Vaucaire   Richard Clayderman     Paul Mauriat

 

 

↳ Focus  Cora vaucaire

Tour 83 City Venue Time
       
       
Dates non retrouvées    
       
       
Cora Vaucaire programme Japon 1980
Share "Années 80" on facebookShare "Années 80" on twitterPermalink
 

 

 
     1984 

       En tournée :  Raymond Lefèvre    Sylvie Vartan     Juliette Gréco     Anna Prucnal   Paul Mauriat

       Richard Clayderman      Adamo     En visite promotionnelle : Téléphone

 

 

↳ Focus  Téléphone  
1984                   City Venue Time
May 10     Tokyo              Ruido K4 7:00 pm

 

↳ Focus  Sapho  
1984 City Venue  
October 11          Nagoya  Labor Hall 6:30 pm
October 13 Kyoto Silk Hall 6:30 pm
October 15 Osaka   Expo Hall 6:30 pm
October 16 Sendai Sun Hall 6:30 pm
October 20 Tokyo            Shibuya Hall 6:30 pm
October 21 Tokyo              Ink Stick 10 : 00 pm
      1:00 am

Poster Sapho au Japon 1984

 

 

↳ Focus  Anna Prucnal
Tour 84 City Venue Time
December 7 Tokyo Sogetsu Hall 7:00 pm
December 8 Tokyo Sogetsu Hall 7:00 pm
December 9 Tokyo Sogetsu Hall 3:00 pm
December 11 Kyoto Center for Art & Culture 6:30 pm
December 16 Tokyo Aoyama Bell Commons 7:00 pm

 

 

Anna Prucnal chanteuse rive gauche au Japon 1984


 

 
      1985 

         En tournée : Cora Vaucaire   Richard Clayderman   Paul Mauriat

         En visite promotionnelle : Sylvie Vartan

 

 

↳ Focus  Cora Vaucaire
Tour 85 City Venue Time
November 18 Sendai Power Hall 7:00 pm
November 21 Tokyo Yurakucho Asahi Hall 7:00 pm
November 22 Tokyo Sogetsu Hall 7:00 pm
November 23 Tokyo Sogetsu Hall 7:00 pm
November 24 Tokyo Sogetsu Hall 3:00 pm
November 25 Kanagawa Prefectural Small Hall  6:30 pm
November 27 Osaka  Sankei Hall 7:00 pm

 

 

Cora Vaucaire programme Japon 1985

 

 

 

      1986 

         En tournée :  Juliette Gréco      Richard Clayderman    Paul Mauriat   Viktor Lazlo

 

↳ Focus  Viktor Lazlo
1986              City             Venue Time
June 6   Tokyo Brava Club 6:30 pm
1986 City Venue Time
November 24 Kobe Bink Club 8:00 pm
November 25 Kyoto Big-Bang Club 8:00 pm
November 26 Osaka kosei Nenkin Kaikan 6:30 pm
November 27 Nagoya City Hall 6:30 pm
November 29 Tokyo Shibuya Public Hall 6:30 pm
November 30 Tokyo Nakano Sun Plaza 6:30 pm
December 1  Tokyo Club D 8:00 pm
December 1 Tokyo Club D 10:00 pm

 

 

 

Fier Viktor Lazlo en tournée au Japon en 1986

 

 

Share "Années 80 bis" on facebookShare "Années 80 bis" on twitterPermalink
 
 

     1987

        En tournée :  Gilbert Bécaud   Anna Prucnal  Charles Dumont  Yves Duteil  Raymond Lefèvre

        Richard Clayderman

 
↳ Focus  Yves Duteil
Date City Venue Time
June 15 Tokyo Yurakucho Asahi Hall 7:00 pm
June 16 Tokyo Yubin Chokin Kaikan 7:00 pm
June 18 Osaka  Kosei Nenkin Kaikan 7:00 pm
June 20 Tokyo Hitomi Auditorium 7:00 pm
June 21 Tokyo Sogetsu Hall 3:00 pm
Yves Duteil chanteur français au Japon 1987 Yves Duteil chanteur français au Japon 1987
Yves Duteil chanteur français au Japon 1987 Yves Duteil chanteur français au Japon 1987

 

↳ Focus  Charles Dumont avec Yoshiko Ichii

 

Date

City Venue Time
December 1 Tokyo Yurakucho Asahi Hall 18:30
December 2 Tokyo Kan-I Hoken Hall 18:00
December 4 Tokyo Yūbin chokin Kaikan 18:30
December 7 Nagoya Hotel Nagoya Castel 18:30
December 8 Sendai Denriyoku Hall 18:30
December 10 Kobe Bunka Hall 18:30
December 14 Tokyo Yurakucho Asahi Hall 18:30
December 15 Tokyo Yurakucho Asahi Hall 18:30
   

 

 

 

 

 

Share "Calendrier Charles Dumont 1987" on facebookShare "Calendrier Charles Dumont 1987" on twitterPermalink
 
 

      1988 

         En tournée :   Juliette Gréco     Barbara     Serge Gainsbourg   Richard Clayderman   Paul Mauriat

         Adamo     Brigitte Fontaine

 

 Focus   Brigitte Fontaine  
1988                     City                       Venue  
March 11         Tokyo  Parco Theater 7:30 pm
March 12 Tokyo  Parco Theater 7:30 pm
March 13 Tokyo  Parco Theater 7:30 pm
March 14 Tokyo  Parco Theater 7:30 pm
March 15 Tokyo  Parco Theater 7:30 pm
March 16 Tokyo  Parco Theater 7:30 pm
March 17 Tokyo  Parco Theater 7:30 pm
March 19 Kyoto Culture Center 6:30 pm
March 20 Osaka   Muse Hall 7:00 pm
March 21 Nagoya  Electric Lady Land 7:30 pm

 

Billet Concert Brigitte Fontaine Japon 1988

 

 

     1989 

        En tournée :  Gilbert Bécaud    Jane Birkin   Georges Moustaki    Cora Vaucaire   Raymond Lefèvre       

            Richard Clayderman

 

↳ Focus  Charles trenet
Tour 89 City Venue
August 31 Osaka  Sankei Hall
September 2 Tokyo Hitomi Memorial Hall
September 3 Tokyo  Hitomi Memorial Hall

 

 

↳ Focus  Cora Vaucaire
Tour 89 City Venue Time
October 16 Tokyo Yurakucho Asahi Hall 6:30 pm
October 17 Tokyo Yurakucho Asahi Hall 6:30 pm
October 23 Osaka  Recital Hall 7:00 pm
October 24 Osaka  Recital Hall 7:00 pm

 

 

Share "Brigitte Fontaine" on facebookShare "Brigitte Fontaine" on twitterPermalink
 
 

     1990 

       En tournée :   Caravelli     Paul Mauriat    Barbara   Adamo    Enrico Macias     Patricia Kaas

       Richard Clayderman Viktor Lazlo

 

 

 
     1991 

       En tournée :    Charles Aznavour     Georges Moustaki    Caravelli    Juliette Gréco   Richard Clayderman        Visite promotionnelle : Françoise Hardy

 

 

 

     1992 

       En tournée :  Adamo     Jane Birkin     Sylvie Vartan   Richard Clayderman   Line renaud

 

 Focus   Line Renaud et le Paradis Latin

4000 

 
1988 City Venue Time
October 31       Tokyo  Bunkamura - Cocoon Theatre 15:00 
October 31 Tokyo Bunkamura - Cocoon Theatre 19:00 
November 1 Tokyo   Bunkamura - Cocoon Theatre 14:00
November 1 Tokyo  Bunkamura - Cocoon Theatre 18:00

 

Affiche Line Renaud et le Paradis Latin à Tokyo

 

 

     1993 

       En tournée :  Raymond Lefèvre   Richard Clayderman

 

 

 

     1994 

       En tournée :   Juliette Gréco    Patricia Kaas    Enrico Macias    Richard Clayderman

 

 

 

     1995 

       En tournée :  Adamo   Raymond Lefèvre    Richard Clayderman

 

 

 
     1996 

       En tournée :  Adamo    Paul Mauriat    Enrico Macias    Caravelli    Juliette Gréco   Richard Clayderman                 Visite promotionnelle :  Françoise Hardy

 

 

 

     1997 

       En tournée :  Gilbert Bécaud     Paul Mauriat     Adamo    Richard Clayderman

 

 

 

     1998 

       En tournée :   Paul Mauriat    Juliette Gréco   Richard Clayderman

 

 

 

     1999 

       En tournée :  Adamo     Georges Moustaki     Sylvie Vartan    Caravelli     Richard Clayderman

 

 

 

 

     2000 

       En tournée :   Adamo   Juliette Gréco   Jane Birkin    Richard Clayderman

 

 

 

     2001 

       En tournée :  Caravelli     Richard Clayderman

 

 

 

     2002 

       En tournée :  Adamo    Patricia Kaas   Juliette Gréco    Richard Clayderman   Henri Salvador

 

↳ Focus  Henri Salvador (Festival Halou)

7500-5000 

Date   City        Venue Time
September  27 Tokyo Bunkamura - Cocoon Theatre 7:00 pm
September 28 Tokyo Bunkamura - Cocoon Theatre 7:00 pm
September 29 Tokyo Bunkamura - Cocoon Theatre 3:00 pm
Henri Salvador au Japon 2002
Share "Années 90 / 2000" on facebookShare "Années 90 / 2000" on twitterPermalink
 
 
 

     2006

       En tournée :  Adamo     Richard Clayderman

 

 

 

     2007

       En tournée :   Charles Aznavour     Juliette Gréco    Jane Birkin    Richard Clayderman   Henri Salvador

 
 

↳ Focus  Henri Salvador ¥14,000 - ¥16,000

Date   City        Venue Time
September 6 Tokyo Billboard LIVE 6:30 pm
September 6 Tokyo Billboard LIVE 9:00 pm
September 7 Tokyo Billboard LIVE 6:30 pm
September 7 Tokyo Billboard LIVE 9:00 pm
Septembe  8 Tokyo Billboard LIVE 6:30 pm
September 8 Tokyo Billboard LIVE 9:00 pm
Henri Salvador tournée Japon Tokyo 2007

 

 

 

     2008

       En tournée :    Sylvie Vartan

 
Share "Celenriers 2006 / 2007" on facebookShare "Celenriers 2006 / 2007" on twitterPermalink
 

 

 

      2009

       En tournée :  Jane Birkin    Juliette Gréco

 

 

 

      2010

       En tournée :  Charlotte Gainsbourg    Adamo   En visite promotionnelle :  Sylvie Vartan

 

↳ Focus  Charlotte Gainsbourg  
2010 City Venue  
October 24  Tokyo 

International Forum

6:30 pm
October 26 Osaka IMP Hall 7:30 pm

 

Affiche Charlotte Gainsbourg au Japon

 

 

      2011

       En tournée :  Jane Birkin    Richard Clayderman

 

 

 

      2012

       En tournée :   Zaz   Richard Clayderman

 

 

 

      2013

       En tournée :  Sylvie Vartan    Jane Birkin   Patricia Kaas   Richard Clayderman

 

 

 

      2014

       En tournée :  Sylvie Vartan    Richard Clayderman   Patricia Kaas   Juliette Gréco

 

 

 

      2015

       En tournée :   Zaz   Richard Clayderman

 

 
 

      2016

       En tournée :    Charles Aznavour     Richard Clayderman

 

 

 
      2017

       En tournée :    Zaz    Richard Clayderman

 

 

 

      2018

       En tournée :   Charles Aznavour     Sylvie Vartan    Charlotte Gainsbourg    Richard Clayderman

 

↳ Focus  Charlotte Gainsbourg
Date City Venue Time
April 9 Tokyo EX Theater 7:30 pm
April 10 Osaka IMP Hall 7:30 pm

 

Charlotte Gainsbourg affiche Japon 2018  

 

 

      2019

       En tournée :   Zaz    Richard Clayderman

 

 

Share "Années 90 / 2000 bis" on facebookShare "Années 90 / 2000 bis" on twitterPermalink
 

 

  Calendriers des tournées artiste par artiste

 

 

Juliette Gréco au Japon

ジュリエット・グレコ

 

 

Juliette Gréco dessinée par Makoto Wada pour le magazine "Special Story"

Illustration Makoto Wada pour

le magazine "Special Story"

 

 

 

1961

 

 

Date City Venue Time
December 2 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan 6:30 pm
December 3 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan 2:30 pm
December 3 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan 6:30 pm
December 4 Yawata Municipal Hall 6:30 pm
December 6 Nagoya Public Hall 6:30 pm
December 8 Kyoto Kyoto Kaikan 6:30 pm
December 9 Osaka Everyday Hall 6:30 pm
December 11 Osaka Festival Hall 6:30 pm
December 12 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan 6:30 pm
December 14      Tokyo               Kosei Nenkin Kaikan 6:30 pm

Juliette Gréco programme Japon 1961

 

 

◄ Affiche

et billet de concert

du 22  décembre 1961 ▼

 

Billet de concrt de Juliette Gréco au japon, 1931

 

 

1965

 

 

Date                    City                     Venue
March 8                        Tokyo Kosei Nenkin Kaikan
March 9 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan
March 10 Kyoto Kyoto Kaikan
March 11 Osaka Festival Hall
March 14 Kobe Kokusai Kaikan
March 15 Hiroshima International Hall
March 16 Yokohama Kanazawa Theatre
March 17 Nagoya Public Hall
March 20 Sendai Electron Hall
March 21 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan
March 22 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan
 
Billet de concert du 22 mars 1965

 

 

1969

 

 

Date City Venue Time
November 10          Tokyo                   Club Golden Getsusekai    10:00 pm
November 11 Tokyo Club Golden Getsusekai 10:00 pm
November 17 Toyama Kenmin Kaikan 6:30 pm
November 22 Tokyo Café Jean-Jean 6:00 pm
       
Tableau incomplet
Affiche Japon Juliette Gréco 1969

 

 

 

 1975

 

 

Date City Venue Time
March 6        Tokyo Kosei Nenkin Kaikan 6:30 pm
March 7 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan 6:30 pm
March 8                   Nagoya Public Hall 6:30 pm
March 10 Tokyo                  Club Golden Getsusekai  10:00 pm
March 11            Tokyo  Bibahausu  
March 12 Tokyo              Club Golden Getsusekai 10:00 pm
March 13    Osaka Kosei Nenkin Kaikan 6:30 pm
March 14 Kumamoto City Hall 7:00 pm
March 15               Kitakyushu       Yahata Citizen Hall 7:00 pm
March 16 Fukuoka Shimin Kaikan 7:00 pm
March 17 Miyazaki Shimin Kaikan 7:00 pm
March 18 Tokyo Club Golden Getsusekai 10:00 pm
March 19 Tokyo Nakano Sun Plaza 6:30 pm
March 20 Hakodate Municipal House 6:30 pm
March 21 Sapporo Nenkin Kaikan 6:30 pm
March 22 Sendai Shimin Kaikan 6:00 pm
March 24 Kyoto Club Belami 10:00 pm
March 26 Koriyama Shimin Kaikan 6:30 pm
Juliette Gréco programme Japon 1975

 

 

1976

 

 

Date City Venue Time
June 16                  Yokohama             Kanagawa Civic Auditorium  6:00 pm
June 17 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan 6:00 pm
June 18 Sapporo Hokkaido Kaikan 6:00 pm
June 19 Chiba Ichiharashi 6:00 pm
June 20 Hiroshima Postal Saving Hall 3:00 pm
June 21 Osaka Kosei Nenkin Kaikan 6:00 pm
June 22 Tokyo Nakano Sun Plaza 6:00 pm
June 23 Aomori Hirosaki Community Hall 6:00 pm
June 24 Akita Industry Center 6:00 pm
June 25 Kanagawa Kenmin Hall 6:00 pm
June 29 Tokyo Prince Hotel Diner Show

Juliette Gréco programme Japon 1976

 

 

◄ Affiche

et billet de concert

du 22 juin 1976 ▼

 

Billet de concrt De Juliette Gréco au Japon, 1976

 

 

1979

 

Date City Venue Time
November 22     Niigata          Okura Hotel 8:00 pm
November 24 Tokyo Sogetsu Hall 6:30 pm
November 25 Tokyo Sogetsu Hall 6:30 pm
November 26 Tokyo Sogetsu Hall 6:30 pm
November 27 Tokyo Sogetsu Hall 6:30 pm
November 28 Tokyo Sogetsu Hall 7:00 pm
November 29 Tokyo Sogetsu Hall 6:30 pm
November 30 Tokyo Night Club The B 9:00 pm
November 30 Tokyo Night Club The B 11:30 pm
December 3 Tokyo Prince Hotel 8:00 pm
Juliette Greco programme Japon tournée 1979

 

 

1981

 

Ticket price : S ¥5,500 A ¥3.500

 

Date City Venue Time
October 11    Tokyo          Pacific Hotel Diner Show
October 13        Nagoya Kanko Hotel Diner Show
October 14 Fukuoka Sun Palace  
October 15 Tokyo Sogetsu Hall  
October 16 Tokyo Sogetsu Hall  
October 19 Tokyo Pacific Hotel Diner Show
October 20 Tokyo Sogetsu Hall  
October 21 Tokyo Sogetsu Hall  
October 22 Tokyo Sogetsu Hall  
October 23 Tokyo Sogetsu Hall  

Juliette Greco programme Japon tournée 1981

 

 

◄ Affiche

et billet de concert

du 20 octobre 1981 ▼

 

Billet de concrt de Juliette Gréco au japon, 1931

 

 

1984

 

Ticket price : S ¥7,000 A ¥6.000

 

Date City Venue Time
March 25                     Tokyo                 Shsenkai Noh Theater 3:00 pm
March 28 Yamanashi      Prefectural Hall 6:30 pm
March 29 Tokyo Sogetsu Hall 7:00 pm
March 30 Tokyo Sogetsu Hall 7:00 pm
March 31 Tokyo Kan-I-Hoken Hall 6:30 pm
April 1 Tokyo Sogetsu Hall Diner Show
April 2 Fukuoka Sun Palace 6:30 pm
April 4 Osaka Festival Hall 6:30 pm
April 6 Nagoya Aichi Bunka Koda 6:30 pm
April 7 Aoyama Bell Cradel Salon 7:00 pm
April 8 Sapporo Grand Hotel 6:30 pm
April 9 Tokyo Hitomi Memorial Hall 6:30 pm
Share "Calendrier Gréco" on facebookShare "Calendrier Gréco" on twitterPermalink
 

1986

 

Date City Venue Time
November 10 Nagoya Aichi Pension House 6:30 pm
November 11 Tokyo Sogetsu Hall 7:00 pm
November 12 Tokyo Sogetsu Hall 7:00 pm
November 13 Tokyo Hitomi Memorial Hall 6:30 pm
November 14 Tokyo Sogetsu Hall 7:00 pm
November 15 Tokyo Sogetsu Hall 7:00 pm
November 17         Tokyo             Yubin-Chokin Hall 7:00 pm
Juliette Gréco programme tournée Japon 1986


 

 

1988

 

Ticket price : S ¥7,000 A ¥5,000

 

Date City Venue Time
November 10         Tokyo            Kan-I-Hoken Hall 6:30 pm
November 11 Tokyo Sogetsu Hall 7:00 pm
November 12 Tokyo Sogetsu Hall 7:00 pm
November 13 Tokyo Sogetsu Hall 3:00 pm
November 14 Tokyo Sogetsu Hall 7:00 pm
November 15 Tokyo Yubin-Chokin Hall 7:00 pm
November 17 Sapporo City Hall 6:30 pm
November 18 Osaka Festival Hall 7:00 pm
November 21 Nagoya Aichi Pension House 6:30 pm
November 22 Hamamatsu Grand Hotel 7:00 pm
Juliette Gréco programme tournée Japon 1988

 

 

1991

 

Ticket price : S ¥7.000, A ¥6.000, B ¥4.500

 

Date City Venue
November 6    Kawagushi Lilia Cultural Center
November 7 Tokyo Hitomi Memorial Hall
November 8 Tokyo Hitomi Memorial Hall
November 10 Nagoya Matsuzakaya Hall
November 11 Osaka Festival Hall
November 14 Tokyo Yurakucho Asahi Hall
November 15 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan
Juliette Greco programme Japon tournée 1991

 

 

1994

 

Ticket price : S ¥8.000, A ¥5.000
 

Date City Venue Time
April 6      Tokyo            Suntory Hall 7:00 pm
April 7 Yokohama Kanagawa Kaikan 7:00 pm
April 9 Sagamihara Sagami Green Hall 6:00 pm
April 12 Tokyo Bunkamura Orchard Hall 7:00 pm
Juliette Gréco, programme tournée Japon 1994

 

 

1996

 

Ticket price : S ¥8.000, A ¥7.000, B¥5.000

 

Date City Venue
December 6        Tokyo              Katsushika Symphony Hills
December 7 Sagamihara Sagami Green Hall
December 8 Yokohama Kanagawa Kaikan
December 10 Tokyo Bunkamura Orchar Hall
December 12 Sapporo Wakuwaku Holiday Hall
December 14 Osaka Festival Hall
December 15 Nagoya Aichi Art Center Hall
December 17 Tokyo Suntory Hall
Juliette Gréco, programme tournée Japon 1996

◄ Affiche et 

billet de concert

  du 14 juin 1996 ▼

 

Billet de concert Juliette Gréco au Japon 1996

 

 

1998

 

 

Date City Venue
November 21    Sagamihara  Sagami Green Hall
November 27 Tokyo Bunkamura Orchar Hall
November 28 Tokyo Bunkamura Orchar Hall
Juliette Gréco Programme japon tournée 1998

 

 

2000

 

Ticket price : S席 8500 円 A席 7000 円 B席 5500 円 C席 4500 円

 

Date City Venue
April 6                Tokyo           Akasaka ACT Theatre
April 7 Yokosuka Art Theatre
April 9 Osaka Festival Hall
April 12 Tokyo Bunkamura Orchar Hall
Juliette Gréco programme tournée Japon 2000

 

 

2002

 

 

Date City Venue Time
November 21 Tokyo Bunkamura Orchard Hall  6:00 pm
November 27 Yokohama Minatomirai Hall 7:00 pm
November 28  Tokyo Sumida Trifoni-Hall 7:00 pm

 

 

2004

 

Ticket price : S ¥8.500, A ¥7.000 B ¥5.500

 

Date City Venue Time
November 21    Tokyo           Bunkamura Orchard Hall 6:00 pm
November 27 Sagamihara      Sagami Green Hall 4:00 pm

 

 

2007

 

Date City Venue
April 1        Osaka              Festival Hall
April 3 Kanazawa Ishikawa Ongakudo
April 5 Yokohama Minatomirai Hall
April 7 Tokyo Bunkamura Orchar Hall
April 9 Sapporo Kosei Nenkin Hall
Juliette Gréco, dates tournée Japon 2007

 

 

2009

 

Ticket price : S ¥8.500, A ¥7.000

 

Date City Venue Time
November 7       Tokyo         Bunkamura Orchard Hall 6:00 pm
November 9 Sapporo Wakuwaku Holiday Hall 7:00 pm
November 11 Osaka Festival Hall 7:00 pm
November 10 Yokohama Minatomirai Hall 3:00 pm
Juliette Gréco affiche Japon Sapporo 2009

 

 

2011

 

Date City Venue Time
June 17 Tokyo Bunkamura Orchard Hall 6:00 pm
June 19                        Osaka            Umeda Art Theatre 2:30 pm

 

 

2014

 

Date City Venue Time
November 21    Tokyo        Sumida Trifoni-Hall 7:00 pm
November 27 Tokyo       Bunkamura Orchard Hall 3:00 pm
November 28 Osaka Festival Hall 3:00 pm
Juliette Gréco Japon tournée 2014

 

 

 

2016

Annulée

 

Date City Venue Time
November 21                           Tokyo             Bunkamura Orchar Hall 7:00 pm
November 27 Tokyo International Forum Hall C 6:00 pm
November 28                      Yokohama Minatomirai Hall 3:00 pm
Juliette Gréco Affiche Japon tournée 2016

 

Share "Calendrier Gréco 2" on facebookShare "Calendrier Gréco 2" on twitterPermalink
 

 

Yves Montand au Japon

イヴ・モンタン

 

 

1962

 

 

Date City Venue Time
May 1 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan 6:30 pm
May 2 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan 6:30 pm
May 3 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan 6:30 pm
May 4 Tokyo Kosei Nenkin Kaikan 6:30 pm
May 6