Drapeau français Drapeau britannique

 

 

 

 Sylvie Vartan et le Japon

日本でのシルヴィ·ヴァルタン

 

 

Couleur des liens : externes et internes

 

 

  Comme un épisode de Tintin Les premiers disques La plus belle pour aller danser En attendant Sylvie
  Premiers pas au Japon Tournée 1965 Galerie photos 1965 La promotion 1965-1969 Japan Tour 1971
Galerie photos 1971 Japan Tour 1972 SCL contre Hit Magazine Galerie photos 72


 

Vidéo Sylvie Vartan : シルヴィ・ヴァルタン「アイドルを探せ」1965年ライヴ  La plus belle pour aller danser

Images : "Cherchez l'idole" - Audio : Radio Live à Toulouse 1965 "La plus belle pour aller danser" (Europe 1)

Audio Thème musical final : 2 LP Palais des Sports 81  

Montage:  sylvissima.com 

 
Partager "Sylvie au Japon titre Duplicata" sur facebookPartager "Sylvie au Japon titre Duplicata" sur twitterLien permanent
 

 Comme un épisode de Tintin

 

Lorsque l'on évoque la carrière de Sylvie Vartan , on ressent la nécessité de consacrer un chapitre particulier à son parcours au Japon. Sylvie Vartan au Japon, c'est une histoire qui commence au début des années 60... A cette époque, plus encore qu'aujourd'hui, ce pays est un monde à part, à l'esthétique propre, qui se développe parallèlement à l'occident sans jamais tout à fait le rejoindre, malgré quelques passerelles...

 

Déjà dans son propre pays, se retrouver propulsée à dix-huit ans au rang de star de la chanson est un privilège rare, mais connaitre aussi ce destin au même moment, à l'autre bout de la planète, aux antipodes tant géographiques que culturels, à une époque où le concept de mondialisation n'est même pas envisagé, réduit fortement la part attribuable au hasard...

 

Cette aventure dont elle  dit dans un livre qu'elle l'avait vécue comme un épisode de Tintin, nous avons voulu la retracer pour la vivre aussi, en tant que témoins....A l'aide de tous les documents que nous avons pu trouver sur le sujet en France, au Japon et dans le monde, nous avons cherché à la reconstituer, tel un puzzle  dont il ne resterait que quelques pièces, mais dont l'assemblage permettrait quand-même d'apercevoir le contour du tableau....

 

La carrière de Sylvie Vartan au Japon couvre cinq décennies. Elle débute en 1963 et explose avec le film "Cherchez l'idole" et le succès de la chanson "La plus belle pour aller danser" qui se transforme en phénomène sociétal. Les articles ci-dessous en présentent les principales étapes discographiques et scéniques.

 
Partager "Sylvie au Japon Duplicata" sur facebookPartager "Sylvie au Japon Duplicata" sur twitterLien permanent
 

 

Les premiers disques

最初のレコード(ディスク)

 
 

Souvent dans ses biographies, l'histoire de Sylvie Vartan au Japon commence par "La plus belle pour aller danser" en 1965 . Les années 1963-64 sont rarement évoquées et on en arriverait presque à croire que la carrière de Sylvie Vartan  au Japon serait le fruit d'un hasard, celui du succès d'une chanson. La lecture de l'article "Comment réussir au Japon" ,  rédigé par Wolfgang Arming , acteur du star système japonais, nous offre des perspectives bien différentes....

 

Il apparaît que les équipes françaises et japonaises de RCA ont plaSylvie Vartan et les Beatles presse japonaisenifié dès 1963 le lancement de la carrière de Sylvie Vartan dans l’archipel en mettant toutes les chances de son coté.

 

La culture française avait déjà sa place au Japon. Elle y était  représentée par le cinéma et la chanson "rive gauche" véhiculant leur lot d'images romantiques et sophistiquées, la modernité se limitant aux films de  la "Nouvelle Vague".    Dans tous les cas nous étions très loin du  monde  du rock  et  de la  pop... En  1963,  on

assiste avec les Beatles à une déferlante qui touche aussi le Japon. Les maisons de disques commencent à s'intéresser de plus près  aux yéyés. C’est ainsi qu’en 1963 les premiers disques de Françoise Hardy ou  Sylvie Vartan sortent au Japon , suivront ceux de France Gall,   Adamo   et  d'autres... Pour Sylvie  Vartan, entre décembre 1963 et octobre 1964 , RCA lance sur le marché japonais 3 SP, 1 EP et 2 LP. Les premiers articles la concernant commencent à paraitre régulièrement dans la presse.

 

 

Sylvie Vartan 45 tours japonais "En écoutant la pluie" SS - 1380 (SP) Sylvie Vartan 45 tours japonais "Tous mes copains" SS - 1407 (SP) Sylvie Vartan premier album japonais "Moi je pense encore à toi" SHP-5313 Sylvie Vartan 45 tours Japon "Ne t'en va pas" SS - 1447 (SP) Sylvie Vartan EP Japon SCP -1094

I'm watching you

SS - 1380 (SP)

Tous mes copains

SS - 1407 (SP)

Tous mes copains

SHP - 5313  (LP)

Ne t'en va pas

SS - 1447 (SP)

Tous mes copains

SCP -1094 (EP)

 

On ignore encore de manière précise l'impact de ces premiers  disques, mais on en trouve des indices ; d’une part, on les rencontre très  fréquemment sur les sites d'enchères, d’autre part, c'est sur la chanson et sur l'image de Sylvie Vartan que repose le lancement du film "Cherchez l'idole" . Ce film de Michel Boisrond est un véritable manifeste à la gloire des stars en herbe du yéyé, où chaque idole présente l'une de ses chansons, spécialement écrite pour la circonstance par Charles Aznavour et Georges Garvarentz.

 

C'est donc ce film au charme désuet qui va "transformer l'étincelle en incendie"...

 

 

Sylvie Vartan et Johnny Hallyday seconde affiche japonaise du film "Cherchez l'idole" Sylvie Vartan et Johnny Hallyday  première affiche japonaise du film "Cherchez l'idole"  
Affiches japonaises du film"Cherchez l'idole" 1964  
   
 
Partager "1963 -1964" sur facebookPartager "1963 -1964" sur twitterLien permanent
 

 

La plus belle pour aller danser

La chanson française de tous les records au  Japon

アイドルを探せ

 

 

Le 21 novembre 1964, le film "Cherchez l'idole" sort au Japon et c'est la courte apparition de Sylvie Vartan qui capte l'attention du public. La chanson "La plus belle pour aller danser" écrite par

Sylvie Vartan Classement de "La plus belle pour aller danser" N°1 Japon Billboard 6 mars 1965

Charles Aznavour et Georges Garvarentz connaît un succès considérable.

 

Quant au film il termine 20ème au "Box Office" à la fin de l'année 1965.  La chanson entre dans le hit-parade "95 millions
 d'habitants"  le 19 novembre 1964 à la 16 ème place et le 17 décembre elle est N°1 devant les Beatles.

 

Un succès qui dépasse les attentes et qui se confirme lorsque deux mois après sa sortie,  le single est N°1 des ventes. 

 

Sa progression  dans les charts Tokushin est fulgurante puisqu'elle apparait dans le top 20 à la  5ème place avant de prendre la tête du classement pendant 5 semaines . Elle restera dans le Top 10 plus de trois mois. Pour un étranger un tel succès est très rare au Japon.

 

 

 

SP LA PLUS BELLE POUR ALLER DANSER

VICTOR SS-1476  (Première et deuxième pochette)

 

Sylvie Vartan 45 tours japonais "La plus belle pour aller danser" première pochette SS-1476

Rond noir "La plus belle pour aller danser" est la chanson de langue française la plus vendue dans toute l’histoire  du Japon...

 

 

Rond noir En janvier 1966 pour son bilan annuel, Tokushin classe "La plus belle pour aller danser" troisième meilleure vente singles de l’année 1965 en avoisinant le million de ventes (Autres étrangers classés : Les  Beatles 6ème avec "Rock'n roll music", France Gall 9ème avec  "Poupée de cire, poupée de son")

 

 

Rond noir En 1971, quand le single de Sylvie Vartan "La plus belle pour aller danser"  cesse d’être exploité par RCA il en est à 1,2 million et avec les rééditions des années 70 il aurait atteint les 1,5 million. C’est sans doute le plus gros succès de Sylvie Vartan tant par son aspect culturel que commercial.

 

 

Rond noir Sylvie Vartan fait partie des quatre artistes étrangers à avoir été classés N°1 au Japon dans les années 60 (  Avec Elvis Presley, Bee Gees, Simon & Garfunkel)

 

 

Rond noir Sylvie Vartan est l'une des quatre artistes féminines étrangères ayant été classées N°1 au Japon dans toute l'histoire des charts japonais.

Sylvie Vartan 45 tours japonais "La plus belle pour aller danser" deuxième pochette SS-1476

 

 

 

 

*   *   *

 

 

40 ans plus tard l'émission de télévision "Song to soul"  (dont chaque diffusion retrace l'histoire d'une chanson ayant fortement marqué le Japon) consacre un numéro à "La plus belle pour aller danser"  pour tenter d'y décrypter les raisons d'un tel succès.

 

Lors de cette tentative de décryptage du succès de la chanson, c'est la rencontre de l'esprit "rive gauche" (apporté par Charles Aznavour) et du "phénomène pop" incarné par Sylvie Vartan qui est avancée comme explication. Bien qu'idole yéyé Sylvie Vartan possède tous les qualités que les japonais attendent d'une française dont bien entendu l'élégance et la sophistication...

 

Dès les années 60 le terme d' "idole" (voir chapitre "histoire" de cet article) passe dans le langage courant japonais pour désigner les jeunes chanteurs qui deviennent star du jour au lendemain.

 

Un paradoxe amusant :  le japonais de la rue ne connaît probablement pas la chanson "La plus belle pour aller danser", interrogez-le plutôt sur "Cherchez l'idole" car c'est son titre en japonais!

 

 
Sylvie Vartan Hit-parade journal japonais 1964 Classement "La plus belle pour aller danser"

 

 

Billboard

 

INTERNATIONAL NEWS REPORTS

MUSIC CAPITALS OF THE WORLD

TOKYO                           

No. 1 singer in Tokyo, where she has

sold 800.000 disks, 20 year-old

Sylvia Vartan is booked for a

tour of Japan in May where she

will play 17 concerts in 19 days.

Meanwhile, Sylvia plans to record

two of her biggest successes in

Japanese-“La plus belle pour

aller danser" and “Dans tes rras

je veux l'oublier."

MIKE HENNESSEY

Billboard - 3 avril 1965

En français   

Partager "1964 la plus belle" sur facebookPartager "1964 la plus belle" sur twitterLien permanent
 

 

En attendant Sylvie

シルヴィの到着前

 

 

Un an avant "La plus belle pour aller danser", des articles sur Sylvie paraissaient dans la presse permettant au public de se familiariser avec elle. Désormais les couvertures de magazines lui sont consacrées.

 

 

Sylvie Vartan couvertures presse japonaise 1964-65

 

 

Les témoins de l’époque parlent même de "Sylvie mania". On la retrouve partout, sur  toutes sortes de disques dérivés,  même quand elle n'y chante pas....

 

 

Sylvie Vartan 45 tours japonais du film "Cherchez l'idole"

 

Les fans japonais sont informés régulièrement de ses faits et gestes, de son voyage aux USA et bien-sûr de son mariage avec Johnny Hallyday, autre héros du film "Cherchez l'idole".

 

 

Sylvie Vartan presse Japon 1965 mariage avec Johnny Hallyday

 

 

Surtout on annonce sa venue au Japon pour une tournée...

 

En 1965 Sylvie Vartan entame sa première tournée mondiale qui va la mener de la Turquie aux USA et du Canada  au Japon en passant par l' Amérique du Sud avant de retrouver la France pour une traditionnelle tournée d’hiver.Sylvie Vartan "Le Parisien" 1964 article "Une Geisha nommée Sylvie"

En France aussi on s'intéresse à ce tour du monde et l'emploi du temps de l'idole impressionne le journaliste Yves Salgues dans "Jours de France" daté du 6 mars 1965. On fait le décompte des 185 000 kilomètres à parcourir, on évoque  les cachets de Sylvie qui dépasseraient ceux de Brigitte Bardot, les émissions de télévision aux USA, la perspective d'un film et au milieu de tout ça un mariage probable avec Johnny Hallyday, le chanteur N°1 de sa génération.

 

Yves Salgues, plein de bienveillance mais aussi de préjugés,  s'étonne de telles ambitions pour une jeune fille de vingt ans et pourtant il est loin de se douter de l’implication de Sylvie dans cette tournée, comme nous le verrons au chapitre suivant.

 

Elle pose en Geisha, cette fois comme un clin d'oeil à son public français...Des photos publiées dans Paris-Match, France Soir...On est encore dans "l'univers de carte postale" des années 60...

Avant de quitter la France, elle se rend dans l'un des restaurants japonais de Paris (alors peu nombreux) pour y faire quelques photos destinées à ses fans japonais.


 

 

Sylvie Vartan dans un restaurant japonais de Paris, 1965

Sylvie déguste un délicieux  Sukiyaki ( すき焼き ) dans un restaurant japonais de Paris

 

 
Partager "En attendant  Sylvie" sur facebookPartager "En attendant  Sylvie" sur twitterLien permanent
 

 

Les premiers pas au Japon   

日本で初めて

 

 

 

Sylvie Vartan mitraillée par les photographes à l'aéroport de Tokyo- Haneda, 7 mai 1965Après 20 heures de voyage  dans le mythique Boeing 707 et deux escales à Moscou puis Anchorage, Sylvie débarque à l'aéroport de Tokyo-Haneda le 7 mai 1965 à 19H20. Des milliers d'étudiants et d’écoliers en uniforme lui réservent un accueil de star. Elle est conduite directement dans un hall de l'aéroport pour une  conférence de presse. Rarement sur des photos on l'aura vue aussi radieuse face aux journalistes. Il faut dire que l’accueil laissait présager que tout se passerait bien. 

 

C'est une Sylvie aux mille facettes qui arrive au Japon.

 

Une jeune fille de 20 ans qui découvre le pays accompagnée par  Carlos  et  son  frère  Eddie, une  jeune chanteuse venue  défendre  son rang  face à un   public dont   les attentes  pourraient paralyser  n'importe  quel  artiste  chevronné; une  ambassadrice  de  l'élégance  française  qui s'affiche sur une publicité pour Dior mais aussi une femme d'affaires qui a  planifié lors de cette escale  japonaise  la présentation  de sa collection de prêt-à-porter. 

 

Enfin,  "Sylvie la Star" sera  photographiée par  Jean-Marie Périer,  lequel va   réaliser l'un  de  ses plus beaux  reportages  pour  "Salut les Copains"...   (Voir section "Dans l'objectif des photographes")

Sylvie Vartan Tournée Japon 1965 conférence de presse à l'aéroport de Tokyo-Haneda, 7 mai 1965

Pendant les jours de relâche Sylvie fait du tourisme et notamment à Kyoto où elle donnera d'ailleurs son premier concert. 

 

 

Sylvie Vartan visite le parc aux cerfs de Nara près de Kyoto, Tournée Japon 1965 Sylvie Vartan presse japonaise, visite du parc aux cerfs de Nara près de Kyoto, Tournée Japon 1965 Sylvie Vartan visite le parc aux cerfs de Naraprès de Kyoto, Tournée Japon 1965
A gauche, visite des jardins du temple Nanzen-Ji (南禅寺) de Kyoto. A droite, visite du parc aux cerfs de Nara ( r奈良公園 )

Sylvie Vartan visite le temple Nanzen-Ji à Kyoto, Japon, 1965

 Suite de la visite 

 

*   *   *  

 

En marge de la scène et de la chanson, Sylvie présente sa toute première collection de prêt-à- porter (en France ce ne sera qu'en fin d'année). Un défilé est organisé à Tokyo chez "Seibu". Sylvie tourne également deux spots publicitaires pour le fabricant de sportswear "Renown".  Depuis combien de temps cette présentation était-elle planifiée? Les modèles créés, les essayages, le choix des mannequins...toute une organisation sans qu'en France les fans n'en aient jamais rien su ... comment ne pas y voir une preuve supplémentaire de l'importance de ce déplacement ? 

 

 

Sylvie Vartan tournée Japon 1965 présentation de la collection à la presse chez Seibu   Sylvie vartan chez Seibu présentation de la collection à la presse Japon Tournée 1965

 

 

Dans les années 60  il est encore très rare qu'au Japon on utilise l'image d'un artiste occidental pour promouvoir une marque d'articles de grande consommation. Sylvie Vartan sera l'une des premières stars sur qui les japonaises projetteront  des rêves d'indépendance et de modernité

 

Evoquant l'année 1965, une admiratrice japonaise parlait récemment de "folie Vartan"... ("Un compte-rendu précieux").

 

A la lecture d'un tel témoignage, on peut se demander si Sylvie elle-même s'est rendue compte de l'engouement qu'elle avait suscité... De retour en France, questionnée sur ce qui l'a le plus étonnée au cours de son voyage, elle répond, avec le détachement qui la caractérise :" Les sumos et mon succès"...

 

 

 

 

*   *   *

 

A Tokyo elle visite justement une école de Sumos (Heya) où elle rencontre pour la première fois deux des stars de la discipline, Daigo Wakamisugi (若三杉 彰晃) et Wakachichibu Komei (若秩父 高明) qui lui font forte impression. Sylvie n'ayant pas froid aux yeux, elle trouve vite à les utiliser comme balançoire....

 

 

 

Sylvie Vartan Japon 1965 visite à l'école de Sumos (Heya)

 

Billboard

 

INTERNATIONAL NEWS REPORTS

MUSIC CAPITALS OF THE WORLD

TOKYO

Sylvie Vartan, French singer and actress,

arrived from Paris for a two-week

concert tour accompanied by the

Eddie Vartan Sextet. She is scheduled

to give four performances at

Sankei Hall in Tokyo prior to her

wanes in local cities.

J.FUKUNISHI 

Billboard - 22  mai 1965

En français    

Partager "premiers pas au Japon2" sur facebookPartager "premiers pas au Japon2" sur twitterLien permanent
 

 


 

Tournée 1965

1965コンサート

 

 

Sylvie Vartan en concert au Japon, 1965

 

 

En mai 1965 Sylvie donne 13 concerts au Japon, le premier dès le lendemain de son arrivée le 8 mai au Kyoto Kaikan . C'est d'ailleurs à Kyoto que Jean-Marie Périer fait la plupart de ses photos. A Tokyo elle enchaine jusqu'à deux représentations par

 
Ticket du concert de Sylvie Vartan à Nagoya, Japon, le 14 mai 1965
Billet de concert du 14 mai (Nagoya)
 

soirée avant de partir  pour Osaka, Nagoya, Kobe et de nouveau Tokyo. A Osaka elle donne deux représentations dans le gigantesque Festival Hall. Elle y retournera souvent. La plupart du temps Sylvie chante dans des salles récemment inaugurées ,  d'une  capacité de 2000 à 3000 places, ultra-modernes, qui lui font une  si forte impression que dix ans plus tard à Paris dès qu'elle verra la salle du Palais  des  Congrès elle voudra s'y  produire  aussitôt. A  Tokyo   elle  chante   au   Sankei  Hall   et  au   Kosei Nenkin Kaikan Large Hall. Le soir après les concerts elle est à l'affiche de clubs ultra-selects.  Au Prince Hotel de Tokyo où elle réside  elle  chante au Blue Gardenia, un privilège qu'elle partage avec de grands noms tels que Dionne Warwick ou Tony Bennett. Situé en terrasse du Prince Hotel avec sa vue panoramique, il offrirait d'après les guides  touristiques la plus belle vue de Tokyo  sur le mont Fuji-Yama... Qui peut dire si "Je croyais" ne conserve pas l'écho de cette vision...

 

 

Sylvie Vartan au Sankeil Hall, Tournée 1965 au Japon   Sylvie Vartan Tournée Japon 1965 répétitions à Kyoto avant son passage au Jockey-Club

 

 

Comment pouvions nous imaginer qu'en 2014 à l'occasion du passage de Sylvie Vartan à Tokyo l'une de ses admiratrices japonaises nous ferait partager l'émotion du concert du 17 mai 1965 au Kosei Nenkin Kaikan , levant le voile sur le programme de la soirée – l'un des plus intéressants que Sylvie ait eu l'occasion d'interpréter dans  toute sa carrière...(Un compte-rendu précieux) ...

 

 

Kosei Nenkin Kaikan Large Hall : l'entrée   Kosei Nenkin Kaikan Large Hall : la salle

Kosei Nenkin Kaikan Large Hall   厚生会館年金

 

 

Concert program


Cast : Sylvie Vartan
Eddie Vartan : Piano & trumpet
Michael Jones : Guitar
Tommy Brown : Drums
Philippe Grillet : Alto saxophone
Alain Legrand : Guitar & bass
Filbert Dollars : Baritone saxophone

 

Johnny Stark : Manager
Bruno Sacconi : Stage director

 

Sponsored by General Art Producer

            

 

 

 

5 月   7 日  (金)  来日               Arrivée au Japon
5 月   8 日  (土) 京都   京都会館第ーホール           Kyoto Kaikan 
5 月   9 日  (日) 東京   サンケイホールで           Tokyo Sankei Hall        2 représentations
5 月 10 日  (月)  大阪   フェスティバルホール           Osaka Festival Hall       2 représentations
5 月 11 日  (火) 東京   サンケイホールで            Tokyo Sankei hall
5 月 12 日  (水)                 OFF
5 月 13 日  (木)                 OFF
5 月 14 日  (金) 名古屋         市公会堂           Nagoya Kokaido Hall
5 月 15 日  (土)  神戸   国際会館

          Kobe International Conference Center 

          2 représentations 

5 月 16 日 (日)                 OFF
5 月 17 日  (月)   東京   厚生年金会館            Tokyo Kosei Kaikan
5 月 18 日  (火) 東京   サンケイホールで           Tokyo Sankei Hall
5 月 19 日  (水)                 OFF
5 月 20 日  (木)  京都    京都会館第ーホール           Kyoto Kaikan      2 représentations
5 月 21 日  (金) 帰国               Retour en Europe

 

 

 

 

 

 

 

Sylvie Vartan Japon 1965, Billet du concert de Kyoto, 8 mai 1965 Les villes de la tournée 1965 de Sylvie Vartan au Japon
Billet  du concert de Kyoto le 5 mai 1965 Carte des villes de la tournée

 

 

 

 

 

Part 1

Sylvie Vartan sur scène au Japon, 1965

 

Part 2
   
La plus belle pour aller danser Love has laid its hands on me
La la la Ne t'en vas pas
Car tu t'en vas La vie sans toi
Il n'a rien retrouvé Te voici
Twiste et chante Si je chante
I'm watching Dans tes bras

 

 

 

*   *   *

 

 

Sylvie Vartan Japan Tour 1965

Un compte-rendu précieux...

 

 

 

 

Sylvie vartan sur scène au Japon en 1965, un compte-rendu précieux, témoignage d'une fan japonaise 40 ans après....

"A cette époque nous étions en pleine folie "Sylvie Vartan". Chez Seibu, on avait ouvert un corner pour vendre des modèles de sa collection. Je me rappelle d'une robe en mousseline à mourir, j'en étais folle et j'allais la voir dès que je le pouvais. Le jour du concert elle est entrée sur scène dans une robe fluide bleu ciel. Elle était tellement jolie, les cheveux blond pâle dans sa robe ondoyante aux couleurs de l'océan avec sa voix tendrement voilée... c'était une vision irréelle. Pendant la deuxième partie du concert elle faisait monter sur scène des étudiants venus en uniforme. Ils ont dansé ensemble et j'ai vu sa vraie personnalité plus chaleureuse. Le temps a passé trop vite. Dans la presse on disait qu'elle venait de se marier avec Johnny Hallyday et qu'elle venait au Japon après sa lune de miel. Depuis, elle est maintes fois revenue  au Japon et elle sera là au printemps prochain. Je ne suis jamais retournée la voir pour garder intact l'enchantement de cette soirée".

 

*  *  *

 

Photo Jean-Marie Périer

 

 

Sylvie Vartan photographiée par Jean-Marie Périer sur scène au Japon, tournée 1965

 

 

 

 

Billboard

 

INTERNATIONAL NEWS REPORTS

MUSIC CAPITALS OF THE WORLD

TOKYO

None could imagine Sylvie

Vartan. 20. held such astounding

popularity in Japan until she ap-

peared in a simple yellow-colored

one-piece and jumped around on

the stage of Sankei Hall with a

microphone. Teenaged rock ‘n' roll

fans Joined her, clap in hands,

stomping on floor, outing and

whistling. As an encore, she sung

a tune written by her husband

Johnny Hallyday, “Dans Tes Bras."

which drew tremendous applause.

She shyly answered “Thank You."

Her "Cherchez l‘ldole." released

by Nippon Victor, is a smash.

J. FUKUNISHI

Billboard – 5 juin 1965

En français

 

Partager "Concerts au Japon" sur facebookPartager "Concerts au Japon" sur twitterLien permanent
 

 

Dans l'objectif des photographes

Galerie photos 65

フォトギャラリー

 

*   *   *

 

Presse japonaise

 

 

Sylvie Vartan Tokyo-Haneda Conférence de presse 7 mai 1965

Le 7 mai 1965, Tokyo-Haneda, conférence de presse

 

 

*   *   *

 

Reportage "Salut les copains" Photos Jean-Marie Périer

 

Sylvie Vartan en compagnie d'étudiants japonais, photo Jean-Marie Périer, 1965

 

Sylvie Vartan Japon 1965 reportage "Salut les copains" photos Jean-Marie Périer

 

Sylvie Vartan Japon 1965 reportage "Salut les copains" photo Jean-Marie Périer Dans les jardins de Kyoto

 

Sylvie Vartan Japon 1965 reportage "Salut les copains" photos par Jean-Marie Périer

 

 

Sylvie Vartan Portrait par Jean-Marie Périer devant l'arbre à vœux japonais,  Japon 1965 reportage "Salut les copains"

Arbre à vœux japonais

 

 

 

*   *   *

 

Jours de France

 

 

Sylvie Vartan à Kyoto toutnée mondiale 1965

 

Sylvie Vartan devant le temple Nanzen-Ji de Kyoto, 1965

Dédicace sous l'oeil de Carlos devant le temple Nanzen-ji de Kyoto

 

 

 

Sylvie Vartan Japon 1965, apprentissage du maniement des baguettes dans un restaurant japonais

Le difficile apprentissage de l'utilisation des baguettes

 

 

*   *   *

 

 

Presse japonaise

 

 

Sylvie Vartan devant le temple Nanzen-Ji de Kyoto, Japon 1965                                Sylvie Vartan dans une boutique à Kyoto, Japon 1965

 

 

Sylvie Vartan tourisme à Kyoto Japon 1965

 

 

*   *   *

 

 

Magali (Magazine)

 

 

 

Sylvie Vartan Japon1965 magazine Magali

Parfait comme ça, Sylvie! On voit que l'expérience est là....

 

 

Sylvie Vartan et  le sumo Daigo, le petit lascar de Tokyo, Japon, 1965

Sylvie et Daigo, le petit lascar de Tokyo

 

 

*   *   *

 

 

Photos Jean-Marie Périer

 

 

 

Sylvie Vartan sur scène au Japon photographiée par Jean-Marie Périer,1965

 

 

*   *   *

 

 

Sylvie Vartan Shopping à Tokyo Tournée au Japon 1965

Shopping à Tokyo

 

 

 

*   *   *

 

 

Magali (Magazine)

 

 

Sylvie Vartan au Japon 1965 magazine Magali portrait de profil

 

Partager "Sous l'objectif des photographes" sur facebookPartager "Sous l'objectif des photographes" sur twitterLien permanent
 

 

La promotion

1965 - 1969

プロモーション

 

Sylvie participe à  de nombreuses émissions de télévision sur le réseau NHK et Fuji TV dont hélas nous n'avons plus que quelques photos. On la voit avec la star Mie Nakao qui a enregistré une version de "La plus belle pour aller danser" en japonais. Plusieurs séquences sont de véritables mises en scène avec figurants. Le programme du concert de Kyoto (8 mai 1965) est conservé dans les archives de la bibliothèque de la ville de Kyoto.

 

 Fuji TV 17 mai 1965, "Music Fair" - 1965年5月17日 フジテレビ 「ミュージック・フェア」

 NHK TV 22 mai 1965, "Rendez-vous dans un rêve" - 1965年5月22日 NHKテレビ 「夢であいましょう」

 

 

Sylvie Vartan sur la NHK au Japon 1965   Sylvie Vartan et Mie Nakao NHK mai 1965   Sylvie Vartan au Japon 1965 chaine Fuji TV.

Sylvie Vartan et Mie Nakao

シルヴィ·ヴァルタンと中尾ミエ

 

 

Au moment de la venue de Sylvie le single exploité est "Car tu t'en vas" avec "Dans tes bras" en face B.  Suivront "Il n'a rien retrouvé" et "La vie sans toi". Un album regroupant les EP français de l'année 65  est édité spécialement pour le marché japonais. A la fin de l'année l'album américain "Gift wrapped from Paris" est édité au Japon sous le titre "Gift wrapped from Nashville".

 

45 tours Japon "Car tu t'en vas" SS-1507 Sylvie Vartan 45 tours Japon "Il n'a rien retrouvé" SS-1544 Sylvie Vartan LP Japon SHP -5448 Sylvie Vartan 45 tours Japon SS - 1550 "I made my choice"

Sylvie Vartan LP Japon "Gift wrapped from Paris" SHP -5501

Sylvie Vartan 45 tours Japon SS-1566  "La vie sans toi"

Car tu t'en vas

SS - 1507 (SP)

Il n'a rien retrouvé

SS - 1544 (SP)

Il n'a rien retrouvé

SHP -5448 (LP)

I made my choice

SS - 1550 (SP)

Gift wrapped from Nashville

SHP -5501 (LP)

La vie sans toi

SS - 1550 (SP)

 

 

Sylvie Vartan 45 tours Japon "Je le vois" SS-1628 (SP) Sylvie Vartan  "C'était trop beau" SS-1668  (SP) Sylvie Vartan 45 tours Japon "Il y a deux filles en moi" SS-1686  (SP) 1966

Sylvie Vartan LP Japon "Il y a deux filles en moi " SRA-5036 (LP)

Je le vois

SS-1628 (SP

C'était trop beau

SS-1668  (SP)

Il y a deux filles en moi

SS-1686  (SP)

Il y a deux filles en moi

SRA-5036 (LP)

 

 

Profitant de l'aubaine que représente la popularité de Sylvie, on en profite pour sortir le film "D'où viens-tu Johnny" dont l'affiche rappelle en tous points celle de "Cherchez l'idole". Au Japon, on ne change pas une formule qui gagne!

 

 

 

 

Sylvie Vartan et Johnny Hallyday Affiche japonaise du film "D'où viens-tu Johnny"

Sylvie Vartan presse Japon 1966

Sylvie Vartan et Johhny Hallyday presse Japon Première du film "D'où viens-tu Johnny"

Sylvie dans la presse

japonaise en 1966

 

 

L'une des affiches japonaises du

film "D'où viens-tu Johnny"

Mie Nakao : 45 tours Victor SPV-34  "La plus belle pour aller danser"

La presse japonaise se fait l'écho de la

première à Paris de "D'où viens-tu Johnny?"

 

Mie Nakao : 45 tours Victor SPV-34

"La plus belle pour aller danser"

中尾 ミエ アイドルを探せ

 

 

 

On peut considérer en prenant appui sur les hit-parades que tous les disques édités dans la foulée de cette tournée ont bien marché. Le retour de Sylvie était espéré dès l'année suivante, mais en 1966 elle avait d'autres priorités que sa carrière....

   
       Sylvie Vartan  dans la presse japonaise : avec la fille de Pascal Audret
  Sylvie dans la presse japonaise : avec la fille de Pascal Audret
   

Son retour au Japon fut donc planifié pour 1968 dans le cadre d'une nouvelle tournée internationale. Malheureusement le lendemain de son Musicorama 68 elle est victime d'un grave accident de la route, dans lequel sa meilleure amie Mercedes trouve la mort, la tournée est annulée. Ce retour plusieurs fois différé n'est pas sans conséquences sur sa popularité au Japon. Les temps changent et les yéyés sont passés de mode. Au Japon comme en France le public se tourne de plus en plus vers la pop anglaise. En   1967   le   45  tours  "2'35  de  bonheur"   grimpe   à   la troisième place du hit-parade "All Japan"  mais  les  disques  suivants  marchent  moins  bien. 

 

Malgré tout, Sylvie conserve une  base  de  fans, et la presse continue à la suivre, en particulier à travers ses activités de prêt-à-porter. Des clips enregistrés à Paris  pour le Japon sont diffusés à la télévision, tout comme le show "Jolie poupée" rebaptisé "La fée de Paris" (titre qui deviendra d'ailleurs une sorte de surnom pour Sylvie)...

 

L'histoire aurait pu s'arrêter là, trois ans de succès, avant de disparaitre comme tant d'autres... Pourtant la "love story" entre le Japon et Sylvie Vartan avait pour vocation de durer et c'est avec un répertoire et un style entièrement renouvelés que Sylvie viendra récupérer sa couronne en 1971....

 

 

 

Presse japonaise  article Collection Sylvie Vartan 1967   Presse japonaise magazine mode article sur Sylvie Vartan 1967

 

 

*   *   *

 

Sylvie Vartan SP Japon "Ballade pour un sourie"  SS-1730 Sylvie Vartan 45 tours Japon SS - 1550 "I made my choice" Sylvie Vartan LP Japon "2'35 de bonheur" SHP-5648 Sylvie Vartan SP Japon "L'amour est numéro 1"  SS-1783

Sylvie Vartan SP Japon "Comme un garçon"  SS-1803 (SP)

Sylvie Vartan LP Japon SHP-5709   "Comme un garçon"

Ballade pour un sourire

SS - 1730 (SP)

2'35 de bonheur

SS-1762 (SP)

2'35 de bonheur

SHP -5648 (LP)

L'amour est N°1

SS-1783 (SP)

Comme un garçon

SS-1803 (SP)

Comme un garçon

SHP-5709  (LP)

 

 

Sylvie Vartan 45 tours Japon SS-1849  "Irrésistiblement" Sylvie Vartan 45 tours Japon "La Maritza" SS-1874 Sylvie Vartan LP Japon "LA Maritza" SHP6040 Sylvie Vartan SP Japon "Ballade pour une fugue" SS-1917

Sylvie Vartan 45 tours Japon SS-1928 (EP) "Zum zum zum"

Irrésistiblement

SS-1849 (SP)

La Maritza

SS-1874 (SP)

La fée de Paris

SHP6040 (LP)

Ballade pour une fugue

SS-1917 (SP)

Zum zum zum

SS-1928 (EP)

 

 

Partager "La promotion" sur facebookPartager "La promotion" sur twitterLien permanent
 

 

Japan Tour 1971

新たな刺激 

Sylvie Vartan au Japon : 1970-1971

 

 

Sylvie Vartan au Japon, 1971, jardin japonais

 

 

Six années se sont écoulées depuis la dernière tournée de Sylvie Vartan au Japon, pendant lesquelles le paysage musical nippon est chamboulé de fond en comble. Des "Star Academy" japonaises façonnent des "idoles" qualibrées pour les filles sur le modèle des "yéyé girls" ainsi que des groupes de garçons à l'image des Beatles. 1966 marque la fin de l'ère yéyé et en dehors du monde anglophone, il ne reste que Gigliola Cinquetti et Adamo, lequel, en 1967/68, s'impose avec "Inch Allah". A partir de 1969, Vicky Leandros va connaître trois années de succès (le plus souvent en français) et Danièle Vidal, une jeune française, se glisse dans le vide laissé par nos chanteuses nationales. Ces succès ne peuvent masquer  le triomphe de la Pop anglaise dans les hit-parades "western pop" ainsi que l'importance que prennent les artistes américains. 

 

Sylvie n'est plus seulement en concurrence avec les chanteuses européennes mais doit désormais compter  avec les chanteuses américaines comme Cher, Janis Joplin, Joan Baez, Carly Simon, Joni Mitchell...

 

Nous l'avons vu, des ventes de disques conséquentes sont la condition pour convaincre les tourneurs d'engager un artiste, et pour un retour réussi, il faut un tube à Sylvie Vartan. Son dernier succès bien classé dans les hit-parades, "2'35 de bonheur", remonte à 1967.

 

Sylvie Vartan, Japon 1971, rue Nakamise, quartier Asakusa, Tokyo
Sylvie à Tokyo, rue Nakasime, quartier Asakusa  仲見世

 

Le single "Les hommes qui n'ont plus rien à perdre" sort fin juillet 70. En France, fin 1969, c'est un succès vite oublié dont Sylvie ne fait aucune promotion, par contre au Japon c'est un triomphe que rien ne laissait présager, sauf peut être le succès des "Western Spaghetti". La chanson se classe en tête des hit-parades les plus écoutés et dans le top 10 des ventes. En fin d'année "Irrésistiblement" prend le même chemin. Sorti une première fois en 1968, le titre passe inaperçu jusqu'à ce que Paul Mauriat  en fasse un  "jingle radio". RCA décide de ressortir la chanson sous une autre pochette, et c'est un tube. Si en 1971, "Les hommes qui n'ont plus rien à perdre " génère plus de ventes, "Irrésistiblement" deviendra avec le temps le deuxième hit de Sylvie au Japon, inlassablement repris dans les publicités

 

On ignore les détails de la stratégie de relance de Sylvie Vartan au Japon en 1971 mais on remarque que cette année là toutes les photos utilisées pour les pochettes de singles datent de la période 63/65....

 

 

Sylvie Vartan 45 tours japonais Les hommes qui n'ont plus rien à perdre RCA VICTORSS-1955 Sylvie Vartan 45 tours Japon Irrésistiblement RCA VICTOR SS-1974 Sylvie Vartan 45 tours japonais Aime-moi RCA VICTOR SS-1992 Sylvie Vartan  45 tours Japonais  la Maritza RCA VICTOR SS-2086 Sylvie Vartan  45 tours japonais Kobito Jidai RCA VICTOR SS-2102

Les hommes...

SS-1955 (SP)

Irrésistiblement

SS-1974 (SP)

Aime-moi

SS-1992 (SP)

La Maritza

SS-2086 (SP)

Kobito Jidai

SS-2102 (SP)

 

 

LP Sylvie Vartan Japon "A l'Olympia" SRA 5203 LP Sylvie Vartan Japon SHP 6179 LP Sylvie Vartan Japon Koibito Jidai  SHP 6226

In person

SRA 5203 (LP)

Irrésistiblement

SHP 6179 (LP)

Kobito Jidai

SHP 6226 (LP)

 

 

*   *   *

 

Tournée 1971

________________

 

 

Arrivée de Sylvie Vartan à l'aéroport de Tokyo Haneda, mai 1971

 

 

Sylvie Vartan débarque à  Tokyo en mai 1971 en compagnie de Carlos (pour la dernière fois) . RCA organise une conférence de presse à l'hôtel New Otani, avec dans un premier temps la présentation de la tournée, puis celle du dernier LP  "Sylvie à l'Olympia". Ensuite, on parle chiffres. Elle vient de vendre un million de disques en une année et se voit remettre trois disques d'or. Il s'agit des 45 tours "Les hommes qui n'ont plus rien à perdre" et "Irrésistiblement"  ainsi que d'un LP (probablement une compilation de succès des années 60).

 

Arrivée de Sylvie Vartan à Tokyo-Haneda, conférence de presse, mai 1971 Sylvie Vartan remise de trois disques d'or par RCA VICTOR au Japon en 1971

 

La tournée se déroule selon un rituel immuable au cours des années 70 : rencontre avec la presse, interviews radio dans chaque ville, émissions de télévision à Tokyo et bien-sûr les concerts, parfois retransmis en direct à la  radio et probablement à la télévison, peut-être même en intégralité.

 

Au moment du retour de Sylvie au Japon, le single exploité par RCA est "Aime-moi". Il s'agit  encore d' un gros succès dans les hit-parades... C'est une période  discographique prolifique puisque trois compilations LP sont mises en vente, ainsi qu'un coffret de 33 tours et deux éditions du live "Olympia 70" rebaptisé "In person".

 

Sylvie Vartan chante "Aime-moi" Japon NHK2  

A partir du 22 mai, une pause de deux jours permet à Sylvie de se rendre en studio  pour enregistrer plusieurs titres en japonais, dont le fameux "Kobito Jidai" qui sort en fin d'année. Elle participe à plusieurs émissions de télévision. Des extraits ont été rediffusés sur la NHK en 2001, dans l'émission "Nostalgie de la Pop française". On y voit Sylvie chanter "Aime-moi" et "La Maritza" dans les jardins de l'hôtel Otani.

(12月27日, NHK衛星第二テレビにて『懐かしのフレンチポップス大全集』)

 

A gauche : Sylvie chante "Aime moi", rediffusion du 27 décembre 2001- NHK 2

 

La tournée passe par six villes et Sylvie donne onze concerts dont cinq à Tokyo et deux à Osaka.

 

 

Planning de la tournée 1971

____________________________________

 

 

           
5 月8 日(土) 来日                           Arrivée au Japon
5 月9 日(日) 東京 厚生年金会館 pm 6:30                Tokyo  Kosei Nenkin Kaikan
5 月10 日(月) 東京 文京公会堂 pm 6:30                Tokyo Bunkyo Auditorium
5 月11 日(火) 東京 クラブ・コパカバーナ                    Tokyo club Copacabana
5 月12 日(水) 東京 クラブ・コパカバーナ                    Tokyo club Copacabana
5 月13 日(木) 仙台 宮城県民会館 pm 6:30                Sendai, Miyagi Civic Centre
5 月14 日(金) 東京 渋谷公会堂 pm 6:30                Tokyo Shibuya Hall
5 月15 日(土) 大阪 厚生年金会館 pm 6:30                Osaka Kaikan
5 月16 日(日) 名古屋 名古屋市公会堂 pm 7:00                Nagoya City Auditorium
5 月17 日(月) 京都 京都会館第ーホール pm 6:30                Kyoto Kaikan
5 月18 日(火) 大阪 フェスティバルホール pm 6:30                Osaka  Festival Hall
5 月19 日(水) 広島 広島市公会堂 pm 6:30                Hiroshima City Auditorium
5 月20 日(木) 東京 厚生年金会館 pm 6:30                Tokyo  Kosei Nenkin Kaikan
5 月21 日(金) 東京 厚生年金会館 pm 6:30                Tokyo  Kosei Nenkin Kaikan
5 月24 日(月) 東京 ゴーノレデン月世界                    Tokyo Golden Getsusekai
5 月25 日(火) 東京 ゴーノレデン月世界                    Tokyo Golden Getsusekai
5 月26 日(水) 東京 ゴーノレデン月世界                    Tokyo Golden Getsusekai
5 月27 日(木) 帰国                           Retour en Europe

 

 

 

 

 

 

出演 ●  シルヴィ・バルタン
伴奏 ● レ・ブラックバ一ズ楽 団  (特別参加 力ル 口 ス)



Editor S.OSONOE Design : T. NAKAJIMA Printers : MORIOKA PRINTING

 

 

Les villes de la tournée 1971 de Sylvie Vartan au Japon
Carte  des villes de la tournée

 

 

 

Sylvie Vartan sur la scène du Tokyo Kaikan, mai 1971   Sylvie Vartan sur scène à Tokyo, photo "Jours de France"
Sylvie sur la scène du Kosei Kaikan à Tokyo le 21 mai 1971   Photo "Jours de France"

 

 

En plus de ses prestations dans les grandes salles, pour la première fois, elle se produit dans deux clubs parmi les plus prisés de la capitale, le "Copacabana" et le "Golden Getsusekai" (La Lune d'Or), les seuls à pouvoir s'aligner sur les cachets des standards américains. Quand le rideau bouilloné rose se lève, c'est une Sylvie "Golfinger" qui est dans la lumière. Si au Copacabana elle chantait dans sa robe de velours, au club "de la Lune d'Or", la combinaison Saint Laurent était une évidence...

 

Sylvie Vartan chante au Getsusekai Club de Tokyo, mai 1971   Sylvie Vartan chante au Getsusekai Club de Tokyo en mai 1971
Sylvie au Getsusekai Club de Tokyo

 

*   *   *

 

Les clubs Copacabana   (クラブ・コパカバーナ)  et  Golden Getsusekai  (ゴーノレデン月世界)

 

 

Les clubs "Copacabana" et "Golden Getsusekai", avec "Le Quartier Latin",  appartiennent à la légende des nuits torrides de la capitale japonaise. De nombreux romans ont pour théâtre leurs salons richement décorés. Ils sont tenus par les "Yakuza" (ヤクザ) au premier rang desquels la très belle mais redoutable "Madam Cherry" qui règne sur le Copacabana, fière de la réputation de son établissement revendiquant "les plus belles filles du Japon"... Le Golden Getsusekai Club de Tokyo
"Tokyo underworld" de Robert Whiting American Maverick in Japan de Tony Tedra
Le Copacabana Club de Tokyo

Le Copacabana 

  クラブ・コパカバーナ

Le Golden Getsusekai

  クラブ・ゴーノレデン月世界

 

 

*   *   *

 

Une autre visite, toute aussi rituelle pour Sylvie :  l'école de sumos. Lors de cette tournée, Carlos se taille un vif succès tous les soirs dans le rôle du gorille en déclamant des publicités apprises phonétiquement sur des lessives, nourritures d'animaux ou shampooings frisants... éclats de rire assurés... ("Je m'appelle Carlos", Editions Ramsay) ... Dans le programme de la tournée , une fiche détaillée nous renseigne sur ses mensurations, son poids et même son groupe sanguin en plus de sa biographie et de son rôle auprès de Sylvie.

 

 

Sylvie Vartan et Carlos rencontrent un sumo, Japon 1971 Fiche Carlos du programme "Sylvie Vartan au Japon" 1971

 

 

 

Sylvie Vartan, Japon 1971, visite des temples

 

 

 

*   *   *

 

 

Presse japonaise

________________

 

 

Presse Japonaise Couverture Sylvie Vartan mai 1971 Sylvie Vartan Tournée Japon 71 presse japonaise Presse japonaise article Sylvie Vartan Tournée 1971

 

 

 

*   *   *

 

 

Presse espagnole

_________________

 

 

 

Presse espagnole Sylvie Vartan au Japon 1971

 

 

*   *   *

 


Double LP live "Sylvie à Tokyo" SRA-9276~77

______________________________________________

 

 

Sylvie Vartan Double LP live Japon "Sylvie à Tokyo" SRA-9276~77 Recto avec hobby   Sylvie Vartan Double LP live Japon "Sylvie à Tokyo" SRA-9276~77 Recto   Sylvie Vartan Double LP live Japon "Sylvie à Tokyo" SRA-9276~77 Verso

 

Sylvie quitte le pays sourire aux lèvres : ses retrouvailles avec le Japon ont été triomphales. Elle a joué devant plus de 30 000 spectateurs et tous les singles sortis entre 1970 et 1971 ont été classés (ceux préalablement mentionnés ainsi qu'une réédition de "La Maritza" en juin et "Kobito jidai" en fin d'année). Un album "Sylvie à Tokyo" est enregistré en public le 21 mai 1971 lors de la dernière représentation de la tournée japonaise. Il s'agit du premier double LP original de Sylvie pour ce qui est à l'époque son plus long récital, unique occasion d'entendre sa version de "Bob Mc Gee" et de "Get back". Le show reprend la trame de l'Olympia 70 mais inclut  "Annabel" plusieurs mois avant sa sortie en France et "Apprends-moi", face B du single japonais "Abracadabra" qui ne sortira qu' en décembre 1971. Autant d'indications démontrant que le track-listing de ces concerts avait été établi en concertation avec RCA Japon pour répondre à la demande spécifique du marché du disque  japonais.

 

Billet du concert du 21 mai au Tokyo Kosei  Kaikan 
Billet du concert du 21 mai au Tokyo Kosei  Kaikan  (厚生会館年金)

 

                  

Partager "JAPON 1971 " sur facebookPartager "JAPON 1971 " sur twitterLien permanent
 

 

Dans l'objectif des photographes  

Galerie photos 71

フォトギャラリー

 

 

 

Sylvie Vartan avec des étudiants japonais en uniforme, 1971, cour jardin japonais

 

 

 

Sylvie Vartan et Carlos avec des étudiants japonais 1971

 

 

 

Sylvie Vartan et Carlos Japon 1971

 

 

 

Sylvie Vartan au Japon, Tokyo 1971, rue Nakasime Sylvie Vartan, portrait de Laforêt, Japon 1971

 

 

 

Sylvie Vartan, Japon 71, avec des étudiants

 

 

 

Sylvie Vartan au milieu d'écoliers japonais, 1971

 

Partager "GALERIE JAPON 1971 " sur facebookPartager "GALERIE JAPON 1971 " sur twitterLien permanent
 

 

Japan Tour 1972

"Queen of Western Pop"

洋楽ポップスの女王

 

Sylvie Vartan au Japon, portrait du programme japonais 1972
 

Lorsque Sylvie Vartan débarque à Tokyo le 8 mai 1972, une année s'est écoulée quasiment jour pour jour depuis son dernier passage au Japon. Elle est de retour pour entreprendre une nouvelle tournée qui pourrait presque apparaître comme les prolongations de la précédente.

 

Le succès de 1971 et les prestations télévisées ont  contribué à ancrer dans l'esprit des japonais le look Vartan des années 70 . Façon hippie de San Francisco, cheveux longs, sexy mini en 71, baba folk en 72, son allure est très éloignée de celle de l'ingénue délurée de "Cherchez l'idole". Les magazines féminins l'intronisent comme "modèle de la femme française des années 70" et lui consacrent des pages "mode", surtout un superbe portrait animé de Hajime Sawatari (an・an - première édition de "Elle" au Japon).

 

Sylvie Vartan photographiée pour Elle Japon (an.an) en avril 1971   Sylvie Vartan photographiée pour Elle Japon (an.an)  avril 1971   Sylvie Vartan photographiée pour Elle Japon (an.an) en octobre 1971 par Helmut Newton   Sylvie Vartan photographiée par Helmut Newton, an.an ("Elle" Japon) 1971

アン・アン an・an  (Elle Japon)  1971, éditions avril et octobre

Photos de gauche : Hajime Sawatari  ( 沢渡朔)  -  Photos de droite : Helmut Newton

 

En France, la presse pour jeunes se mobilise (elle consacre pourtant  de moins en moins de moyens pour couvrir les exploits des "idoles emblématiques" à l'étranger). "Hit magazine" dépêche sur place le photographe Tony Frank. Soucieux de ne pas être en reste, "Salut les copains" , à la dernière minute, commande à Jean-Marie Périer un reportage de plusieurs pages ....Ce sera l'un de ses derniers avec Sylvie, marquant ainsi la fin d'une époque.
 

 

Sylvie Vartan et ses musiciens, Japon 1972, aéroport d'Osaka
Sylvie et son équipe à l'aéroport d'Osaka (photo Tony Frank)

 

 

 

 

Presse japonaise, février 1972

______________________

 

 
Sylvie Vartan presse japon 1972 show Petula Clark

* "Sur ces pages, voici Sylvie Vartan, le parfum de la France et de Paris lors d'une émission de télévision qui est un avant-goût de sa tournée au Japon".

 

* "Avec de nombreuses tenues toutes plus belles les unes que les autres, Sylvie Vartan est la chanteuse la plus élégante de France".

 

* "En plus de son nouveau succès "Caro Mozart", elle est aussi une étoile de la mode".

 

* "Dans le show, elle fait face à la grande chanteuse Petula Clark ainsi qu'à Sacha Distel".

 

 

*   *   *

Discographie 1972

 Une  nouvelle  image

 

 

Ce n'est qu'en 1972 que RCA Japon se décide à promouvoir les disques de Sylvie par l'utilisation d'une imagerie actualisée. 

 

   

 "Abracadra" sort fin 71 ou début 72. Sur le verso de la pochette on peut lire que les auditeurs de radios plébiscitent la chanson  et on s'attend à un carton. En fait ce sera un succès radio mais pas beaucoup plus.

 
 "Caro Mozart" sera le tube de l'année 72 pour Sylvie. Pas vraiment le fruit du hasard puisque Raymond Lefèvre vient d'obtenir un succès avec une adaptation de la Symphonie N°40 de Mozart. C'est probablement ce qui incite RCA à risquer un single en italien (il y avait déjà eu Zum Zum Zum). C'est un très gros succès pour Sylvie qui n'avait pas prévu de mettre ce titre au programme de sa tournée. 

• "Riche" passe plutôt inaperçu...

 

 

"La gioventu" se taille un petit succès en même temps que la version originale "How do you do" que l'on trouve en face B.

 

• "C'était la belle vie" : La version originale,  "Gipsy tramps and thieves" de Cher, est un tube au Japon en 1971. L'adaptation de Sylvie sort en fin d'année. Le single sera exploité en 1973, obtenant un relatif succès.


• "Sympathie": Le disque sort le 25 avril, juste avant la tournée. Porté par le single "Caro Mozart", c'est l'un des plus gros succès de Sylvie au Japon pour un album original. Il se classe notamment au top LP Oricon à la vingt-troisième place.

Les trois premiers albums sont ré-édités, tout comme l'album "Sylvie à Tokyo" de 1971, (sous pochette inédite)  et plusieurs compilations sortent en cours d'année.

(Voir les classements obtenus par Sylvie Vartan dans les hit-parades japonais en 1972)

 

 

Sylvie Vartan  45 tours Japon Abracadabra RCA VICTOR SS-2133 Sylvie Vartan 45 tours Japon Caro Mozart RCA VICTOR SS-2155 Sylvie Vartan 45 tours japonais Aime-moi RCA VICTOR SS-1992 Sylvie Vartan 45 tours Japon La gioventu RCA VICTOR SS-2212 Sylvie Vartan  45 tours japonais Kobito Jidai RCA VICTOR SS-2102

Abracadabra

SS-2133 (SP)

Caro Mozart

SS-2155 (SP)

Riche

SS-2212 (SP)

La Gioventù

SS-2212 (SP)

C'était la belle vie

SS-2243 (SP)

 

LP Sylvie Vartan Japon "A l'Olympia" SRA 5203 LP Sylvie Vartan Japon SHP 6179 LP Sylvie Vartan  SX-205 Japon LP Sylvie Vartan  Japon RCA 6027 LP Sylvie Vartan  Japon RCA 6034 LP Sylvie Vartan  Japon RCA 6036

LP Sylvie à Tolyo

SRA- 5228

LP Sympathie

RCA- 6001

LP Sylvie Vartan

SX-205

First LP

RCA 6027

Second LP

RCA 6034

Third LP

RCA 6036

 

 

 

Tournée 1972

__________________________

 

 

Sylvie Vartan arrive à Tokyo en mai 1972

 

Logo du promoteur japonais de Sylvie Vartan en 1972

 

 

Planning

___________

 

 

   
 
Sylvie
シルビー・バルタンスケジュール

 

  Vignette Sylvie Vartan 1972  

 

                             
5 月9 日    (火)     am 10:00                     Arrivée au Japon

5 月9 日    (火)

東京

東京渋谷公会堂

pm   6:30                Tokyo  Shibuya Hall
    ゴーノレデン月世界 pm 10:00                Club Golden Getsusekai

5 月10 日 (水)

東京

東京渋谷公会堂

pm   6:30                Tokyo Shibuya Hall
    ゴーノレデン月世界 pm 10:00                Club Golden Getsusekai

5 月11 日 (木)

藤沢市

藤沢市民会館

pm   6:30                Fujisawa Civic Center

5 月12 日 (金)

東京

東京厚生年金ホール

pm   6:30                Tokyo  Kosei Nenkin Kaikan
    ゴーノレデン月世界 pm 10:00                Club Golden Getsusekai

5 月13 日 (土)

  OFF                

5 月14 日 (日)

東京 東京厚生年金ホール pm   1:00                Tokyo  Kosei Nenkin Kaikan

5 月15 日 (月)

  OFF                  

5 月16 日 (火)

京都

京都会館第ーホール pm   7:00                Kyoto Daiichi Hall Kaikan

5 月17 日 (水)

大阪

大阪厚生年金ホール

pm   6:30                Osaka Kosei Nenkin Kaikan

5 月18 日 (木)

小倉市

小倉市民会館

pm   6:30                Kokura Civic Center

5 月19 日 (金)

大阪

大阪厚生年金ホール

pm   6:30                Osaka Kosei Nenkin Kaikan

5 月20 日 (土)

東京

東京厚生年金ホール

pm   6:30                Tokyo  Kosei Nenkin Kaikan

5 月21 日 (日)

山形県

山形県民会館 

pm   2:00                Yamagata Civic Center

5 月22 日 (月)

仙台

仙台県民会館

pm   6:30                Sendai Miyagi Civic Center

5 月23 日 (火)

和歌山市

和歌山県民文化会館

pm   6:30                Wakayama Cultural Hall

5 月24 日 (水)

広島

広島市公会堂

pm   6:30                Hiroshima City Auditorium
5 月25 日 (木) 帰国 神戸国際会館  pm   6:30                Kobe Kokusai Kaikan 
5 月26 日 (金) 名古屋市 名古屋市公会堂 pm   6:30                Nagoya Civic Assembly Hall
5 月27 日 (土) 金沢市 金沢観光会館 pm   6:30                Kanazawa Theater

5 月28 日 (日)

  OFF      

5 月29 日 (月)

新潟市

新潟県民会館 

pm   6:30                Niigata Civic Center
5 月30 日 (火)     am 12:50                        Retour en Europe

 

 

 

 

       

 

Vignettes Sylvie Vartan programme Japon 1972
 

 

   

 

後援  RCA  レコード


提供  I. A. B

Les villes de la tournée 1972 de Sylvie Vartan au Japon
Carte  des villes de la tournée

 

 

 

Page du programme japonais de la tournée de Sylvie Vartan 1972  

"Au cours de la tournée, Sylvie a été rejointe par Johnny Hallyday et Jean Pons, leur manager. Sylvie a terminé le tournage du film Malpertuis réalisé par Harry Kumel. Dans l'adaptation cinématographique du roman fantastique de Jean Ray, on retrouve Orson Welles et Susan Hampshire. Sylvie y incarne une jeune chanteuse de cabaret qui entraine le héros, Mathieu Carrière dans une bagarre violente. L'histoire se déroule au milieu du XIXème siècle avec pour cadre les villes de Gand et Bruges. On espère découvrir bientôt le film au Japon. Cette année, Sylvie prépare une comédie musicale à Paris. Alice au pays des merveilles adaptée du roman de Lewis Carol. Gilles Thibault en est l'auteur en collaboration avec Tommy Brown et Eddy Vartan".

 

 < -------   L'équipe de Sylvie - Herbert Léonard.

 

   

 

La tournée

______________

 

 

Sylvie Vartan sur scène au Japon tournée 1972   Sylvie Vartan sur scène au Japon lors de sa  tournée en 1972   Sylvie Vartan sur scène  lors de sa  tournée en 1972 au Japon   Sylvie Vartan sur scène au Japon tournée 72
             

18 spectacles : La tournée 72 est plus importante que celle de 71 avec dix-huit concerts (contre onze l'année précédente) dont cinq repésentations à Tokyo, où elle chante également au Golden Getsussekai en deuxième partie de soirée. 

 

50 000 fans : Avec près de 50 000 spectateurs, la tournée de Sylvie rentre dans le top 10 des plus rentables pour les artistes étrangers.

 

De nouvelles chansons : Le tour de chant semble être le même que celui de 71 avec toujours "C'est bon de vous voir", "Abracadabra","Mon singe et moi" et les incontournables tubes "Les hommes qui n'ont plus rien à perdre", "Irrésistiblement", "La plus belle pour aller danser", "La Maritza" ... Sylvie reprend également "Deux mains",  "Caro Mozart" (le nouveau succès rajouté in-extremis), et en avant première "L'heure la plus douce de la vie" et "C'était la belle vie"

 

Herbert Léonard : Sylvie donne une nouvelle fois sa chance à Herbert Léonard qui connait un creux dans sa carrière. Elle le soutiendra encore des années plus tard quand il participe au Festival international de Tokyo.

  Flyer annonçant le concert de Sylvie Vartan à Kokura, Japon, 1972 Flyer annonçant le concert de Kokura
 
Costumes Yves Saint Laurent : Sur les photos on voit Sylvie dans les mêmes tenues qu'en 71 avec en plus un jumpsuit noir qu'elle ne portera que rarement en France. Les choristes et musiciens ont troqué leur short ultra court et leur tee-shirt orné d'un coeur au profit de combinaisons blanches.
Partager "JAPON 1972 " sur facebookPartager "JAPON 1972 " sur twitterLien permanent
 
Sylvie Vartan sur scène au Japon 1972   Sylvie Vartan live au Japon 1972  

Sylvie Vartan sur scène au Japon, 1972

Nouvelle tenue YSL pour la tournée 72 ...    ... et toujours ...   ... les anciennes ...
Sylvie Vartan photo de scène amateur de la tournée 1972 au Japon   Sylvie Vartan photo de scène amateur de sa tournée de 1972 au Japon   Sylvie Vartan chante "Mon singe et moi"  à la télévision japonaise, 1972

A gauche et au centre, photos de scène amateur de la tournée 72, à droite capture d'écran TV ("Mon singe et moi")

 

*   *   *

"Une star absolue"

 

Article Sylvie Vartan presse japonaise page 1, 1972   Article Sylvie Vartan presse japonaise page 2, 1972
     
 

"Soudain, la scène plongée dans le noir s’illumine sur la chanteuse. Elle secoue sa chevelure blonde avant d'enchainer les chansons non stop à un rythme soutenu. Sylvie Vartan ! Les mélodies sont aux couleurs de ses émotions : rouge , la passion, jaune pour le pop, bleu, la mélancolie. Elle n'a jamais été considérée comme la meilleure des chanteuses et pourtant, depuis 10 ans Sylvie maintient son statut de star absolue. Son charme, son aura mystérieuse et un imparable sens du show  en sont les explications. Dans la première moitié des années 60, le rock'n roll fait son apparition dans le paysage de la chanson française avec les yéyés. C'est dans ce genre nouveau que Sylvie est sacrée reine et conquiert le coeur des jeunes parisiens. De français, son succès devient international. Entre temps, elle rencontre Johnny Hallyday et ils tournent des films ensemblepuis l’Olympia lui ouvre les portes  de la gloire. Au  final   la   rencontre avec  Johnny  se  solde  par  un mariage, un enfant et des drames comme leur récente séparation. Après ses concerts de 1972 au Japon, Sylvie revient sur scène en automne . Bien qu'elle traverse une période difficile dans sa vie privée, Sylvie n'en laisse rien paraitre sur scène.. Show must go on ! Sylvie Vartan a 28 ans, elle est née en Bulgarie en août 1944 d’un père français et d’une mère hongroise. La famille émigre vers la France quand elle a 10 ans. Elle arrête l’école à 16 ans pour devenir chanteuse. Johnny Hallyday, né lui aussi de parents étrangers, est celui par qui le rock  arrive en France sous une forme dérivée, le yéyé. C’est dans cette ambiance musicale que leur amour est né. En 1972, Sylvie a obtenu deux tubes au Japon :  Caro Mozart et La gioventù . Ironiquement le film Johnny on stage dans lequel elle joue sort actuellement sur les écrans (J’ai tout donné). Maintenant pour Sylvie, il est temps d'aimer à nouveau"      -      Movie Pictorial

 

*   *   *

Sylvie à Kyoto

 

Presse japonaise Sylvie Vartan 1972 "Sylvie à Kyoto" Presse japonaise Sylvie Vartan 1972 "Sylvie à Kyoto"

 

 

"Après avoir joué dans le film Malpertuis aux cotés d' Orson Wells et de Susan Hampshire, la Diva yéyé Sylvie vient d'effectuer une tournée de Tokyo jusqu'à Osaka et Kyoto et dans les villes de provinces. Après 18 spectacles au cours desquels elle chante et danse  avec passion,  elle est  rentrée en France pour y rencontrer Trence Young dont on peut voir actuellement le film Soleil Rouge. Sylvie, dont c'est la   troisième   vistie  au  Japon,   commence   à  tout connaître du pays mais sa ville préférée reste Kyoto où elle s'est rendue pour vister le château Nijo et pour déguster le fameux  imobou de Gion. Elle s'y rendait  avec un journaliste du guide culinaire Kem. Elle a croisé un groupe d'élèves du secondaire qui se rendait au sanctuaire Heian. Ils ont fait une photo ensemble. L'artiste fête ses dix ans de carrière, elle est un modèle de calme et de dignité".

 

*   *   *

Affiche promotionnelle

RCA Japan

 

Ce printemps, une pluie

d'étoiles sur le Japon !

 

Affiche promotionnelle  RCA Japan "Nouvelles chansons de la fée de Paris", Sylvie vartan, 1972

"Nouvelles chansons de Sylvie Vartan, la fée de Paris"

  Presse japonaise article Sylvie Vartan, 1972
 
"Une fois encore c'est en mai qu'a eu lieu la troisième visite de Sylvie Vartan au Japon. Sur la scène comme dans sa vie de femme, elle franchit les étapes avec succès"

 

 

Partager "JAPON 1972 2" sur facebookPartager "JAPON 1972 2" sur twitterLien permanent
 

 

"Salut les copains" contre "Hit Magazine"

 

 

Photo JMP

 

 

Au printemps 1972, les deux principaux magazines pour jeunes, "Salut les copains" et "Hit Magazine", se font "la guerre" pour couvrir la tournée de  Sylvie Vartan au Japon. Et ils le font savoir....

 

 

Hit magazine   Communiqué
     
     
Sylvie Vartan au Japon, Tokyo 1971, rue Nakasime  

 

Le "Club Sylvie Vartan" a délégué son Président,

Jean-Luc Azoulay, ce fort en thème, bientôt 

docteur en médecine (il franchit cette année

le cap de la 4ème année) qui mène avec autant de

succès et ses études brillantes et la direction du "Club"

 

Un grand bravo à Tony Charlovein, heureux gagnant du concours de HIT magazine qui accompagne Sylvie Vartan dans sa tournée au Japon.

                  

 

Vous verrez dans un très prochain n° de HIT ce reportage exceptionnel

 

 

SLC a délégué Jean-Marie PERIER

   HIT, le nouveau journal des jeunes, a délégué Tony FRANK

pour suivre et photographier SYLVIE VARTAN au JAPON

Voir le document original   Voir le document original

 

 

 

Jean-Marie Périer (Salut les copains)

 

 

 

 

Les premières 24 heures japonaises de Sylvie

 

A SLC, nous tenions à vous offrir ces photos de Sylvie au Japon avant même qu'elle ne revienne de ce voyage éclair. Pour rendre la chose possible, Sylvie a accepté, dès son arrivée, de poser pour Jean-Marie Périer. Voici, en images, sa première journée japonaise. 
 
1) 10 h - L'avion s'est posé à 8h15. Sylvie a tout juste eu le temps de passer à son hôtel se refaire une beauté. Pour sa première photo japonaise, elle a tenu à poser devant le plus beau temple bouddhiste de Tokyo. Le dépaysement est immédiat...
 
2) 11 h - Dans cette foule japonaise et après la fatigue du voyage, Sylvie se sent un peu abrutie. Elle n'a même pas le courage de fouiner dans les boutiques de gadgets qu'elle adore et préfère se reposer entre deux prises de vues. Mais ici tout est spectacle.
 
3-5 ) 13 h - C'est Sylvie qui a suggéré à Jean-Marie cette photo dans le jardin de l'hôtel Nuotami (Hotani). C'est un endroit calme et la pose n'est pas fatigante. Et tant pis pour l'interdiction (illisible) de marcher sur les pelouses. 
 
4) 15 h - Devant l'entrée du grand bazar de Tokyo, c'est la traditionnelle photo avec les enfants des écoles en uniforme. Toutes ces petites filles voulaient inviter Sylvie à poursuivre sa visite dans la ville dans leur autocar.
 
6) 23 h - Sylvie est surtout venue au Japon pour chanter et a consacré le reste de l'après-midi aux répétions. C'est maintenant l'heure du spectacle. Malgré le manque de sommeil, elle se donne à fond et fait un malheur devant trois mille fans déchainés. 
 
7) 1 h - Cette fois, Sylvie c'est écroulée. dans les coulisses, quelques admiratrices inquiètes lui offrent une tasse de thé. Demain, Sylvie aura récupéré et attaquera en pleine forme les dix représentations qui l'attendent avant son départ pour les Etats-Unis. 
 
8-9)  Portraits de Jean-Marie Périer. 

 

 

Tony Frank (Hit Magazine)

 (Commentaires énoncés par le gagnant du concours )

 

 

 
 
1) Après les photos prises sur le vif, c'est maintenant la séance de portraits. Sylvie a gentiment accepté de poser pour moi devant la porte d'un temple à Osaka. Tony, toujours à l'affût, en a profité pour  photographier la scène.
 
2) La première photo que j'ai faite pendant mon séjour. Le jour de notre arrivée au cours d'une promenade dans un jardin de Kyoto, Sylvie avec les élèves d'une école. Quand ils ont reconnu Sylvie , ils ont tous bondi vers elle pour lui demander des autographes. 
 
3)  Là nous sommes à Kyoto. Sylvie, comme tous les jours, est allée faire du shopping avec Mimi, la fiancée  de Carlos. C'est aussi sa meilleure amie. Ce jour-là, elle était aller déguster des brochettes de poisson, des pommes de terre douces et des langoustes frites au marché de Kyoto.
 
4)  Une scène assez courante  dans la vie de Sylvie. Elle est excessivement gourmande en ce qui concerne les glaces. Ici, en attendant l'avion qui  doit nous conduire à Hiroshima, elle s'est rendue chez le glacier de l'aéroport pour déguster sa glace préférée, une Banana Split » !
 
5, 6)   Là, c'est le moment historique. C'est le tour de chant de Sylvie à Tokyo et pour la première fois, elle interprète sa dernière chanson "L'heure la plus douce de ma vie".  Après le spectacle, elle m’a demandé ce que je pensais de cette chanson. Elle est extraordinaire naturellement. Un autre événement auquel j'ai assisté lorsque Sylvie a chanté pour la deuxième fois à Osaka, des fans sont montés sur la scène juste après sa chanson "Deux mains". Cela se produit très rarement au Japon, Sylvie elle-même a été très étonnée.
 
7)  C'est le départ pour le premier déplacement au Japon. Ce soir, Sylvie doit chanter au Kaikan Hall à Kyoto.
 
8)  Enregistrement d'une émission de télévision. 
 
9) Devinez où se trouve Sylvie sur cette photo. Au  bord du lac ? Dans un parc ? Pas du tout.  La scène se passe dans le rayon "poissons"  d'un grand magasin de Kyoto. C'est un  décor artificiel !
 
10)  Détente pour tout le monde. Nous avons loué un car et nous sommes allés en excursion dans les environs d'Hiroshima. Sylvie m'a invité à m'assoir à ses cotés. Apercevant Tony et devinant qu'il s'apprête à faire une photo, elle fait le signe de la paix. Un geste qui en dit long, à Hiroshima
 

Partager " HIT CONTRE SLC" sur facebookPartager " HIT CONTRE SLC" sur twitterLien permanent
 

 


 

Dans l'objectif des photographes

Galerie photos 1972

フォトギャラリー

 

 

 

Sylvie Vartan au Japon en 1972 séance de dédicaces

 

Sylvie vartan au Japon en 1972, dédicace pour un admirateur Sylvie Vartan au Japon en 1972 au milieu d'une foule d'écoliers

 

 

Sylvie Vartan en 1972 au milieu d'une foule d'écoliers japonais

 

  Sylvie Vartan au Japon en 1972 en pleine lecture de "Au dessus du volcan"

 

 

 

Partager "GALERIE JAPON 1972 OBJECTIF DES PHOTOGRAPHES" sur facebookPartager "GALERIE JAPON 1972 OBJECTIF DES PHOTOGRAPHES" sur twitterLien permanent
 

                                                                   Site Sylvissima, Sylvie Vartan une femme une star, copyright
Copyright © 2015-2021 Etoile séparateur  Reproduction interdite
 
Partager "Reproduction interdire" sur facebookPartager "Reproduction interdire" sur twitterLien permanent