Drapeau français Drapeau britannique
 

Les fiançailles de Sylvie Vartan et Johnny Hallyday

à la  première de "D'où viens-tu Johnny" à l'Olympia

6 octobre 1963

 

 

Arrivée de Sylvie Vartan et Johnny Hallyday pour la première du film "D'où viens-tu Johnny"

 

 

*   *   *

 

Le 6 octobre 1963 a lieu la première du film "D'où viens-tu Johnny?" à l'Olympia. Réalisé par Noël Howard et produit par  Ray Ventura, le film affiche des ambitions sociologiques en cherchant à réhabiliter l'image du "blouson noir", jusque là cantonné au cinéma dans des rôles de "méchants" (d'où, en particulier, la présence dans la salle de plusieurs ministres ). Si important soit-il pour la carrière de Johnny Hallyday, le film n'est pas l'évènement principal de la soirée...

 

"Johnny et Sylvie ont choisi le bon moment pour annoncer leurs fiançailles :

la présentation de leur film, intitulé "D' où viens-tu, Johnny? ".

 

Une première qui s'est déroulée en grandes pompes à l'Olympia à Paris en présence de trois ministres et de nombreux artistes de la capitale française. La nouvelle s'est immédiatement propagée dans tout Paris et les teenagers ont afflué à la sortie du théâtre pour célébrer une romance qui se concrétisera par un mariage heureux.

 

Cependant, Johnny ne veut pas se marier immédiatement. Auparavant, il doit faire son service militaire. En matière de sentiments, Johnny le chanteur bohème pense comme n'importe quel bourgeois : d'abord la stabilité"...

 

 

La première

 

 
       

  

 

 

La foule bouscule Sylvie Vartan et Johnny Hallyday pour la première de "D'où viens-tu Johnny"

         
 

Sylvie Vartan radieuse le jour de la première de "D'où viens-tu Johnny", 1963

 
Arrivée de Sylvie vartan et Johnny Hallyday à l'Olympia, Première de "D'où viens-tu Johnny", 1963
 

Sylvie Vartan  et Johnny Hallyday Première "D'où viens-tu Johnny"

 
Sylvie Vartan une rose à la main pour la première du film "D'où viens-tu Johnny?", 1963

 

 
L'arrivée des stars

 

Johnny Hallyday et Sylvie Vartan : fiançailles officielles

 

 

Article "L'idole des jeunes l'idylle des jeunes", Johnny Hallyday et Sylvie Vartan au soir de la première de "D'où viens-tu Johnny"

 

 

Johnny et Sylvie

 

"Avec 2000 témoins, ils ont revu, en images, le film de leur amour"

 

"A peine Sylvie suivie de Johnny avaient-ils posé le pied sur l’aéroport d’Orly que tous ceux qui assistèrent à leur arrivée eurent la même pensée : il y avait quelque chose de changé dans le comportement des deux jeunes gens. Etait-ce le bras plus protecteur de Johnny autour des épaules de Sylvie ? Ou le regard tout attendri de Sylvie alors que Johnny répondait aux interviews? Visiblement il y avait un secret entre les deux idoles. Trop de coups d'œil complices, de phrases embarrassées les trahissaient... Et le soir même, lors de la première de  "D’où viens-tu Johnny?", la nouvelle devait éclater"...

 

"Douze cars de police, cinquante mètres de tapis rouge, trois ministres, cinq mille roses, deux douzaines de débutantes, quinze gardes républicains sabre au clair... Rien n'avait été négligé pour faire de cette première un grand événement. Celui qu'on attendait depuis longtemps : aussi bien le tout Paris en smoking et robe longue, dans la salle, que les commandos de fans en blue-jeans alignés sur le trottoir...

 

- Trois heures qu'on est là, accrochés à notre arbre, clamait une petite brune coiffée à la Vartan. Parce que c'est la meilleure place pour voir l'entrée. Pensez si je connais le truc ! J'ai jamais manqué une arrivée de Johnny à l'Olympia.

 

-  Faut que je fasse gaffe aux photographes, confiait un militaire. J'ai fait le mur avec un copain pour venir. Alors si l'adjudant nous reconnaît sur les photos dans les journaux, j'en ai pour vingt jours de « tôle » !
 

Mais, plus encore que le film, c'est la question de savoir si oui ou non Johnny et Sylvie étaient fiancés qui déchaînait les passions.

 

- Moi, je vous dis qu'ils sont déjà mariés

 

- Tout ça, c'est de la publicité s’assurait un sosie désabusé du déjà célèbre Moustique de la Bastille.

 

 

L'arrivée tant attendue du couple provoqua un raz- de-marée digne de l'ouragan Flores.

 

 - Qu'il est bronzé, Johnny ! Oh! t'as vu le manteau de Sylvie?  Ça doit être de l'hermine. Qu'ils sont mignons tous les deux! On voit bien qu'ils s'aiment..

 

Pour être plus discrètes, les réactions du Tout-Paris à la projection de  "D'où viens-tu, Johnny?" furent néanmoins aussi chaudes. Les dames apprécièrent beaucoup les séquences (fort réussies) où Johnny terrasse les taureaux (quels muscles, ma chère !). Les messieurs regrettèrent beaucoup de ne pas être à sa place dans les scènes d'amour avec Sylvie.

 

Mais ne vous y trompez pas : si Johnny s'y montre si convaincant, c'est que déjà notre héros ne voyait plus sa blonde partenaire avec les yeux du cinéma. Si bien que l'annonce de leurs fiançailles officielles à la fin de la soirée, ne surprit personne. D'abord, parce que tout le monde le savait déjà.

 

Et puis, sur l'écran et dans la vie, Johnny et Sylvie venaient de montrer de façon éclatante qu'ils s'aimaient"...

 

Ciné Monde, 20 octobre 1963

 

Arrivée de Sylvie Vartan et Johnny Hallyday à la première du film "D'où viens-tu Johnny"   Sylvie Vartan et Johnny Hallyday à la première du film "d'où viens-tu Johnny" saluent le ministre Sainteny
Johnny et Sylvie saluent le ministre aux anciens combattants, Jean Sainteny

 

 
Sylvie Vartan et Johnny Hallyday à la présentation de "D'où viens-tu Johnny" Sylvie Vartan et Johnny Hallyday à la projection de "Doù viens-tu Johnny" en 1963 Sylvie Vartan et Johnny Hallyday lors de la présentation de "D'où viens-tu Johnny"
 

 

 

Christian Marquant et Tina Aumont à la présentation de "D'où viens-tu Johnny"
     
 
Catherine Deneuve et Roger Vadim assistent à la première du film de Sylvie Vartan "D'où viens-tu Johnny"""
Christian Marquand et son épouse Tina Aumont   Roger Vadim et Catherine Deneuve

Après la projection

 

 

Sylvie Vartan lors d'une soirée avec Johnny Hallyday en 1963 Sylvie Vartan très élégante et Hallyday après la projection du film "D'où viens-tu Johnny". Sylvie Vartan et Hallyday après la projection du film "d'où viens-tu Johnny".
 

Aucun effort n’a été épargné pour la préparation de cette soirée. Ils apparurent sous les acclamations, la peau halée par le soleil mexicain. Elle en robe de soirée blanche et manteau coordonné ,  lui en smoking. Ils se tenaient timidement par la main et ont évoqué leur séjour aux Etats-Unis, où Johnny venait de recevoir un accueil enthousiaste. A l’issue des sessions d’enregistrement, il a été chaleureusement félicité : "Mieux qu’Elvis Presley !"  a-t-on même entendu….

 

Parmi le public, on notait la présence de trois ministres que Johnny avait invités. La recette de la soirée devait être reversée à un fond d’anciens combattants.

 

Roger Vadim et Catherine Deneuve étaient présents, ainsi  que Christian Marquand et sa jeune épouse Tina Aumont, la fille de Jean-Pierre Aumont.

 

Un peu plus tard, on remarqua Johnny Hallyday au bar avec la famille de Sylvie Vartan ( ci-dessous photo de gauche : sur la droite, la mère de Sylvie).Le grand moment était venu : Johnny Hallyday annonça ses fiançailles avec  Sylvie Vartan.

 

Une clameur - à peine contenue par la présence des ministres - se fit entendre, quelques-uns criant à la trahison « Sylvie nous a volé Johnny!", d’autres applaudissant en scandant  "bravo bravo!".

 

Sylvie sourit tout en semblant quand-même un peu triste : Johnny n’avait pas prononcé le mot "mariage". Il devait d’abord accomplir ses obligations militaires - il était incorporable en mars.

 

Comme cadeau de fiançailles , Sylvie  reçut un poney de Camargue et une bague sertie de diamants.

 

A présent, on espère que l’avenir sera pour eux tout aussi lumineux. Que tout  cela débouche vraiment sur un mariage, ce n’est pas encore certain. La vie de ces vedettes de music-hall ne les aide pas à renforcer leur caractère. En outre, ils sont encore tous les deux très jeunes, Johhny a 20 ans, Sylvie 18... On souhaite à ces jeunes chanteurs que leurs agents et imprésarios ne se mêlent pas trop de leur vie privée….

   (Presse allemande).

 

 

Sylvie Vartan annonce ses fiançailles avec Johnny Hallyday en 1963
 
Sylvie Vartan montre sa bague de fiançailles à Johnny Hallyday en 1963

 

Affiches du film

 

 

Affiche du film "D'où viens-tu Johnny" 1963   Deuxième affiche du film "D'où viens-tu Johnny" 1963   Sylvie Vartan et Johnny Hallyday Affiche japonaise du film "D'où viens-tu Johnny"

 

 

The fashion spot

 

 

Le manteau Real

 

 

 
Arlette pour Real
 
 
Arlette Nastat est née en France en 1937, elle fut une figure de la mode de la fin des années 50 jusqu'aux années 1980 ;  en 1989, un article du "L. A. Times" recommande de visiter sa boutique à Paris, rue de Passy dans le VIe arrondissement.
 
 
Arlette était la styliste préférée de Brigitte Bardot (et  l'habilla d'ailleurs jusqu'à la fin des années 1960). Son père était dans le prêt-à-porter, et à l'âge de 19 ans, avec sa belle-soeur Hélène Varger, elle ouvrit la première boutique Réal rue Saint-Honoré. Dans un article du Schenectady Gazette (N.Y.) de 1964 sur les tendances de la mode , elle est décrite comme une «grande prêtresse» de la nouvelle vague  :
 
"Simultanément, un nouveau souffle de volupté, de nouveauté et de créativité balaye l'Europe, les Etats-Unis et même le Japon. (...) Le Pop art, les nouvelles danses comme le Frug et le LeKiss, les voitures de sport et la mode vestimentaire yéyé  sont des exemples évidents de cette tendance qui devient universelle.
 

Manteau Real appartenant à Sylvie Vartan, Catherine  Deneuve et Brigitte Bardot.

 

Arlette, qui crée pour Real rue Saint-Honoré mais aussi  pour Arkins à New York sous le nom de "Mademoiselle Arlette", est la  grande prêtresse de cette nouvelle vague  De célèbres lanceurs de tendance telles Brigitte Bardot et Jane Fonda quelques années auparavant ont trouvé en elle la capacité de créer des vêtements compatibles avec l'image d' innocente séduction qu'elles souhaitaient projeter.
 
Aujourd'hui, Catherine Deneuve, la jeune star montante du cinéma , et Sylvie Vartan, la chanteuse yéyé qui fait fureur à Paris, sont en tête de liste des jeunes femmes à la mode du monde entier dont la garde-robe est uniquement remplie de vêtements conçus par Arlette."
 
Qu'est-ce que le "yéyé"? Dérivé des mots anglais "Yeah, yeah", ce style de musique pop européenne a été popularisé par le chanteur-compositeur-interprète Serge Gainsbourg. La plupart des chanteurs yé-yé étaient de belles jeunes femmes, comme Françoise Hardy, France Gall, et la glamour, ultra-cool, magnifique Sylvie Vartan. Arlette conçut pour Sylvie la robe qu'elle   porta  le jour de son mariage avec l'idole française Johnny Hallyday.      Blog Pattern Patter
Brigitte Bardot en Real comme Sylvie Vartan et Catherine Deneuve
 

 

 

 

En haut : le manteau Real porté par Sylvie lors de la soirée "D'où viens-tu Johnny",

 En bas : le même manteau porté par Brigitte Bardot

Sylvie Vartan en Real avec Johnny Hallyday soirée "D'où viens-tu Johnny" 1963   Sylvie Vartan en Real à la soirée "D'où viens-tu Johnny" 1963   Sylvie Vartan en robe blanche Real à la soirée "D'où viens-tu Johnny" 1963
Le manteau et la robe Real portés par Sylvie lors de la soirée "D'où viens-tu Johnny" le 6 octobre 1963

 

 

Catherine Deneuve porte du Real comme Sylvie Vartan et Brigitte Bardot.
 
Catherine Deneuve porte du Real comme Sylvie Vartan et Brigitte Bardot. photo 2

 

Catherine Deneuve porte du Real comme Sylvie Vartan et Brigitte Bardot. photo 3

Avec Roger Vadim à la première

du film "Un chateau en Suède",

le 20 novembre 1963.

 

 

A New-York pour la présentation des "Parapluies de Cherbourg"

le 6 décembre 1964.

 

Lors de l'Olympia de T. Lopez, de S. Vartan et des Beatles, 

le 16 janvier 1964.

 

 

 

Catherine Deneuve porte du Real comme Sylvie Vartan et Brigitte Bardot. photo 4        Sylvie Vartan en robe Real et Johnny Hallyday à la soirée "D'où viens-tu Johnny" 1963
Catherine et Sylvie : même manteau... et même robe mais pas la même coiffure!

 

*   *   *

 

Sylvie Vartan en Real avec Johnny Hallyday 1964
 
Sylvie Vartan en robe Real avec Johnny Hallyday 1964

Lors de la soirée "Cherchez l'idole" quelques mois plus tard : même manteau, mais nouvelle robe pour Sylvie.  Quant à Johnny, il a troqué son noeud papillon contre une cravate qui finira dans sa poche... (Voir photo de droite).

 

Partager "Soirée 2 bis" sur facebookPartager "Soirée 2 bis" sur twitterLien permanent