Drapeau français Drapeau britannique

 

Sylvie Vartan Canada 1975

Montréal - Québec (Août 1975)

 

 

Sylvie Vartan en concert pour la télé canadienne 1975

 

 

 

Montréal-Dorval La promotion Les concerts Carnet de voyage

 

A la fin de l’été 1975, Johnny Hallyday et Sylvie Vartan clôturent leurs tournées d’été respectives par le Québec avec une semaine de promotion et trois concerts. C’est une première pour Sylvie. En 1965 l’étape du Québec est planifiée dans la foulée des Etats-Unis mais elle est annulée au dernier moment. En mars 1968 Johnny fait une tournée de trois dates dans la Belle Province, Sylvie accompagne son "homme-orchestre" comme on dit là-bas, mais il ne s’agit pour elle que d’un voyage d’agrément.

 

Continuant à surfer sur la vague de leur super-tube "J’ai un problème" qui date pourtant déjà de deux ans, Johnny et Sylvie présentent un spectacle qui s’articule de la même manière que lors de leur grande tournée commune de 1973 : une heure de show pour chacun et à la fin les retrouvailles sur scène pour deux duos. Plusieurs articles se plaisent à dire que ce voyage est celui de la réconciliation après une période de tensions dans le couple, mais ce n’est pas tout à fait exact puisque déjà le 27 juillet 1975 leurs tournées (40 dates pour Sylvie...) se croisent à Narbonne où ils présentent le même show qu’à Montréal devant 40 000 spectateurs…

 

Mais nos deux stars sont à présent sur le point de débarquer à l'aéroport de Dorval où le "Journal de Montréal" les attend de pied ferme...

Partager "Menu Québec" sur facebookPartager "Menu Québec" sur twitterLien permanent
 

Dossier presse

Le journal de Montréal 

Collection Raymond de Montréal

sauf indiqué

 

Lundi 25 août 1975

Johnny et Sylvie : une semaine mouvementée!

 

(Photo Jours de France)

 

Johnny Hallyday et Sylvie Vartan, le couple de monstres sacrés de la France, arriveront aujourd’hui, en début d’après-midi, accompagnés par l’escorte fidèle de leurs musiciens, techniciens, aides et associés, qui forment une imposante famille de trente et une personnes. Leur séjour au Québec, qui sera ponctué d’intenses activités, de rencontres, d’entrevues et de conférences, ne leur donnera pas une minute de répit. De l’aéroport, ils se rendront directement au poste de radio de CJMS, conduits par Claude Poirier et suivis par les cars de fans de CJMS pour une réception d’accueil. Ils se dirigeront ensuite vers leur hôtel pour reprendre leur souffle avant de se lancer dans une semaine qui risque d’être longue, épuisante et surtout mouvementée par les péripéties tumultueuses du couple qui ne passe jamais inaperçu.

(...)

Jeudi le 28, ils partiront à Québec pour un premier spectacle alors que Sylvie fera ses débuts sur la scène en nous montrant, sans auçun doute, que le travail et l’énergie déployés par la poupée-star numéro un de la France n’auront pas été en vain. De retour à Montréal, ils se prépareront pour le “dernier coucher de soleil” de la Place des Nations dans un spectacle où, réunis pour la première fois devant les québécois, ils chanteront et vivront leur amour, leur goût de vivre, de chanter, d’aimer, leur désir d’aller jusqu’au bout d’eux-mêmes, jusqu'au bout de la nuit.

 

Nathalie Petrowski                           Voir l'article original complet

 

 

Edition du soir

Johnny Hallyday et Sylvie Vartan

sont arrivés à Montréal

 

Johnny Hallyday et Sylvie Vartan arrivant à l'aéroport de Montréal-Dorval, le 25 août 1975

 

 

 

Mardi 26 août

Johnny et Sylvie en transit pour un spectacle

 

Johnny Hallyday et Sylvie Vartan  à  Montréal-Dorval, le 25 août 1975

 

(...)

 

"28,000 kilomètres de show"

 


Halliday était las, hier soir. C'est que lui et Sylvie Vartan viennent de faire "28,000 kilomètres de shows".

 (...)

Sylvie Vartan: "Je vais faire Las Vegas, le Ceasar's Palace et un disque. J'apporte le show que j'ai fait au Palais du Congrès à Paris, en octobre".
Ce show se compose de quatre danseurs, huit musiciens et de Sylvie Vartan qui insiste sur le fait que son spectacle varie entièrement de celui de Johnny Halliday:  "Lui, c'est du rock, moi, c'est du music-hall "
Lors du show du 30 août, à la Place des Nations, Vartan et Halliday composeront leurs talents pour donner deux chansons: "J'ai un problème" et "Te tuer d'amour".
Sylvie Vartan semblait toute pimpante, tandis que Johnny Halliday avait l'air blasé. Il a avoué carrément qu'il n'aime pas "être avec les gens". Il préfère la solitude après seize ans de scène.(...)

 

Gilbert Moore                                   Voir l'article original complet

 

 

 

Il faisait chaud, il faisait lourd...

 

 

Sylvie Vartan arrivant à l'aéroport de Montréal-Dorval, le 25 août 1975  

C'est par une température chaude, lourde et grise que Johnny Hallyday et Sylvie Vartan, ont atterri au Québec, en début d'après-midi, hier, après un voyage assez fatiguant de sept heures, en provenance de Paris. Johnny affichait un air morose, tandis que Sylvie s'inquiétait surtout de ses robes. Préférant se rendre directement à leur hôtel, ils ont refusé d'aller à CJMS où on les attendait. Le couple célèbre du rock français, suivi par leurs musiciens et techniciens, semblaient fatigués et parlaient peu, d’autant plus qu’il semble que Johnny souffre d’une otite et que les deux ont dû attendre au moins vingt minutes avant de récupérer les nombreuses valises, qui contiennent pour la plupart, la précieuse garde-robe de Sylvie. Cette dernière était définitivement plus souriante que son mari, même que l’attente semblait la rendre volubile, de bonne humeur et curieuse des journalistes qui l’entouraient. Malgré leur célébrité, les deux vedettes ont dû passer par les formalités habituelles de la douane, puis du bureau de l’immigration qui leur a souhaité la bienvenue au Canada. (...)

 

Nathalie Petrowski                        Voir l'article original complet

 

 

Johnny Hallyday et Sylvie Vartan arrivant à l'aéroport de Montréal-Dorval, le 25 août 1975, suivis par la journaliste du Journal de Montréal, Nathalie Petrowski   Johnny Hallyday et Sylvie Vartan sortant de l'aéroport de Montréal-Dorval, le 25 août 1975

Photo 1 L'arrivée à Dorval en début d'après-midi. Notre reporter Nathalie Petrowski (à gauche) suit Johnny et Sylvie. Photo Jacques Bourdon.

Photo 2 :  Lunettes noires comme il sied à de grandes vedettes, Johnny Hallyday et Sylvie Vartan sortent de l'aéroport de Dorval où ils arrivaient, hier après-midi, dans le but de donner leur show, le 30 août, à la Place des Nations.

 

Sylvie Vartan et Johnny Hallyday à Montréal Dorval, 25 août 1975

Ci-dessus Les mines moroses du rocker français et de sa blonde épouse. Tout va redevenir plus rose dans quelques heures.

Partager "AEROPORT DORVAL" sur facebookPartager "AEROPORT DORVAL" sur twitterLien permanent
 

 

*   *   *

La promotion

 

 

Affiche Johnny Hallyday Sylvie Vartan concert Place des Nations 30 août 1975

 

 

En 1975, l’intérêt que suscite le passage de Sylvie Vartan au Québec dépasse très largement sa notoriété discographique qui y reste modeste, ses chansons,  et notamment ses succès,  étant la plupart du temps reprises par une chanteuse québécoise, Michèle Richard, qui s’en est fait une spécialité. (Voir l’article  "Au dernier coucher de soleil sur la Place des Nations"). Certes la presse montréalaise accorde autant de place à Johnny qu’à Sylvie mais l’on se rend compte que si le premier était attendu, la seconde s’est retrouvée en excellente posture pour surprendre et conquérir le public.

 

Et justement le regard que pose cette presse québécoise sur Sylvie Vartan et Johnny Hallyday ne manque pas de piquant, bien que ce soit la plupart du temps sur le mode de l’humour et de la bonne humeur. Un regard qui se veut tout autant admiratif qu’amusé... Nos deux stars françaises – dans les articles – passent allègrement du rang de super-stars à celui de simples vedettes et inversement, c’est selon… Mais il s'agit de "vedettes" capables de  tenir en haleine les lecteurs du "Journal de Montréal" qui les suit toute la semaine, leur consacre des articles tous les jours et ne les lâchent pas d’une semelle, de leur arrivée à l’aéroport de Dorval jusqu’à leur envol pour Los Angeles…

 

Au total plusieurs dizaines d’articles sur papier journal issus du grand quotidien montréalais et qui, c’est incroyable, ont traversé les décennies grâce à Raymond, un admirateur québécois qui les a soigneusement conservés pour qu’ils se retrouvent ici-même, sur notre site, 40 ans après...  Alors Raymond tout simplement merci de nous avoir confié ce dossier de presse quasiment inédit et tous ces beaux clichés que nous n’avions jamais vus .

 

 

Sylvie et Johnny 45 tours canadien Philips 6009 384 J'ai un problème   Johnny et Sylvie "te tuer d'amour" 45 tours canadien Philips 6009 384

(CAN) Philips 6009 384

 

 

*   *   *

 

Le grand journal illustré

26 août 1975

(Québec)

 

 

Sylvie Vartan et Johnny Hallyday rencontrent la presse avant leur concert Place des Nations en 1975 au Québec   Sylvie Vartan conférence de presse au Québec 1975   Sylvie Vartan et Johnny Hallyday devant la presse au Canada 1975
 

Photo 1 : Le couple Vartan-Hallyday se produit rarement ensemble dans un spectacle. Les québécois seront doublement heureux en se rendant à la Place des nations.

Photo 2 : Sylvie, pour sa part, poursuit une carrière à succès et le travail ne lui manque pas.

Photo 3 : Ils prennent maintenant une année complète de repos!

 

 

 

*   *   *

 

Dossier presse

le journal de Montréal le mardi 26 août 1975 Johnny Hallyday et Sylvie Vartan 

Photos Raymond Bouchard

Collection Raymond de Montréal

 

 

Mardi 26 août

Tout de blanc vêtus...

 

 

Sylvie Vartan allongée sur des coussins au Canada en 1975

Détendue et souriante malgré la migraine, Sylvie parle de Johnny, de sa carrière, de ses projets encore confus.    Photos : Raymond Bouchard "Le journal de Montréal"

 

 

 

Tout de blanc vêtus, assis entre les coussins roses décadents du Harlow, Johnny et Sylvie, les démons devenus anges pour l’occasion étaient au rendez-vous des questions et des réponses du tout Montréal alors que la brigade de Kébec Spec veillait bien soigneusement à ce qu’ils ne manquent de rien, aussi bien les scotch et Coca-Cola de Johnny que les aspirines pour Sylvie qui commençait sérieusement à  montrer es signes  d’épuisement.(…) A un moment, Sylvie intervient, demande à Johnny de se rapprocher pour une photo ensemble. "C’est aux hommes à se rapprocher, pas aux femmes" dit-elle en éclatant de rire, peut-être aussi pour nous montrer qu’elle n’est pas tout à fait  la  poupée fragile que son  physique blond  et  mince  semble suggérer. "Je dirige ma carrière, je fais comme je l’entends" dit-elle avec un air très déterminé. Sur l’année qui vient de s’écouler, elle sera cependant moins précise. "Je ne sais pas encore, je vis plutôt au jour le jour, on verra plus tard. Johnny est bien plus déterminé que moi sur ce sujet là. C’est un métier qui demande beaucoup d’énergie, de résistance, et puis, on  passe  son temps à faire des valises, à  défaire des valises, on n’a pas souvent le temps de s’assoir tranquillement  et  de faire une chanson". Des photographes l’entourent, lui demandent de se mettre dans un coin entourée de coussins et elle redevient bien vite la belle poupée rose et blonde, celle qui se laisse photographier malgré la fatigue et la migraine.

 

Nathalie Petrowski                           Voir l'article original

 

Sylvie Vartan et Johnny Hallyday Conférence de presse Montréal 1975

Les mondanités d'une conférence de presse, au Harlow en fin d'après-midi, hier.

 

 

"Le couple ça devient une espèce de complicité" - Sylvie

 

 

"Après dix ans de mariage, dit Sylvie, le couple ça devient une espèce de complicité, on se connait depuis tellement longtemps, on a vécu tant de choses ensemble que la séparation devient presque impensable". Elle parle des moments durs qu'il a été difficile de vivre avec Johnny non pas parce que c'est Johnny mais tout simplement "parce que c'est difficile de vivre avec un homme".

 

Photo : une retouche au maquillage, question de faire disparaître les signes de la fatigue.

Voir l'article original complet

  Sylvie Vartan Conférence de presse à Montréal en 1975

 


 

Mercredi 27 août

Rendez-vous au "Journal de Montréal"

 

Hier à 17 heures, après une longue journée d'entrevues, Johnny Hallyday et Sylvie Vartan étaient au rendez-vous du "Journal de Montréal" pour assister à une réception, donnée en leur honneur par le journal, et pour faire la visite des locaux. L'atmosphère qui régnait dans la salle des nouvelles et dans les bureaux en était une de bonne humeur et de détente, alors que le couple était présenté au personnel au son pétillant des bouchons de bouteilles de champagne qui explosaient parmi les rires et les plaisanteries. Pour l'occasion, Guy Emond, le cerf-volant du numéro 1, s'était affublé du célèbre costume rouge de l'équipe de balle molle du journal et son allure assez pittoresque semblait amuser énormément Hallyday, qui, pour une fois, souriait. Après s'être entretenus avec les directeurs du journal, Sylvie et Johnny ont fait la tournée des locaux, s'attardant tout particulièrement dans la chambre noire où on leur a montré comment s'effectuait le développement des photos. Pour l'occasion, Hallyday, qui semblait s'amuser comme un petit fou, est même allé chercher son imprésario pour tenter de l'instruire en la matière, lui expliquant peut-être!! que c'était là qu'il avait passé une grande partie de sa vie. Par la suite, Hallyday s'est retrouvé assis à la machine à écrire d'un journaliste délogé pour les besoins de la cause, tapant d'un doigt hésitant un charabia incompréhensible. De retour dans la salle de la réception, où le champagne ne manquait pas, Sylvie et Johnny se sont entretenus de nouveau avec les gens du journal avant de partir voir le célèbre film "Jaws" que Hallyday tient à voir depuis son arrivée.

 

Nathalie Petrowski                           Voir l'article original

 
Sylvie Vartan fou rire avec Johnny Hallyday Montréal 1975        Comme un garçon, Sylvie Vartan aime les casquettes et il semble qu'elle ait trouvé celle du cerf-volant, Guy Emond, de son goût. Montréal 1975   La rencontre cordiale de "deux caïds", Jacques Beauchamp, vice-président et directeur général, et Johnny Hallyday, sous l'augure favorable de Sylvie Vartan, Montréal 1975

 

Photo 1 : LE JOURNAL DE MONTREAL a reçu de la grande visite hier. Sylvie Vartan et Johnny Hallyday nous ont payé une visite. Ils se sont bien amusés et ont bien apprécié les quelques instants qu'ils ont passé en nos murs. Sylvie et Johhny seront à la Place des Nations samedi soir et le numéro 1 du matin sera sur les lieux. Tout un couple rayonnant de bonheur que Sylvie et Johnny.

Photo 2 : Comme un garçon, Sylvie Vartan aime les casquettes et il semble qu'elle ait trouvé celle du cerf-volant, Guy Emond, de son goût. Après avoir complimenté ce dernier sur  les mérites de son illustre casquette, qui lui a été donnée par Jim Fanning des Expos, elle lui a demandé si elle pouvait l'essayer. Ne voyant pas le subterfuge, il a aussitôt accepté. C'est alors que Sylvie, tout à coup inspirée par le bleu blanc rouge familier, décida de la lui dérober, quelques minutes plus tard prétextant une casquette oubliée à Paris. En échange et pour le consoler, elle lui a promis de commencer son spectacle de  la  Place des Nations en arborant fièrement la célèbre casquette.

Photo 3 : La rencontre cordiale de "deux caïds", Jacques Beauchamp, vice-président et directeur général, et Johnny Hallyday, sous l'augure favorable d'une Sylvie tout en sourire.

 

Sylvie Vartan a promis qu'elle chanterait coiffée de la casquette des expos samedi soir. Montréal 1975   ohnny Hallyday admirant la nouvelle casquette de Sylvie Vartan sous l'œil amusé de madame Johnny Stark. Montréal 1975   Johnny  Hallyday et Sylvie Vartan  ont fait la connaissance de trois  journalistes , Jocelyne Depatie, Monique Girard et Claude Decotret. Montréal 1975

 

Photo 4 : Sylvie Vartan a promis qu'elle chanterait coiffée de la casquette des expos samedi soir. Qui d'autre que Guy "Balloune" Edmond, l'as de notre club de balle molle, pouvait présenter ce précieux souvenir à la vedette française?

Photo 5  : Johnny Hallyday admirant la nouvelle casquette de sa femme sous l'œil amusé de madame Johnny Stark.

Photo 6 :  Les Hallyday ont fait la connaissance de trois de nos journalistes de la nouvelle, Jocelyne Depatie, Monique Girard et Claude Decotret.

 

Johnny Hallyday et Sylvie Vartan ont été initiés au métier de journaliste par les as de la section sportive du journal de Montréal, 1975

 

Photo 7 :  Johnny Hallyday et Sylvie Vartan ont été initiés au métier de journaliste par nos as de la section sportive. Daniel Cloutier, Gilles Terraux, Marc Lachapelle, Mario Brisebois, Robert Leblond, Bertrand Raymond, Robert Cadieux et Guy "Bédaine" Edmond ont été étonnés par les talents du couple français.

 

Jacques Beauchamp, directeur général du Journal de Montréal, en compagnie de Sylvie Vartan et Johnny Hallyday, Montréal 1975   Sylvie et Johnny ont fraternisé avec quelques-uns des patrons du journal de Montréal, 1975
Partager "QUEBEC 1975" sur facebookPartager "QUEBEC 1975" sur twitterLien permanent
 

 

Johnny et Sylvie en liberté

 
Sylvie Vartan achetant un produit du Québec : un petit esquimau. Montréal 1975   Sylvie Vartan faisant des achats dans une librairie de Montréal, 1975  
       

Photo 1 : Sylvie a acheté un produit du Québec : un petit esquimau.

Photo 2 : Sylvie avoue trouver la parlure québéquoise "bon enfant et sympathique". Aussi a--elle choisi l'œuvre de l'un de nos plus brillants romanciers.

Photo 3 (ci-dessous) : Des dollars plein les poches, Sylvie et Johnny attaquent Place Bonaventure.

 

Après "28,000 kilomètres de show", Johnny Halliday et Sylvie Vartan se sont payé un peu de bon temps et surtout de bonnes choses, hier, à la Place Bonaventure. Sylvie s'est acheté des jouets farfelus sur la suggestion de Mme Johnny Stark. Des parfums, bien sûr. Du Coco Chanel, sans doute. Quant à Johnny, en bon époux, il a suivi un temps et puis il a dit ce que vous devinez et est allé se réfugier dans un estaminet où il a partagé un pot-et-quelques avec son cousin Lee Halliday. Ils ont parlé de tout, sauf de show bizz. Z'ont plutôt causé bon vin et bonnes motos.    Voir l'article original

 

 

 

 

    Sylvie Vartan et Johnny Hallyday en balade Place Bonaventure à Montréal.

Interviews radios  CFGL-FM et CJMS

 

 

Il était une heure et quart passée, heure CJMS et on attendait toujours Hallyday et Vartan, ces fervents du retard calculé, alors qu'ils semblent se faire une obligation d'arriver avec au moins vingt bonnes mi­nutes de retard, question de se donner un dernier coup de peigne, me dit-on. Claude Poirier arpentait les cou­loirs réfrigérés de CJMS et André Robert, bien sage­ment, attendait en trésorier attentif des questions à ne pas divulguer. Finalement ils sont là, les voilà qui se faufilent dans les couloirs, bien protégés par la horde des amis et associés, parmi les petits cris et chuchote­ments des secrétaires impressionnées.

Voir l'article original complet

 

Sylvie Vartan et Johnny Hallyday Interview radio  CFGL-FM Montréal 1975  Johnny Hallyday et Sylvie Vartan  Interview radio  CFGL-FM Montréal 1975 Sylvie Vartan et Johnny Hallyday Interview radio  CJMS Montréal 1975  Johnny Hallyday et  Sylvie Vartan Interview radio  CJMS Montréal 1975

 

Photo 1 : André Robert, bien entouré, n'écoute que d'une oreille si l'on en juge par la position de ses écouteurs, mais heureusement la journaliste prend note.

Photo 2 : Pendant que les auditeurs de CJMS goûtent une chanson de Sylvie Vartan, André Robert pense à ses prochaines questions tandis que Johnny Hallyday rêve de traverser le Mexique à moto avec ses copains.

Photo 3  Coallier, pour une fois sérieux, alors que Hallyday lui parle de ses projets et que Vartan semble prête à intervenir.

Photo 4  :  Vartan qui glisse un sourire complice à son "homme-orchestre" pendant l'enregistrement d'une émission à CFGL avec maître Jean-Pierre Coallier.


 

Jeudi 28 août

Interview radio CKVL-FM

 

 

Hier, Sylvie Vartan et Johnny Hallyday enregistraient l'émission "Parle parle, jase jase" qui sera diffusée ce soir à dix huit heures. Ce jour là, Hallyday ne "file" pas, il a mal aux oreilles, mal à la tête. A eux deux, ils prennent chacun leur tour dans le baromètre assez versatile de leurs humeurs respectives, sous les signes plus ou moins évidents des restants de la veille, qui en général est assez tardive. L'entrevue avec Giguère est une des meilleures, des plus détendues, malgré les ques-tions assez prévisibles qui invitent à de belles réponses toutes faites. Mais c'est la télévision, il y a l'image physique à surveiller, il y a la caméra qui observe et qui épie, qui saisit les moindres cernes, l'oeil un peu hagard. Hallyday a enfilé le sourire,  de la bonne volonté et de la gentillesse et Vartan, elle, a •même mis une robe pour l'occasion.

Voir l'article original complet

 

 

Johnny Hallyday et Sylvie  Vartan à CKVL-FM pour parler de musique et de musiciens, Montréal 1975   Sylvie Vartan à CKVL-FM , Montréal 1975
     

Photo 1 : Hallyday et Vartan à CKVL-FM pour parler de musique et de musiciens.

Photo 2 :  Vartan la poupée est devenue aujourd'hui la petite fille boudeuse.

Partager "QUEBEC 1975 3" sur facebookPartager "QUEBEC 1975 3" sur twitterLien permanent
 

 

*   *   *

Les concerts

____________________________________________

 

28 août 1975

Québec

(Inauguration de Québec-expo)

29 août 1975

 Montréal

(Concert spécial pour la télévision au Jardin des Etoiles)

30 août 1975

Montréal

(Place des Nations)

 

Programme

______________________

 

Je sens mon coeur qui bat
Merci Monsieur l’agent
La Maritza
Je chante pour Swanee
Medley 
Tous mes copains/La plus belle pour aller danser/Comme un garçon/Si je chante
Toi le garçon
Tu ne me parles plus d’amour
La drôle de fin
Ballet "Soul train"
Da dou ron ron
Bye bye Leroy Brown
Je sens mon coeur qui bat
J'ai un problème (en duo avec Johnny Hallyday)
Te tuer d'amour (en duo avec Johnny Hallyday)

 

 

 

 

Vartan Hallyday un super show , titre presse le Journal de Montréal 1975

 

 

 

Voir l'article original

 

 

*   *   *

 

Dossier presse

logo Le journal de Montréal samedi 30 août 1975 

Photos Raymond Bouchard

Collection Raymond de Montréal

 

 

Samedi 30 août

 

Vartan-Hallyday à Québec : un gros succès de foule

 

 

Le spectacle donné à Québec jeudi soir par Johnny Hallyday et Sylvie Vartan pour l'ouverture d'Ex­po-Québec, à Québec, a attiré plus de 10,000 personnes et s'est soldé par un succès éclatant pour le cou­ple. Des jeunes gens se pressaient pour mieux voir leurs idoles évoluer dans leur tour de chant qui a débu­té à 20 h 30 pour se terminer à 23 h 30. C'est Sylvie Vartan qui a amorcé le show avec une enfilade de chansons parfois tendres et romanti­ques et parfois endiablées. Les dan­seurs de la troupe  exécutèrent  en­suite  leur  numéro puis Johnny Halli­day s'empara à son tour de la scène pour faire vibrer tout  le système de son et  électrifier les jeunes gens rassemblés à l'extérieur, devant la grande scène.

 

Voir l'article original

 

 

Sylvie Vartan danse le charleston en concert au Canada 1975 Un pas de chalerston et hop la jambe en l'air.

 

Sylvie Vartan live à Montréal 1975

Sylvie avec son costume de fille de "béciq" sophistiquée.

 

Sylvie Vartan se déchaine sur scène au Québec 1975 Photo  : Montréal-Matin  - M.A BEAUDIN  

 

 

Cette petite a du chien!

 

 

Agréable révélation que cette Sylvie Vartan qui se produisait, vendredi soir, aux fins d'un film, au Jardin des Etoiles à la Ronde. Comme la plupart des gens qui ne l'avaient jamais vue, l'auteur de ces lignes s'était dit: "Bien sûr, cette petite réussit à survivre grâce à la réputation de son mari, Johnny Halliday. Apprêtons-nous donc à être déçu".  Mais Sylvie Vartan a presque tout cassé, ce soir-là, comme disent les gens de scène. Bien sûr, cette petite oeuvre dans le rock le plus classique, secondée par des danseurs et des choristes on ne peut plus classiques, et parée, la belle enfant, des atours les plus classiques: robe-lamée-bonbon-rose, robe sexy-lamée-argent - dentelée et qui vous découvre une de ces belles cuisses! Mais il y a plus! Il  y a plus qu'une mise en scène. Il y a un charme Sylvie Vartan. Une façon  certaine d'habiter  toute la scène. Toute, grâce à un sens du rythme aiguisé comme une dague florentine. Cet espèce de vif argent permet à Sylvie Vartan de faire renaître un rock d'une époque presque terminée.  Mieux, affirmons d'un trait que Sylvie Vartan réussit à passer la rampe malgré les rythmes anciens qu'épousent ses chansons. Imaginez une petite blonde dont certains traits,  certaines attitudes, rappellent une certaine Marilyn Monroe. Imaginez  une petite pouliche qui caracole, galope, trottine, s'arrête et repart  avec frénésie  tout   en   multipliant   les ruades qui obligeaient  les hommes à frissonner. Tout net: cette petite a du chien! Elle le sait. Aussi  use-t-elle de son adorable sensualité jusqu'à la plus exacte limite, de sorte qu'elle évite toujours de sombrer dans la vulgarité. Et Dieu  qu'elle  danse, cette désirable gazelle!  Tous s'accordent à dire que voilà un atout si précieux que, sans doute, sauve-t-il tout le spectacle qui reposerait seulement sur une voix qui ne saurait souffrir trop de comparaisons ...Oui, il faut qu'à Sylvie Vartan également soit ouverte la Place des Nations !...

 

Voir l'article original

 

 

Sylvie Vartan et Johnny Hallyday en concert Place des Nations à Montréal 1975

Main dans la main, toujours unis par leur amour et leur amour du rock,

Sylvie Vartan et Johnny Hallyday se produiront, ce soir, Place des Nations.

 

 

 

La nymphe vamp

 

(...) A 20h30, au lieu de 20 heures, sans doute pour res­ter fidèle à la légende, Vartan, la nymphe devenue vamp, émerge des coulisses. Elle est tout en rose et en paillettes, les joues bien far­dées, les cheveux fous et blonds; le show commence, et du show il y en a pour vo­tre argent, du show dans la meilleure tradition des mu­sic-hall américains, du show comme sans doute il ne s'en fait plus parce que cela fait dix ans que cela existe et que certains ont préféré passer à autre chose. Choristes, mu­siciens. danseurs, couleurs, costumes, tout se succède à un rythme époustouflant alors que les spectateurs, d'abord surpris, se laissent progressivement étourdir par tout ce déploiement d'é­nergie. Vartan passe du rock au country, revient à ses an­ciennes amours (La Maritza, Comme un garçon etc...) pour aboutir après une parade de mode en bonne et due forme aux "hits" traduits du pal­marès américain. Elle aura changé quatre fois de costu­mes en une heure, le temps d'allumer une cigarette et la voilà qui passe de la mini­robe chromée à la tenue ro­mantique, au collant provo­cateur qui en fait loucher plus d'un pour terminer le tout dans un superbe jean glorifié de diadèmes et de lamé. A l'entracte, les portes Hallyday, Vartan, qui sont côte à côte, restent résolu­ment closes. Chacun reste dans son territoire et les re­trouvailles ne se feront que sur la scène, à la vue du pu­blic pour qui on joue ce soir la très grande comédie de l'amour. (...)                 Voir l'article original
 

 

Sylvie Vartan danse "la drôle de fin" au Québec 1975

Vartan, la nymphe devenue vamp pour la soirée

 

 

 

*   *   *

 

La Presse

30 août 1975

(Québec)

 

Au dernier coucher de soleil sur la Place des Nations

 

 

(...) J’ai vu Vartan et Hallyday, les monstres sacrés. Elle m’a surpris et fasciné… Lui m’a rendu triste et ennuyé. Elle a fait du gros music-hall de comédie musicale dans le bag et l’esprit de Las Vegas et des grands shows télévisés américains (je pense à Cher en particulie). C'est très "glamourous et fashionable" (je pense à Zizi Jeanmaire aussi). Elle a un sens du rythme extraordinaire, de beaux gestes, de brillantes chorégraphies qu 'elle exécute en compagnie de danseurs sur une musique vocale et instrumentale jazzée à la mode américano-française. Mais en général, ses chansons n'ont pas beaucoup (pas même un peu) de richesses naturelles. Beaucoup d'entre elles ont été enregistrées  ici par nos vedettes ti-pop (comme Michèle Richard), de sorte que Sylvie Vartan n'a pu connaître chez nous le grand succès qu'elle connaît en France. Mais comme il est dit quelque part dans les Saints Evangiles « Tu périras par là où tu as péché. » On traduit la Vartan en québécois; elle traduit des tounes américaines en français. La plupart des chansons de son dernier microsillon (comme celles du dernier de Johnny) sont des versions ou des adaptations. Ces Chansons présentent donc bien peu d'intérêt en elles-mêmes. Mais sur scène, Vartan les rend de façon admirable. Tout dans ce spectacle est rodé parfaitement, chaque pas, chaque geste. Tout est étudié, pratiqué et su par coeur. Et c'est pas mal beau à voir. La fille a un corps splendide qu'elle revêt de divers costumes aux couleurs et aux lignes magnifiques. (...)   Voir l'article original complet

 

*   *   *

 

 

Télé-hebdo

13 septembre 1975

(Québec)

 

 

Sylvie plus aimée que Johnny

Malheureusement, je n'ai pas pu assister au spectacle Hallyday-Vartan samedi soir dernier, mais je n'ai pas été étonné de voir que la plupart des critiques ont préféré Sylvie à Johnny. Au cours des années Johnny Hallyday a toujours conservé le même style, alors que la Vartan a par contre appris à devenir une véritable "show-girl" comme on en trouve à Vegas, et cela semble avoir bien plu à l'audience l'autre soir. (...)                         Voir l'article original complet

 

  Sylvie Vartan à Montréal 1975 Photo Télé-hebdo

 

 

*   *   *

 

 

Titre Jour de France N°1083 du 15 septembre 1975 Johnny et Sylvie au Québec

N° 1083 du 15 septembre 1975

(France)

 

 

Johnny et Sylvie la fin de l'été au Canada

 

 

La foule pour le concert de Johnny et Sylvie Vartan à Montréal Place des Nations 1975   Sylvie Vartan danse sur scène, concert au Québec 1975
Il chante, elle danse...Johnny et Sylvie mènent un show où, applaudis par l'immense foule canadienne, ensemble ils célèbrent l'amour....

 

Pour Johnny et Sylvie, le dernier gala de l'été, qui les a réunis pour une commune apothéose, aura été leur plus beau. Après avoir chanté chacun de leur côté tout au long des beaux jours, ils sont partis pour le Canada. Et là, à Montréal comme à Québec, ensemble devant des foules de quelque vingt mille admirateurs, ils ont remporté d'immenses triopmphes. Sylvie rentre maintenant pour son show géant du Palais des Congrès en octobre. Johnny retournera préparer à los Angeles sa saison prochaine. Mais longtemps encore ils entendront les bravos sans fin qui déferlaient, pour eux, dans la nuit canadienne.

Voir l'article original complet

 

*   *   *

 

 

magazine Hola n° 1621 : Johnny Hallyday et Sylvie Vartan triomphent au Canada

N° 1621 du 20 septembre 1975

 (Espagne)

 

 

 

Johnny Hallyday - Sylvie Vartan

Tournée triomphale au Canada

 

Sylvie Vartan sur scène à Montréal, Jardin des Etoiles, 1975   Sylvie Vartan sur scène au Québec, Jardin des Etoiles, 1975

Photo 1 : Voici le superbe et impressionnant spectacle offert par Sylvie Vartan et Johnny Hallyday Place des Nations, devant 20 000 spectataeurs.

Photo 2 : Un instant de la prestation de Sylvie Vartan durant son séjour au Canada.

 

Pendant trois mois, le couple Vartan-Hallyday a été séparé. Chacun de leur côté, ils étaient en tournée d'été à travers toute la France. Pour clôturer la saison estivale, ils se sont retrouvés au Canada. (...) Johhny et Sylvie ont donné deux concerts et ont enregistré un show pour la télévision américaine. A Montréal ils ont chanté devant 20 000 spectateurs Place des Nations. Un triomphe que ni la pluie, ni la grève dans les transports en commun n'ont pu amoindrir. A Québec ils ont inauguré "Québec Expo" devant 25 000 spectateurs et là-bas aussi le triomphe fut immense. (...)

Voir l'article original complet

 

 

*   *   *

 

 

titre : dans l'objectif des photographes

_________________________________________

 

 

 

Johnny Hallyday et Sylvie Vartan en répétitions au Québec 1975   Sylvie Vartan et Johnny Hallyday au Québec 1975 "Te tuer d'amour"
     
Photo de gauche extraite du reportage de "Hit magazine" N°46 de novembre 1975             Voir l'article original complet

 

 


*   *   *

  

Titre Jour de France N°1083 du 15 septembre 1975 Johnny et Sylvie au Québec

 

 

Sylvie Vartan en répétitions au Québec 1975   Sylvie Vartan et Johnny Hallyday au Québec 1975 "Te tuer d'amour"

 

 

 

 

*   *   *

 

 

Icône Podium

 

 

 

 

 

Sylvie Vartan en répétitions au Québec 1975   Sylvie Vartan et Johnny Hallyday au Québec 1975 "Te tuer d'amour"

 

 

 

*   *   *

Polaroïds Sylvie Vartan Canada 1975

 

Sylvie Vartan à Montréal 1975 - Polaroïd

 

Sylvie Vartan à Montréal 1975

Photos prises par Raymond de Montréal

 

Johnny Hallyday et Sylvie Vartan en concert commun à Montréal - 1975 - Polaroîds

Partager "QUEBEC 1975 LE CONCERT refait" sur facebookPartager "QUEBEC 1975 LE CONCERT refait" sur twitterLien permanent
 

 

*   *   *

Carnet de voyage

 

 

magazine Hola n° 1621 : Johnny Hallyday et Sylvie Vartan triomphent au Canada

N° 1621 du 20 septembre 1975

  (suite de l'article page "Les concerts")

(Espagne)

 

 

Johnny Hallyday - Sylvie Vartan

Tournée triomphale au Canada

 

 

Sylvie Vartan et Johnny Hallyday devant une fontaine à Québec 1975   Johnny Hallyday et Sylvie Vartan devant le Saint Laurent au Québec
Profitant de leur présence au Canada, Sylvie Vartan et son époux, Johnny Hallyday, ont choisi de visiter en simples touristes quelques-unes des belles villes canadiennes. Nous les voyons ici durant leur séjour à Québec, où ils se sont également produits.

 

 (...) Avant de se présenter devant le public canadien, Sylvie et Johnny ont voulu découvrir, en amoureux, la ville de Québec. En bons touristes, et grâce à un polaroïd que Johnny venait d'acheter à Sylvie pour son anniversaire, ils ont immortalisé ces merveilleux instants de détente. Ensuite, un peu plus tard, le couple a passé la soirée chez le chanteur numéro 1 du Canada : Robert Charlebois.(...) Une fois leurs engagements honorés, Johnny et Sylvie ont pris le chemin de Los Angeles pour y louer une maison où ils ont l'intention de séjourner pendant un an....   

 

Voir l'article original complet

 

*   *   *

Salut les copains N° 159 novembre 1975 Johnny et Sylvie Vartan une fugue au Canada

N° 159 Novembre 1975

(France)

 

Johnny et Sylvie ont fait une fugue au Canada

 

 

Sylvie Vartan chez Robert Charlebois au Canada en 1975

 

 

(...) (Sylvie) est allée à Montréal avec Johnny, histoire de se changer les idées et de bavarder un peu avec nos cousins d'Amérique, entre autres Robert Charlebois. Devant un piano et une guitare, ils ont échangé leurs idées sur le monde du show-business. Cette rencontre renforcera sans aucun doute leur amitié.(...)

 

Voir l'article original complet

 

*   *   *

 

Article espagnol Semana septembre 1975 Johnny Hallyday et Sylvie Vartan au Canada

27 septembre 1975

(Espagne)

 

Trois mois après une période de discorde,

nouvelle lune de miel pour Sylvie Vartan et Johnny Hallyday

 

 

Johnny Hallyday et Sylvie Vartan s'embrassent chez  Robert Charlebois, 1975

Johnny Hallyday et Sylvie Vartan, très amoureux et démonstratifs,

au cours d'une soirée chez Robert Charlebois.

 

 

Le couple formé par Johnny Hallyday et la blondissime Sylvie Vartan fait toujours parler de lui dans les magazines du monde entier. Qu’ils se séparent, se réconcilient, qu’il s’agisse d’un anniversaire ou d’une nouvelle moto pour l’idole française. Ils sont désormais au top, et partout la presse se fait l’écho de leurs moindres faits et gestes .  En l’occurrence, et après une longue période de déséquilibre sentimental, le thème de notre article, c’est les retrouvailles de Sylvie et Johnny qui ont eu lieu au Canada. Pendant trois mois, le jeune couple avait été séparé. Chacun de son côté , ils avaient honoré leurs contrats  pour des galas d’été dans divers pays européens. Plus unis et  plus démonstratifs que jamais, comme deux amoureux, Sylvie et son époux se sont baladés à travers la ville de Québec. Ils sont dîné en toute intimité chez le numéro 1 de la chanson canadienne, Robert Charlebois. Après deux concerts et le tournage d’un show pour la télévision américaine, Sylvie et Johnny ont pris le chemin de Los Angeles. Le célèbre couple songe à louer une maison à Los Angeles pour y vivre toute une année… – une année qui paraitra bien  longue à leurs fans européens. A en juger par ces photos qui parlent d'elles-mêmes,  le couple Hallyday-Vartan se retrouve à nouveau en pleine lune de miel. Nous espérons que cette fois-ci, ce sera durable.

 

Voir l'article original

 

 

Johnny Hallyday et Sylvie Vartan font des photos sur à Québec sur les rives du Saint-Laurent, 1975   Johnny Hallyday et Sylvie Vartan dans l'avion après la tournée au Canada 1975

Johnny et Sylvie, comme un couple de touristes de plus,

se baladent à Québec, sur les rives du Saint-Laurent.

 

Johnny et Sylvie

dans l'avion qui les a menés du Canada à Los Angeles.

 

 

*   *   *

Echo-vedettes

Septembre 1975

(Québec)

 

Johnny et Sylvie étaient là....

 

Sylvie Vartan et Johnny Hallyday rencontrent la presse Québec 1975   Johnny Hallyday et Sylvie Vartan conférence de presse au Canada 1975

Pierre David des Productions Mutuelles connaît Sylvie et Johnny depuis de nombreuses années.

 

Après quelques années d'absence, Johnny Hallyday et Sylvie Vartan étaient au Québec la semaine dernière. Le temps de rencontrer les membres de la presse et de donner un spectacle sur le site de Terre des Hommes cette fin de semaine. Ils semblaient tous les deux en pleine forme quoi que peu souriants et ils ont renoué connaissance avec nombre d'amis québécois. (...)

 

Voir l'article original complet

*   *   *

 

 

 

Johnny Hallyday et Sylvie Vartan devant le Saint Laurent photo  Jours de France 1975

Clic-clac sur les rives du Saint-Laurent

 

 

*   *   *

 

Jean Pons et Sylvie Vartan, Québec 1975 Sylvie Vartan et Jean Pons Canada 1975
Monentanément abandonnée par Johnny, Sylvie s'est trouvé un autre chevalier servant.

 

 

Partager "QUEBEC 1975 Carnet de voyage" sur facebookPartager "QUEBEC 1975 Carnet de voyage" sur twitterLien permanent
 

                                                                   Site Sylvissima, Sylvie Vartan une femme une star, copyright
Copyright © 2015-2021 Etoile séparateur  Reproduction interdite
 
Partager "Reproduction interdire" sur facebookPartager "Reproduction interdire" sur twitterLien permanent