Drapeau françaisDrapeau britannique

 

 

The fashion spot

 

Le "style Vartan" vu d'Italie

Sylvie, une icône française de la mode

 

Sylvie Vartan par Jean-Marie Périer, 1968, casquette rouge

 

 

Février  1969 : Sylvie Vartan fait escale à Milan. Elle rencontre la presse et participe à plusieurs émissions de radio avec notamment  l'animateur-chanteur-compositeur Herbert Pagani sur Radio Monte-Carlo. Elle en profite pour annoncer son concert au "Wanted Saloon" de Milan. La présence de Sylvie en Italie est particulièrement remarquée par la presse, elle est  suivie partout jusque dans sa chambre d'hôtel, ses photos en robe "apache" et cuissardes se retrouvent dans tous les journaux...

 

Sylvie Vartan 1968 robe apache Collection Sylvie Vartan CréationsSylvie Vartan et Herbert Pagani en Italie, 1968Sylvie Vartan en 1968 dans sa robe apacheSylvie Vartan découvre un album de Jacques Brel, 1968Sylvie Vartan, robe apache, 1968

 

___________________________________

 

Interview magazine "Gioia"

Février 1969

___________________________________

 

(...) Sylvie est vraiment très jolie : petite mais bien proportionnée, les yeux verts, inquisiteurs, les cheveux dorés, le corps souple sous une chemise et un pantalon ajustés.  Elle me dévisage de la tête aux pieds

 

- Que voulez-vous savoir?

 

- Beaucoup de choses.

(Comme , par exemple, comment une fille comme elle, belle riche et jeune - elle n'a que 24 ans - n'a pas encore quitté son mari , le chanteur Johnny Hallyday).  

Sylvie Vartan dans sa robe comanche, 1968

Parlons maintenant de ses réalisations. En Italie, Sylvie,  en moins de deux ans, a atteint le même

 

niveau de popularité que nos plus célèbres  chanteuses, Mina,  Patty  Pravo.  Sa toute dernière chanson, "Irrésistiblement",  est l'un des plus gros succès du moment et se trouve classée en tête du hit-parade "Juke-box". Comment Sylvie explique-t-elle ce succès retentissant? La belle chanteuse française d'origine bulgare (née à Sofia en 1945) hausse les épaules.

 

- Je n'en sais rien, pas plus que je connais les raisons de mon succès en France, au

Japon et dans une dizaine d'autres pays environ" dit-elle timidement avec le sourire le plus charmant qui soit, avant de poursuivre : 

 

- Maintenant, j'ai un projet que je compte mettre en œuvre dès que possible :  ouvrir deux boutiques de mode "Vartan", l'une à Milan et l'autre à Rome ... J'espère que j'aurai le même succès que celui que j'ai eu en tant que chanteuse .

 

Et oui, nous l'avions presque oublié : Sylvie Vartan est également dans le secteur de la mode, en France  elle a une chaîne de magasins qui vendent des vêtements pour femme qu'elle a elle-même conçus.

 

Notre conversation se termine: Sylvie me dit qu'elle aime l'Italie, les italiens, la cuisine italienne, l'art italien, bref toute l'Italie. Elle me jure qu'elle est très sincère , loin d'elle l'idée de faire des compliments de circonstances dans ce pays qui lui a procuré tant de satidfactions.

 

Elle le dit parce qu'elle en est vraiment convaincue." (...) "

 

 

Séparateur

 

 

En septembre 2013, "Vogue Italia" commande au photographe américain Steven Meisel  une série de photos de mode inspirées des icônes françaises. Dans ce numéro où s'affiche en couverture une évocation de Sylvie Vartan, on retrouve la fameuse "mode apache"  par laquelle, quarante-cinq ans plus tôt, Sylvie avait fait sensation en Italie...

 

Vogue Italia

Septembre 2013


 

 

Vogue

Le "style Vartan" en couverture

de "Vogue Italia"

 

Sylvie en Italie

1968 ***


 

Couverture de "Vogue Italia" Septembre 2013Article "Vogue Italia" septembre 2013 "La mode apache" évocation de Sylvie VartanArticle "Vogue Italia" septembre 2013 évocation de Françoise Hardy  

 

 

En Italie Sylvie Vartan a laissé sa trace dans le domaine de la chanson (l'un de ses tubes, "Come un ragazzo" ayant particulièrement marqué la mémoire des italiens) mais elle est également restée célèbre par son image. De "La più bella" à la "mèche 70's" en passant bien entendu par la frange de la période "Doppia-Coppia", ses "looks" sont devenus de véritables sources d'inspiration pour les créateurs. Flèche droite  

 

 

Flèche gauche  Lorsqu'en 2013 le magazine "Vogue Italia"  commande à Steven Meisel une série de photos sur les "icônes françaises", le célèbre photographe américain se penche sur le portrait de Sylvie Vartan par Jean-Marie Périer figurant sur la pochette du SP "Come un ragazzo". 

 

Et c'est une évocation de Sylvie qui s'affiche en couverture de ce numéro de Vogue. Même casquette, même coupe de cheveux si représentatifs de la chanteuse en  cette année 1968, au cours de laquelle elle rayonne sur les plateaux de la RAI autant qu'à la une des magazines de la péninsule italique.

 

Bien-sûr, on retrouve la mode ApacheFlèche droite

de 1968..

 

Flèche gauche  Dans cette série Françoise  Hardy, Coco Chanel ou encore Charlotte Rampling sont également évoquées...

  Sylvie Vartan en Italie, casquette rouge, 1968Johnny Hallyday et Sylvie Vartan en Italie portant des vêtements de la collection "Créations Sylvie Vartan"Johnny Hallyday et Sylvie Vartan en Italie portant des vêtements de la collection "Créations Sylvie Vartan" : la mode apache

 

A gauche : Vogue Italia Septembre 2013 : le "style Vartan" en couverture... Au fil des pages , d'autres icônes sont également évoquées, comme Françoise Hardy (photo noir et blanc) Coco Chanel ou Charlotte Rampling . A droite : Sylvie en Italie, 1968 *** : Johnny et Sylvie portent les créations de la "boutique Sylvie Vartan" : manteau en coyotte pour Johnny et veste en daim écureuil pour Sylvie.

 

 

Séparateur

 

 

 

 

Vogue

Octobre 2004

 

 

 

Article Sylvie Vartan A style  of her own Vogue Italia Octobre 2004 pages 1 et 2

 

Article Sylvie Vartan A style  of her own Vogue Italia Octobre 2004 page 3 Article Sylvie Vartan A style  of her own Vogue Italia Octobre 2004 page 4 Article Sylvie Vartan A style  of her own Vogue Italia Octobre 2004 page 5 Article Sylvie Vartan A style  of her own Vogue Italia Octobre 2004 page 6

 

 

Séparateur

 

 

"A la mode des années 70, c'est à dire comme Sylvie Vartan"

Supplément IO Donna - Il femminile del Corriere della serra - 11 février 2012

 

Style Vartan Supplément Io Donna du corriere della serra du 11 février 2012

 

 

Séparateur

 

 

Sur la toile italienne

 

 

The Skinny Beep

(Milieu de page)

 

Défilé Andrea Incontri, Milan, Fashion Week 2013

au son de "La più bella"


 

_____________________

 

Camera Nazionale della Moda Italiana

 

"Ce soir, je serai plus belle pour danser avec toi .." La voix délicate de Sylvie Vartan résonne dans le Palais Bovara, loin des hurlements assourdissants et de l'exhibitionnisme actuels, car la femme Andrea Incontri avance nonchalante, et sûre d'elle.

 

Automne/hiver 2013-2014.

 

 

Partager "Vartan style" sur facebookPartager "Vartan style" sur twitterLien permanent
 

                                                                   Site Sylvissima, Sylvie Vartan une femme une star, copyright
Copyright © 2015-2021 Etoile séparateur  Reproduction interdite
 
Partager "Reproduction interdire" sur facebookPartager "Reproduction interdire" sur twitterLien permanent