Drapeau français Drapeau britannique

 

Sylvie Vartan et Mick Jagger

 

Mick Jagger dans la loge de Sylvie Vartan au Palais des Congrès 1977

 

S'il est vrai que Sylvie Vartan reste définitivement associée au groupe pop-rock le plus célèbre de l'histoire, les Beatles, en ayant partagé avec eux la tête d'affiche de l'Olympia en janvier 1964,  elle aura également croisé la route de l'autre groupe emblématique du rock anglais, les Rolling Stones.

 

Sylvie pourrait même se vanter d'être l'une des très rares artistes françaises - voire la seule -  ayant été applaudie en concert par leur charismatique leader, Mick Jagger....

 

Les premières photos réunissant Sylvie Vartan et Mick Jagger ont été prises en 1967 à L'Olympia lors d'un Musicorama des Rolling Stones. Etaient également présents Johnny Hallyday, Françoise Hardy, Jacques Dutronc, Richard Anthony, en résumé, toute la fine fleur du pop rock français du moment.

 

 

Johnny Hallyday, Sylvie Vartan et Richard Anthony au Musicorama des Rolling Stones en 1967

Mick Jagger, Sylvie Vartan et Johnny Hallyday à l'Olympia en 1967

 

 

 

 

Paris, Olympia, 1967

Mick Jagger, Jacques Dutronc et Françoise Hardy, Olympia 1967, Paris.

Johnny Hallyday Sylvie Vartan 

et Richard Anthony

 

Mick Jagger Jacques Dutronc

et Françoise Hardy

 

 

 

Mick Jagger, Sylvie Vartan et Johnny Hallyday dans les coulisses de l'Olympia en avril 1967       

Mick Jagger, Johnny Hallyday, Sylvie Vartan et Richard Anthony au musicorama des Rolling Stones en 1967

Johnny Hallyday, Sylvie Vartan et Mick Jagger. A droite : avec Richard Anthony

 

Première rencontre?
     
A la lecture de "Stone alone"l'autobiographie de Bill Wyman (bassiste historique des Stones), on peut penser qu'une première rencontre a déjà eu lieu auparavant. Bill évoque une soirée à Paris sans en préciser la date, au cours de laquelle Sylvie Vartan et Françoise Hardy, d'humeur très cancanière, construisent un scénario un peu différent de celui dépeint par  Carla Bruni dans sa chanson "Keith et Anita" (album "Little french songs") :  

"Anita Pallenberg flew in Paris to join Brian for a week on the tour, and the rumours began circulating in Europe that the two would soon be married. At a celebration party in Paris for french singer Johnny Hallyday, the talk between the singer, Sylvie Vartan, Françoise Hardy and her fiancé Jean-Marie Périer was about Brian's and Anita natural togetherness and the strong chance that they would wed".

(Bill Wyman "Stone alone" Editions Viking)

 

 

*   *   *

 

Dix ans ont passé lorsqu'en 1975, Sylvie Vartan devient la première

artiste féminine française à chanter au Palais des Congrès à Paris.

 

Elle attire plus de 100 000 spectateurs, un chiffre remarquable et un record d'affluence. Deux ans plus tard, toujours au Palais des Congrès (pour la troisième année consécutive), elle présente un nouveau spectacle qui lui permet de dépasser son propre record avec près de 150 000 spectateurs (pas loin de 200 000 avec la prolongation de 1978). Aucune chanteuse en Europe, voire même aux Etats-Unis n'a  attiré  jusque  là autant de public en un seul engagement. Cela fait grand bruit dans le

 

métier, la presse s'en fait l'écho y compris hors de France. C’est dans ce contexte que spontanément Mick Jagger vient assister au show de Sylvie Vartan. Après le spectacle, la super-star du rock ne manque pas d'aller saluer dans sa loge la chanteuse française, c'est ainsi que Sylvie Vartan et Mick Jagger se retrouvent dix ans après ... Un seul photographe était présent pour saisir la rencontre des deux "icônes" ...

 

Paris, Palais des Congrès,1977

 

 

Mick Jagger félicite Sylvie Vartan au Palais des Congrès de Paris en 1977

 

 

Un an auparavant, toujours au Palais des Congrès, la sculpturale épouse de Mick, Bianca Jagger, était venue applaudir Sylvie....

 

Tout au long de sa carrière, au cours de nombreuses interviews, en réponse aux sempiternelles questions sur ses préférences en matière de rock, Sylvie Vartan oscille dans ses choix entre les Beatles et les Rolling Stones."Satisfaction" semble défitivement sa chanson préférée...

 

Quant à Bill Wyman, il faut croire qu'il a conservé le souvenir de Sylvie puisque son "Scrapbook" de 2013 comporte une photo d'elle, vêtue de son légendaire costume blanc de 1964...

 

Il faudra attendre 2008 pour que Sylvie reprenne un titre des Rolling Stones ("Ruby Tuesday" - Album "Nouvelle vague")

 

Le 13 juin 2014 Sylvie Vartan a assisté au concert des Rolling Stones au Stade de France....

 

journal Moustique 1967 : Musicorama délirant du beat anglais. Journal Moustique critique du musicorama des Rolling Stones en 1967

 

MUSICORAMA DÉLIRANT DU "BEAT ANGLAIS"

 

 

Délirant ce Musicorama « Rythm 'n Blues » organisé par Europe N" 1 mardi dernier. Jugez vous mêmes : il y avait (sur scène) The Klan (des Belges), The Move, The Smoke, Geno Wasinghton (la nouvelle Idole des jeunes Anglais) et en super-vedettes les Rolling Stones. La salle était archi-comble. Le spectacle était partout : dans la salle, sur la scène, dans les coulisses et dans la rue. Tous les Grands français étaient présents : Johnny et Sylvie, Richard Anthony, Dutronc, Antoine, Françoise Hardy, Jean-Jacques Debout, Chantal Goya, Dani et d'autres. Au bar des coulisses, ils ont tous bu un verre avec Georgie Fame, également venu en spectateur. Hubert en grande tenue annonçait le spectacle.

 

Après l'entracte ce furent les Stones. Mick Jagger a changé sa présentation sur scène. C'est plus étudié, plus soigné, Johnny Hallyday m'a confié :


— Les Stones m'ont fort déçu. Ils n'ont plus en eux cette pureté du rock, expliqua-t-il. Mick se promena des roses à la main en faisant de petits pas de danse bien étudiés. Brian Jones était très burlesque avec un chapeau de fille en feutre mou blanc, une cape romantique et un pantalon également blanc. Avec ses cheveux blonds clairs et ses gestes délicats, il donnait l'impression d'une petite paysanne. Il détient le record du nombre d'instruments différents dont il a joué : flûte, orgue, basse, cithare et harmonica. Finalement leur apparition se passa bien sagement, et avec moins de spontanéité qu'avant. Il y avait un service d'ordre imposant dans les coulisses. Ce qui fait qu'il n'y avait pas trop de curieux et que Mick

 

Jagger put tranquillement bavarder avec Françoise Hardy et Johnny.

 

Il y eut cependant un incident regrettable. Des gens mal intentionnés ont saboté le matériel de tous les orchestres. The Klan eurent deux amplis hors d'usage ; idem pour les autres. Les Stones n'ont pas échappé à ces actes de jalousie. L'orgue et une guitare de Brian Jones ont été sabotés. Brian était furieux. Les autres orchestres m'ont dit que leurs "road managers" respectifs ont pour la première fois travaillé tous ensemble pour essayer de colmater ensemble le vide laissé par les instruments hors d'usage. Un énergumène avait donné des coups de pied dans les dizaines de mètres de fils enroulés, on avait arraché des fiches. Voilà un incident ridicule qui porte un préjudice de plusieurs milliers de francs à ces ensembles et a nui au bon déroulement des opérations.

 

A l'extérieur de l'Olympia, ce fut le chahut des fans des Stones. Après le spectacle, ils se sont réunis pour crier et provoquer les dizaines de policiers présents. Il y eut quelques inconscients pour donner des coups de pied dans les voitures et même en renverser une. C'était pas très malin. Finalement ils furent écartés par les autres. En tout cas, ce fut une soirée mémorable pour tous les vrais amateurs de rock. Encore ceci quand on organise un pareil spectacle en Belgique, la salle est à moitié vide. N'aimerait-on plus le rythm'n blues chez nous ? Sommes-nous plus "vieux" que les Français.   

 

                                                ROBBY  Carré noir

 

 

Partager "JAGGER" sur facebookPartager "JAGGER" sur twitterLien permanent
 

                                                                   Site Sylvissima, Sylvie Vartan une femme une star, copyright
Copyright © 2015-2021 Etoile séparateur  Reproduction interdite
 
Partager "Reproduction interdire" sur facebookPartager "Reproduction interdire" sur twitterLien permanent