Drapeau français Drapeau britannique

 

Sylvie Vartan Uruguay 1965

Tournée mondiale 1965

 

 

Dernière étape de sa tounée promotionnelle  sur le continent américain, après l'Argentine,  Sylvie Vartan débarque pour la première fois en Uruguay en juin 1965. Elle connait alors un énorme succès dans toute l'Amérique du Sud où ses chansons font un tabac, et notamment en Uruguay avec "Si je chante" qui atteint la tête des hit-parades. Elle y reçoit un accueil de star. La presse  locale ne nous donne pas d'indications sur d'éventuels passages sur scène, en revanche elle fait référence à un concert télévisé de Sylvie Vartan  en direct avec ses musiciens ainsi qu'à plusieurs émissions radiodiffusées. L'enthousiasme est débordant mais ça ne devait pas durer puisque  deux ans plus tard la presse s'en prend à toutes "ces chanteuses étrangères qui envahissent l'Uruguay", notamment les chanteuses françaises. Sylvie Vartan et Françoise Hardy sont nomémment visées.

 

*   *   *

 

Albums uruguayens 1963-65

 

 

Sylvie Vartan album Uruguay "Adorable Francesita" LP RCA VICTOR AVL 3536 (1963)   Sylvie Vartan   LP Uruguay  RCA VICTOR AVL 3587 (1964) Sylvie Vartan   LP Uruguay "Sylvie Vartan canta folk-rock"  RCA VICTOR M 3438 (1965)
1963 - LP- RCA VICTOR - AVL 3536   1964 - LP- RCA VICTOR - AVL 3587 1965 - LP- RCA VICTOR - M 3438
Adorable Francesita   Sylvie Vartan Sylvie Vartan canta folk-rock

 

 

*   *   *

 

SYLVIE VARTAN

LA "MECHE* FRANCAISE" EST ARRIVEE A MONTEVIDEO!

Millionnaire célèbre et amoureuse, prise dans le tourbillon d'une vie frénétique

("Actualidad" N°1508 du 11 juin 1965)

 

* Flequillo: : terme idiomatique désignant toute coiffure couvrant totalement ou partiellement le front, de la frange à la mèche balayée

 

Magazine Actualidad Uruguay "Sylvie Vartan el flequillo frances" 1965, Cover Magazine Actualidad Uruguay  Article"Sylvie Vartan el flequillo frances" 1965 première page Magazine Actualidad Uruguay  Article"Sylvie Vartan el flequillo frances" 1965 deuxième page
     

La pluie a salué l'arrivée de Sylvie à l'aéroport , et on a dû recourir au parapluie providentiel de monsieur Ildefonso Beceiro pour éviter que les choses ne dégénèrent. A droite, son agent, Edmundo Klinger. (Légende photo)


Durant une heure et demie, Sylvie a rencontré la presse uruguayenne qui l'a bombardée de questions. Il a été question de la guerre , de la paix , du président de la république française, de la psychanalyse, de la célébrité en général et de la sienne en particulier. La jeune étoile française avait déjà entendu parler de l'Uruguay. "Je savais que c'était en Amérique du Sud" dit-elle innocemment... (Légende photo)

 

La jeune star française a touché tous les foyers uruguayens avec son spectacle peu commun présenté à la télévision. (Légende photo)


Elle nous a dit admirer les Beatles, être catholique et gaulliste. Tout en jouant machinalement avec ses bracelets, elle nous a confié qu'elle pensait enregistrer en espagnol. Des propos qu'elle a tenus dans un espagnol très correct. (Légende photo)

 

 

 Soudain l'apparition d'une étoile exceptionnelle a illuminé

  le ciel obscur des nuits de Montevideo

 

 

Enfin la voilà, Sylvie Vartan est  à Montevideo! Elle passe pour être la principale idole féminine de la chanson auprès de la jeunesse française. Comme on le sait elle est mariée avec Johnny Hallyday, chanteur N° 1 en France, dont elle est séparée momentanément , pour des raisons extra-professionnelles. En effet, Johnny n'a pas pu l'accompagner dans son voyage car il devait être incorporé fin avril pour faire son service militaire, actuellement ça doit être chose faite.


Sylvie n'a que 20 ans; elle est multimillionaire et célèbre dans le monde entier. Elle a conquis les États-Unis lors d'une prestation à la télévision. Elle tournera trois films à Hollywood. Ses disques se sont vendus par millions, battant des records, et sa présence dans notre pays a créé une attente à la fois logique et peu habituelle.


"UNA FRANCESITA" NÉE EN BULGARIE


Sylvie est née le mardi 15 août de 1944, à Tirnovo, en Bulgarie. Son père est français, sa mère hongroise; elle a vécu jusqu'à huit ans dans son pays natal. C'est à cet âge qu'elle a émigré en France avec son père et son frère Eddie, qui l'accompagne dans sa tournée, précisant qu'il déteste le tango mais admire Astore Piazzolla, précisément parce que ses interprétations ne ressemblent en rien au tango diffusé en Europe.


La famille s'est installée à Paris. Ce fut une époque triste et difficile pour la petite fille qu'elle était alors... Elle avait les cheveux châtain (plus tard ils seront blonds) et très courts. Elle portait un appareil d'orthodontie. Elle était petite et très mince ... Et elle connaissait tout juste quelques mots de français.


Ses parents travaillaient toute la journée à l'extérieur, et son frère Eddie cherchait un emploi. Sylvie restait seule la plupart du temps, et elle avait horreur de cette solitude... "J'ai le souvenir d'après-midis interminables en hiver, où je grelottais parfois plus de peur que de froid, en attendant que mes parents rentrent à la maison", nous dit-elle... Le temps a passé, et Sylvie, intelligente et sensible, a appris le français. Précisonsqu'elle a un don particulier pour les langues, qu'elle se débrouille très correctement enbulgare, en anglais et qu'elle se défend en

 

espagnol. Elle a effectué son cursusscolaire successivement aux lycées Víctor Hugo, Paul Valery, et Hélène Boucher en vue de préparer le baccalauréat...Et en même temps elle chantait. Elle avait un talent particulier pour tous les rythmes  modernes, spécialement le "Rock'n roll" qui faisait fureur en France depuis 1959. C'est alors qu'a surgi un jeune interprète nommé Johnny Hallyday, qui est vite devenu l'idole de Sylvie...


Maintenant qu'enfin nous l'avons parmi nous, écoutons ce qu'elle a à nous dire :


J'accorde autant d'importance à ma carrière qu'à ma vie privée, et si je me projette dans trente ans je m'imagine auprès d'un homme avec des enfants. Pour le moment, je suis dans le tourbillon d' une vie frénétique; je n'ai pas même de temps de lire, de temps en temps je vais au théâtre écouter de la musique classique qui m'apaise énormément.. J'ai des goûts qui  pour certains sont vraiment déconcertants; Par exemple "Les dimanches de Ville d'Avray" est un film de mes films préférés , j'ai également adoré "Hiroshima mon amour" qui m'a paru limpide en dépit des dialogues.


Une autre chose qui déconcerte c'est que je dise que je suis la femme d'un seul homme . Ma conception de la fidélité est absolue, non par préjugés moraux mais par impossibilité de faire autrement. Je crois en un amour absolu et définitif qui m'interdit de trahir l'homme que j'aime. Pour les hommes en revanche la fidélité est plus incertaine, bien qu'ils puissent aussi, sans doute, s'engager  auprès d'une femme qu'ils aiment.


Je suis comme ça, Sylvie Vartan, un peu traditionnaliste en amour . Et il s'est présenté dans ma vie en la personne de Johnny Hallyday avec qui je me suis mariée le 12 avril et avec qui j'espère être très heureuse.


LES GRANDS SUCCÈS DE SYLVIE


"Sha-la-la", "Si je chante", "Je serai la plus belle"... Chacun de ces enregistrements s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires; mais sa préférée est "Cette lettre-là", son tout dernier enregistrement.

 

LA REMPLACANTE DE BRIGITTE BARDOT?

 

 

Dans la revue "Life" on dit de moi que je suis la plus "sexy" des "yéyé girls". Cela peut être flatteur , mais pas pour mes amies, Sheila et Françoise Hardy... Dans un autre journal, on écrit : "Le règne de la Bardot  est  terminé, Sylvie  Vartan la  remplace". Ce n'est pas très sympathique pour Brigitte. Il  faut toujours qu'ils opposent les uns aux autres...


UNE ANTIPATHIE QUI S'EST CHANGEE EN AMOUR


J'ai connu Johnny le 17 janvier 1961. Il était venu à l'Olympia. Je chantais une chanson - "Quand le film est triste" , c'était son titre - en lever de rideau du spectacle de Vince Taylor. C'est alors que Johnny est arrivé pour le féliciter. On nous a présentés. Un véritable éclair ... d' antipathie ! Nous ne sous sommes pas plus du tout. Trois mois après nous partions ensemble en tournée. Depuis nous ne nous quittons plus...

 

Quel est votre livre préféré ?

"Le petit prince" d'Antoine de Saint- Exupéry. C'est un livre tout simplement merveilleux.

 

Et vos artistes préférés ?

Jean Paul Belmondo, le regretté Gérard Philipe, Burt Lancaster, Brigitte Bardot et ... Immédiatement les yeux malicieux de la célèbre Sylvie anticipent la question suivante et elle répond illico : Je considère Brigitte Bardot, Marilyn Monroe et Jeanne Moreau comme une trilogie parfaite. Brigitte est vraiment époustouflante.

 

Vos chanteurs favoris ?

Charles Aznavour, Ray Charles, Les Beatles, Georges Brassens et Johnny Hallyday. Sylvie a une large sourire en évoquant Johnny. La cote de son flamboyant mari continue de grimper jour après jour parmi les meilleurs chanteurs européens...


Le chef d' orchestre frappe sa baguette contre la traverse du pupitre annonçant le début des répétitions dans les studios de Monte-Carlo TV. Sylvie nous fait un clin d'oeil , nous dit "A bientôt!" et s'en va d'un pas pressé, professionnelle en toutes circonstances.

 

Quelques secondes plus tard une petite voix admirablement maniée enchante le studio. Une jeune fille admirable, vraimen!t

 

 

*   *   *

 

SYLVIE VARTAN SE CONFIE

et répond à toutes les questions que se posent ses admirateurs

("Actualidad" N°1509 du 18 juin 1965)

 

Toutes les questions qui intéressent ses admirateurs et toutes les réponses qu'elle a faites à A.Triunfo, le jeune disque-jockey. (Légende photo)


Sylvie Vartan a interprété devant les caméras de Monte-Carlo TV le célèbre tube "La bamba", peut-être le meilleur moment de sa prestation télévisée. (Légende photo)


La merveilleuse petite française arrivée à Montevideo  est programmée dans l'émission "Estudiantina Musical" de CX 22 Radio Universal qui a lieu du lundi au vendredi à 18 heures. Sylvie Vartan, "héroïne yéyé", a bavardé très aimablement et a salué "tous les copains" uruguayens. Sur la photo, on peut voir Alberto Triunfo pendant la réalisation du reportage que nous retranscrivons pour nos lecteurs, au second plan on distingue messieurs Beceiro, Cristiá et Klinger. (Légende photo)

 
"Actualidad"  Uruguay 1965 article "Sylvie Vartan se confie" Cover "Actualidad" Uruguay 1965 Article "Y llego la Vartan" "Actualidad"  Uruguay 1965 article "Sylvie Vartan se confie"
 

Quel est votre vrai nom ?
Mon vrai nom est Sylvie Vartan.
Combien de disques avez-vous enregistrés jusqu'à présent ?
Environ 20 à 25 disques.
Quelle est votre dernière chanson ?
Elle s'appelle "Cette lettre-là".
Avez-vous enregistré en espagnol ?
Non, pas encore; de retour en France je le ferai.
Comment la mode yéyé que vous incarnez est-elle née ?
Elle n'a pas été fabriquée, elle s'est imposée...
Pensez-vous que la délinquance des jeunes a diminué depuis l'avènement de la mode yéyé ?
Oui, je crois que oui, car désormais les jeunes se réunissent dans les cafés pour écouter de la musique et pour danser, ils      ne  trainent plus dans les rues sans faire rien.
En plus de celle que vous interprétez, quelle musique aimez-vous ?
J'aime beaucoup la "bossa nova", peut-être qu'un jour j'enregistrerai une chanson dans ce style. C'est tout à fait dans mes goûs.
Quelle est la danse à la mode en Europe ?
Le jerk.
Que pensez-vous des Beatles ?
Je les adore.  
Comment  avez-vous  connu  votre
mari Johnny Hallyday ?

Lors de mon premier passage sur scène.
Quel disque vous a rendue célèbre?
Tous mes copains.

 

Quel est votre chanteur favori?
Pour moi le meilleur c'est Johnny Hallyday.
Quel a été le premier cadeau reçu de votre mari?
Un revolver Colt. Original non?
Votre mariage avec Johnny Hallyday a-t-il favorisé ou gêner votre popularité?
Pour l'instant il la favorise. Mais dans le cas inverse je me serais mariée de toutes façons.
Et si c'était à refaire?
Je le referais. Pour l'instant mon mariage me comble de bonheur.
Possédez-vous une voiture et quelle en est la marque?
Oui. Une Alfa-Roméo.
Etes-vous riche?
Tout est relatif.
Avez-vous le temps de dépenser ce que vous gagnez?
Oui. Malheureusement on a toujours le temps pour ça.
Vous croyez-vous quelqu'un d'important?
Je n'ai pas changé, j'ai toujours été simple et je ne me sens pas plus importante maintenant.
Quelle est votre plus grande qualité et quel est votre plus grand défaut?
Ma plus grande qualité c'est de savoir que j'ai beaucoup de défauts.
Pensez-vous mériter votre succès?
Je pense que tout succès est mérité. Rien n'arrive au hasard.
Quelle est votre religion?
Catholique

 

 

 

Avez-vous un hobby ?
J'en ai plusieurs. Lire, aller au cinéma, décorer ma maison, etc..
Si vous n'étiez pas chanteuse, quel métier aimeriez-vous faire?
J'adorerais faire du théâtre ou travailler dans la décoration.
Quel genre des livres lisez-vous ?
Toutes sortes de livres, sauf peut-être les romans policiers.  J'aime des écrivains  tels que  Proust, Emilie Zola, Ernest Hemingway.
Quelle est votre couleur préférée ?
Le jaune,  mais j'adore le vert également.
Comment définissez-vous la femme moderne ?
Très féminine et très simple en même temps.
Avec quel artiste aimeriez-vous tourner ?
Avec un bon acteur. Qui pourrait être Alain Delon.
Avec quel metteur en scène ?
René Clément ou Orson Welles me plairaient bien.
Aviez-vous entendu parler de l'Uruguay?
Je savais que c'était en Amérique du Sud.
Quels  sont vos projets?
Je dois prochainement me rendre en Angleterre pour y enregistrer des disques et participer à divers shows de télévision. Tout de suite après je dois aller en Italie où j'ai d'autres contrats (télévision, radio et disques).
Notre dernière question: vous-êtes vous plue en Uruguay ?
Oui beaucoup. J'ai rencontré un public merveilleux et une jeunesse formidable

 

 

 

Partager "URUGUAY 1965" sur facebookPartager "URUGUAY 1965" sur twitterLien permanent
 

                                                                   Site Sylvissima, Sylvie Vartan une femme une star, copyright
Copyright © 2015-2021 Etoile séparateur  Reproduction interdite
 
Partager "Reproduction interdire" sur facebookPartager "Reproduction interdire" sur twitterLien permanent