Drapeau français Drapeau britannique

 

Sylvie Vartan Grèce 1973

15 juillet 1973

 

Sylvie Vartan et Johnny Hallyday dans les ruines du Parthénon - 1973

 

 

C'est en avril 1973 que Takis Cambas, organisateur des "Olympiades de la chanson",  annonce les dates de la sixième édition de ce festival grec, du 13 au 15 juillet 1973. Il s'agit alors d'un grand évènement musical créé en 1968 destiné à concurrencer le festival pop de Split en Yougoslavie.

 

Parmi les pays participants, pour l'Europe : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Tchécoslovaquie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grande-Bretagne, Grèce, Pays-bas, Hongrie, Italie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pologne, Portugal, Roumanie, Suède, Suisse, Yougoslavie. Pour l'Asie : Corée, Iran, Israël, Japon, Liban, Syrie, Turquie. Pour l'Afrique : Algérie, Egypte, Rhodésie, Sénégal, Afrique du Sud. Pour l'Amérique : Argentine, Canada, Chili, Etats-Unis, JamaÏque, Mexique, Venezuela, et Paraguay. Pour l'Océanie : Australie.

 

Cette manifestation, réunissant 38 pays, comporte un concours de jeunes artistes et inclut dans son programme des stars de la chanson, se produisant hors compétition et clôturant chaque soirée. Le festival attire environ cent-trente mille spectateurs. 1973 en sera la dernière édition, le festival s'avèrant un gouffre financier. Pour l'anecdote, parmi les onze finalistes on retrouve l'une de nos "vieilles connaissances" en la personne de Danièle Vidal avec le titre "Je suis une chanson".

 

Une première fois en 1971 Sylvie Vartan et Johnny Hallyday sont annoncés mais tout indique que 1973 est la seule participation de Sylvie. Pour cette édition 1973 Johnny Hallyday est présent depuis le début du festival mais  le 15 juillet pour la finale retransmise en direct à la télévision il doit partarger l'affiche avec Sylvie Vartan. (Un million de téléspectacteurs, avec un parc de 250 000 téléviseurs alors recensés en Grèce).

 

 

Le festival a lieu au stade panathénaïque, stade antique rénové en 1896 à l'occasion de la première édition des jeux olympiques de l'ère moderne et pouvant accueillir jusqu'à 90 000 personnes.

 

Athènes- Stade Panathénaïque Stade Panathénaïque - Festival "Olympiad of song" 1973  
Stade panathénaïque d'Athènes Le Stade panathénaïque - Festival  des Olympiades de la chanson  

 

Le journal turc Hey consacre deux pages à l'édition 73 du festival. Dans un article sans complaisance pour l'ensemble des participants, le journal fait une véritable déclaration d'amour à Sylvie Vartan dont "la blondeur et la poitrine n'ont pas laissé indifférents les spectateurs". Les impressions négatives des journalistes turcs sur la globalité du festival  sont corroborées par une brève parue dans Billboard.

 

Sylvie Vartan- Johnny Hallyday - Concert Stade Panathénaïque - 1973   Sylvie Vartan et johnny Hallyday sur scène, festival Olympiade de la chanson, Athènes 1973

"Dans leur costume unisexe, Sylvie Vartan et Johnny Hallyday en ont mis plein la vue"

 

 

Un festival bien terne,

la seule étoile à briller fut  Sylvie Vartan!

 

 

Il ressort que la musique de cette sixième édition a été jugée démodée par les grecs qui ont rejeté la plupart des compétiteurs. Le premier soir Digno Garcia Sus Carios n’a pas pu poursuivre sa prestation.

 

Peppino di Capri avec ses chansons romantiques n’a pas trouvé meilleur accueil parmi les jeunes mais a su réveiller la nostalgie des plus anciens. Alderman Romero ne suscita que de l’ennui et ne put rien y faire.

 

Rocky Roberts et son groupe énergique s’en sont bien tirés mais les craquements dans les haut-parleurs gâchèrent le reste de sa prestation.

 

 

Magazine turc Hey - Sylvie Vartan et Johnny Hallyday - Concert stade panathénaïque - Athènes 1973  

Magazine turc Hey - Sylvie Vartan et Johnny Hallyday - Concert Athènes 1973 - Festival Olympiad of song

 

Nous laissons à présent la parole à Dogan Sener auteur de l'article :

 

Sylvie Vartan, bravo !

 

Le dernier soir du festival les spectateurs se sont vu offrir le show de Sylvie Vartan et Johnny Hallyday. Sylvie est apparue  tenant une guitare aux lumières clignotantes vertes et rouges . Elle était dans tous les yeux et dans tous les coeurs . Dans un répertoire entièrement renouvelé, ses costumes et sa présence furent un véritable enchantement. Mention spéciale pour les trois choristes qui participaient aussi aux chorégraphies. On a dit qu’elle avait offert un vrai show et ses chansons mises en scène ont enthousiasmé ses fans.

 

Après Sylvie Vartan, ce fut le tour de Johnny Hallyday avec sa musique et ses chansons lourdes et brutales , insupportables pour les spectateurs du stade. A la fin ce fut un ouf de soulagement pour les oreilles.

 

 

*   *   *

 

Sylvie Vartan-  Concert Stade Panathénaïque - 1973 - Costume Yves Saint Laurent

 

Programme

C'est bon de vous voir
Pour lui je reviens
La vie c'est du cinéma
Dilindam
Melody man

Medley
Rock'n roll music

Never been to Spain

Proud Mary
Par amour, par pitié
Mon père
Non je ne suis plus la même
Ce soir nous sommes là pour vous
Partir


Final avec Johnny Hallyday
J'ai un problème
Te tuer d'amour
Fever

 

Sylvie Vartan-  Concert Athènes - 1973 - Costume Yves Saint Laurent

 

 

*   *   *

 

Sylvie Vartan et Johnny Hallyday, Athènes 1973, final du concert   Sylvie Vartan et Johnny Hallyday, final concert Athènes 1973

 

 

*   *   *

 

Sylvie Vartan et Johnny Hallyday - Article de presse concert Athènes 1973

 

*   *   *

 

Sylvie Vartan et Johnny Hallyday, Athènes 1973, final du concert   Sylvie Vartan et Johnny Hallyday, final concert Athènes 1973

Sylvie et Johnny sur l' Acropole

 

Partager "GRECE" sur facebookPartager "GRECE" sur twitterLien permanent
 

                                                                   Site Sylvissima, Sylvie Vartan une femme une star, copyright
Copyright © 2015-2021 Etoile séparateur  Reproduction interdite
 
Partager "Reproduction interdire" sur facebookPartager "Reproduction interdire" sur twitterLien permanent